Les friches industrielles, point d'ancrage de la modernité

 
9782702513187: Les friches industrielles, point d'ancrage de la modernité
Extrait :

Extrait de l'introduction :

En préambule, rappelons le pourquoi et le sens de ces deux journées d'études. Il faut remonter à la fin des années quatre-vingt-dix, dans la continuité des réflexions exprimées dans l'ouvrage «Aménager la France de 2020» pour voir se constituer les Missions interministérielles et inter­régionales d'aménagement du territoire (MIIAT). Leur objectif était de rendre compte des dynamiques démographiques, économiques et socioculturelles à grande échelle afin de construire des documents d'orientation stratégique de développement par territoires. Les travaux de la mission Grand Est ont donné naissance à un ouvrage publié à La Documentation française en 2002 intitulé «Le Grand Est, contribution de l'État à de nouveaux enjeux interrégionaux». En octobre 2003, cette mission se poursuit motivée par la naissance de l'Université du Luxembourg. En effet, Alain Mailfert, professeur à l'Institut national polytechnique de Lorraine, est alors chargé d'identifier des perspectives et des pistes de coopération dans le domaine de la recherche et de l'enseignement supérieur. Il s'est donc demandé, dans cette reconfiguration des territoires liée à l'européanisation, si des synergies n'étaient pas envisageables en interpellant les établissements universitaires appartenant au Grand Est.
En effet, l'inter-région Grand Est français, d'apparence éclatée, peu structurée, affiche certains paramètres identitaires : puissante industrialisation émergente dès le XIXe siècle en appui sur les ressources du sous-sol (charbon, fer, potasse), présence de frontières proches (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse) marquant les attitudes et les pratiques, donnant naissance à un espace polarisé sur ses marges. Des pôles d'excellence ont ainsi émergé, dynamisés par de grands groupes (Arcelor, Peugeot, Alsthom, Saint-Gobain-Pont-à-Mousson...) ayant bâti leurs valeurs cardinales dans un même creuset d'industrialisation. Cet espace a renforcé ensuite les paramètres d'une culture commune à travers les grandes reconversions qui ont frappé tour à tour ces traditions d'excellence manufacturière (horlogerie, textile, sidérurgie...) et qui semblent se prolonger aujourd'hui sous les effets d'une seconde mondialisation de l'économie. Rééquilibrages économiques, tensions sociales, fossilisation de sites productifs ont été des dénominateurs communs, frappant l'opinion publique. Si cette recomposition des territoires s'est notamment marquée par une désindustrialisation au profit des activités de service, poursuivie par le phénomène d'externalisation, en revanche la réussite d'une mutation de l'activité économique n'est toujours pas en passe d'être atteinte, malgré des phénomènes de persistance.
Dans ce contexte, plusieurs réunions ont eu lieu à l'UTBM et de ce petit cénacle de réflexion émergea l'idée de création d'un Observatoire européen des cultures et des patrimoines industriels, techniques et scientifiques.

Présentation de l'éditeur :

L'architecture industrielle, ignorée voire méprisée il y a peu de temps encore, se retrouve aujourd'hui au coeur de nombreux enjeux d'ordre patrimonial, urbanistique, économique... Devenant alors un patrimoine comme les autres, le patrimoine industriel n'en est pas moins hors normes tant par ce qu'il représente aux yeux d'une population cherchant à exprimer sa nostalgie ambivalente d'un passé, que par les coûts induits pour sa sauvegarde et sa valorisation.
Or ces sites, désormais inertes, ces territoires oubliés, transformés le plus souvent en friches, offrent des surfaces foncières que les aménageurs et les promoteurs lorgnent aujourd'hui avec un regain d'intérêt. De tels projets questionnent les collectivités locales et les pouvoirs publics garants à la fois du développement économique prospectif, mais aussi du respect de ces lieux de travail qui ont structuré des identités pendant plusieurs décennies. Ces projets contemporains d'urbanisation, qui visent une reconversion parfois radicale des espaces, parfois en totale amnésie du passé, induisent dès lors de nombreuses interrogations.
Cet ouvrage propose de questionner une diversité d'acteurs mobilisés par ces enjeux, et de s'interroger sur les échelles spatiales et temporelles de l'action. En effet, d'une part les solutions de réaffectation ne sont pas forcément concomitantes avec l'opportunité d'une mise en oeuvre alliant conservation et réhabilitation. D'autre part le niveau de décision et le cadre administratif territorial peuvent varier en fonction de l'ampleur des aspirations et des projets.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande