La guerre électronique : Maître des ondes, maître du monde...

 
9782702510551: La guerre électronique : Maître des ondes, maître du monde...
Présentation de l'éditeur :

Il est né sur les bords du Rhin...
A elle seule, cette métaphore résume parfaitement la vocation profonde du 152e régi ment d'Infanterie, les «Diables rouges» du régiment d'Alsace. Son histoire, ponctué, de hauts faits d'armes et de périodes de sommeil culmine au Hartmannswillerkopf e pendant la Grande Guerre.
Le régiment apparaît dans l'ordre de bataille de l'armée française en 1794 e puise son origine dans le ci-devant régiment de Saintonge. Dissous deux ans plus tare il renaît en 1813 pour une brève aventure en Allemagne et est à nouveau dissous en 1814 après s'être illustré durant la campagne de France. La défaite de 1870 et l'avènement de la IIIe République annoncent son renouveau. En 1887, le 152e régiment régional d'infanterie retrouve sa place parmi ses pairs. Symbole de cette armée qui a les yeux fixés sur la ligne bleue des Vosges, il prend garnison à Gérardmer.
Lorsque sonne l'heure de vérité, il est à la pointe du combat et pénètre le premier en Alsace, comptant dans ses rangs le célèbre dessinateur Hansi. Après les terribles combats du Hartmannswillerkopf, les «Diables rouges» sont de toutes les batailles et le régiment totalise jusqu'en 1918 sept citations. Entre 1919 et 1939, implanté à Colmar, il participe à la garde au Rhin avant d'être engagé en 1940 dans la bataille de Rethel. Sous l'occupation, il sera l'âme de la «Résistance Auvergne» avant de combattre en Alsace et de retrouver Colmar où le général de Gaulle lui remet solennellement son drapeau le 10 février 1945. Comme bien d'autres, le 152° régiment d'infanterie mécanisé est appelé en Algérie, il participe à la lutte contre la rébellion avant de rejoindre sa garnison alsacienne en 1964.
Définitivement enraciné dans cette terre d'Alsace qui offrit tant de ses fils au service de son drapeau, le 152e régiment d'infanterie est aujourd'hui une unité dynamique et réactive de l'armée de terre, susceptible d'être projeté avec court préavis sur n'importe quel théâtre d'opérations où l'exigent la défense et le service des intérêts de la France. La ligne bleue n'est plus celle des Vosges, mais plus souvent les horizons lointains des missions extérieures. Demeurent cependant inchangées, jalousement gardées et toujours cultivées, les vertus de fidélité et de sacrifice qui présidèrent à la naissance du «Quinze-deux» et forgèrent son âme fière et ardente.

Extrait :

Le retour de Hansi

Peu après l'armistice, le dessinateur colmarien Hansi qui s'était enrôlé pour la durée de la guerre au titre du 152e régiment d'infanterie et était arrivé à Colmar trois jours avant l'entrée officielle de l'armée française dans la ville avait confié au journal «Le Matin» ses premières impressions sur son retour dans son Alsace natale.

«Colmar, 16 novembre 1918.
Dans ma sacoche, un ordre de transport Paris-Colmar - le premier, m'affirme-t-on, qui ait été délivré - plus un papier qui m'autorise à me rendre dans ma ville natale au plus vite... et me voilà en route.
Le soir du 13, j'étais à Lure, non sans un retard fantastique, le pars. Voici Belfort, Dannemarie, le bois tant et tant bombardé de Schönholz, et je fais halte devant nos anciennes tranchées de première ligne.
Nos poilus sont là qui restaurent la voie, qui établissent les passerelles. Sur toute cette route la circulation est intense. Au milieu de nos soldats, passent des prisonniers qui rentrent en France et des boches aussi, des déserteurs, qui ont arboré la cocarde rouge, piquée bien en vue, sur le casque, la casquette ou le calot Nombreux sont égale­ment les Alsaciens qui parlementent pour obtenir l'autorisation de venir s'approvisionner chez nous ; on s'efforce de leur donner satisfaction ; on envoie même des cuisines roulantes en première ligne pour leur faire prendre patience.
Devant ce spectacle, on a l'impression que si des cuisines roulantes prenaient la tête de l'armée française, celle-ci s'en irait tout droit jusqu'à Berlin.
A Altkirch, où flotte un minuscule drapeau rouge, une difficulté surgit Au bout de la route se trouve un poste allemand en armes. Impossible de passer. Il faut cependant que je continue ma route. Je retourne dans les états-majors. J'y reçois un accueil charmant mais personne ne peut me dire quand nous rentrons en Alsace.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 44,28

Autre devise

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jean-Paul Siffre
Edité par Lavauzelle-Graphic Editions
ISBN 10 : 2702510558 ISBN 13 : 9782702510551
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Lavauzelle-Graphic Editions. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2702510558

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 44,28
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais