La formule secrète - le duel mathématique qui enflamma l'Italie de la Renaissance

 
9782701156941: La formule secrète - le duel mathématique qui enflamma l'Italie de la Renaissance
Extrait :

Introduction

C'est au début du XVIe siècle que les mathématiques entrent véritablement dans l'ère moderne, grâce aux découvertes d'un petit cercle extraordinaire de savants italiens. Ceux-ci contribuent en particulier au réveil fulgurant du «grand art», l'algèbre, qui n'a pas enregistré de progrès significatifs depuis l'époque des mathématiciens de l'Antiquité, trois mille ans auparavant. Leurs travaux engendrent de solides développements et lancent l'irrésistible ascension de cette discipline, qui conquiert petit à petit un rôle crucial dans le domaine de la pensée mathématique et du savoir scientifique en général.
Supposer qu'un événement comme le renouveau de l'algèbre au moment de la Renaissance italienne n'intéresse que les spécialistes ou les historiens de cette matière serait une erreur. Ce livre espère certes retracer un épisode-clé de l'évolution des mathématiques, mais aussi évoquer une somme d'aventures surprenantes et passionnantes qui susciteront, c'est du moins notre espoir, la curiosité du profane. Ce dernier découvrira des situations dignes d'un roman - intrigues, secrets, brûlantes disputes érudites - ainsi que des personnages géniaux et excentriques qui tranchent sur leur époque, tant en vertu de leur intellect que de leurs faiblesses humaines.
Notre récit s'articule autour de ce tournant de l'histoire des mathématiques que sont la découverte de la formule de résolution des équations algébriques du troisième degré et ses prolongements immédiats, intimement liés aux entrelacs biographiques captivants de ses protagonistes, au premier rang desquels Niccolò Tartaglia et Jérôme Cardan.
Les faits sont connus : plusieurs ouvrages les présentent ou y font allusion. Nous avons toutefois pensé qu'ils méritaient à eux seuls une exposition suffisamment détaillée, qui rendrait justice à leurs auteurs, à leur génie ou à leurs failles (le lecteur jugera par lui-même en quelles proportions). Notre ambition est de donner une idée de l'ampleur du sujet, mais nous ne prétendons pas en couvrir chaque aspect. Au contraire, la narration a été concentrée en un nombre de pages raisonnable, l'accent étant mis sur les thèmes qui nous ont semblé servir le plus efficacement les finalités de notre ouvrage. Nous avons souvent, à travers l'emploi de citations, laissé la parole aux personnages, estimant à ces endroits que leur témoignage direct était plus pénétrant et plus efficace que n'importe quelle périphrase. Ce livre a par ailleurs été conçu et rédigé sans jamais oublier le lecteur peu familier avec le raisonnement mathématique : nous nous sommes efforcés d'illustrer les problèmes et les formules algébriques en utilisant un langage aussi simple et clair que possible.
Pour terminer cette brève introduction, je voudrais remercier de tout coeur Paola Borgonovo pour son excellent et pointilleux travail de révision, et Paola Rigon, de la Biblioteca Classense de Ravenne, pour l'impressionnante quantité de matériel qu'elle m'a procurée grâce aux prêts inter-bibliothécaires nationaux et internationaux.
Naturellement, je reste seul responsable des éventuelles lacunes et erreurs qui subsisteraient dans ce texte.

Présentation de l'éditeur :

Brescia, février 1512. Les armées françaises de Louis XII envahissent la ville, la pillent et massacrent ses habitants. Dans la fureur du combat, un garçon de douze ans est frappé d un coup de sabre en plein visage. Grièvement blessé, il restera bègue toute sa vie et sera connu sous le nom de Tartaglia (« bègue » en italien). Autodidacte, ce grand mathématicien est avec son collègue et rival Jérôme Cardan l'un des protagonistes d un moment crucial de l histoire des mathématiques : la découverte de la formule pour résoudre les équations du troisième degré, le premier véritable progrès de l algèbre depuis plusieurs siècles.
Au XVIe siècle, les mathématiciens italiens se lancent des défis et s affrontent en duels publics pour résoudre des problèmes difficiles devant des spectateurs passionnés. De la victoire ou de la défaite dépend la fortune personnelle et scientifique des deux adversaires. Suivant cette tradition, Tartaglia et Cardan sont les acteurs majeurs avec Scipione Dal Ferro, Ludovico Ferrari, etc. , de la polémique la plus féroce que l histoire des mathématiques ait jamais connue.
Fabio Toscano, sensible au charme des sources directes, reconstruit cet épisode de dure rivalité et de progrès scientifique. Entre Brescia, Venise, Bologne et Milan, entre succès intellectuels et pauvreté, serments et trahisons, astuces et naïvetés, l histoire de la plus grande querelle mathématique de l époque.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 18,96

Autre devise

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Fabio Toscano
ISBN 10 : 2701156947 ISBN 13 : 9782701156941
Neuf(s) Paperback Aug 28, 2011 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback Aug 28, 2011. État : New. 40 000 livres en stock. Envoi rapide et protégé. N° de réf. du libraire 189E4DA32A67

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 18,96
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais