Le plan de guerre commercial de l'Allemagne

 
9782702506608: Le plan de guerre commercial de l'Allemagne
Présentation de l'éditeur :

Parce que le décryptage du présent se nourrit toujours d une méditation approfondie de l histoire, et donc des uvres intellectuelles du passé, le retour sur quelques grands textes fondateurs se révèle systématiquement utile. A cet égard, Le plan de guerre commerciale de l Allemagne, publié en 1915 par Stefan Herzog, demeure une analyse digne du plus grand intérêt. Certains ouvrages semblent malgré eux s évertuer à démontrer l improbable loi selon laquelle un succès d édition est inversement proportionnel à son importance historique. C est du moins ce qu inspire le bref destin de l ouvrage de stefan Herzog, paru en 1915 à Zürich pendant la Grande guerre, intitulé Le plan de guerre commerciale de l Allemagne. Ce livre est fondateur à plus d un titre. Pour la première fois, les règles d une certaine forme de guerre économique opposant les principales puissances européennes dès la fin du XIXème siècle furent clairement édictées (sous la forme d une stratégie globale qu il serait naïf et dangereux d ignorer). « Tout commerce est une guerre » écrit l auteur, ce qui l amène logiquement à concevoir, pour paraphraser Clausewitz, que le commerce est la continuation de la guerre par d autres moyens. Dit autrement, c est la notion de paix qui s en trouve singulièrement circonscrite et relativisée. Les nations et les alliances sont en état de guerre permanent, et même les neutres doivent être, à leur insu, utilisés pour conquérir de nouveaux marchés. Le contexte de la parution du livre est à bien des égards très éclairant. En 1915, les belligérants entament leur deuxième année de guerre. Les espoirs d une victoire rapide se sont évanouis de part et d autre. La réalité d une guerre longue, exigeant un effort de rationalisation du ravitaillement, s est peu à peu imposée, et les Etats se trouvent subitement dans l obligation d intervenir directement pour organiser la mise en place d une économie de guerre. Dans leur sillage, divers organismes font leur apparition. En Allemagne, W.Rathenau dirige le Service des matières premières stratégiques (Kriegsrohstoffabteilung), créé dès le 13 Août 1914 sous l égide du ministère de la Guerre pour faire face au blocus de l Entente. Son but est de contrôler les prix et d organiser la répartition des matières premières entre les différentes branches industrielles. Ce rôle nouveau de l Etat est pour l auteur une révélation. « La guerre a créé des conditions nouvelles qui détermineront dans l avenir le commerce d exportation de l Allemagne » prévient-il dès la préface. Désormais, à l image des Etats-majors, l Etat doit se muer en stratège des conquêtes commerciales à venir. A aucun moment Herzog ne doute de la victoire finale de l Allemagne. Il prend néanmoins en considération l état probable des opinions publiques nationales, hostiles à l Allemagne. Dans ces conditions, tout sera bon pour déjouer les réticences à l importation de produits allemands : de la propagande au camouflage des marques en passant par le dumping, la protection des brevets, les fonds de garantie et l enrôlement des diplomates dans des formes feutrées d espionnage industriel... En somme, l auteur explorait toutes les dimensions du nouveau conflit protéiforme, en posant au passage les fondements d un véritable machiavélisme économique (pourvu qu il serve les intérêts allemands, aucun moyen n était a priori écarté, pas même le non respect des traités). Réédition intégrale, ouvrage relié dos cuir et plats papier, gardes assorties, nerfs au dos, signet et tranchefiles, titre doré au dos, pages intérieures sur papier bouffant libris, format 14.8 x 21 cm.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande