Image et matière : Etude sur la notion d'image dans Matière et mémoire de Bergson

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par GoodReads )
 
9782705682446: Image et matière : Etude sur la notion d'image dans Matière et mémoire de Bergson
Extrait :

Extrait de l'introduction

La notion d'image apparaît chez Bergson au carrefour d'un double refus. Sa force suggestive et sa puissance de séduction, sa fécondité aussi, découlent paradoxalement de sa modestie apparente : face à la sorte de gigantomachie philosophique que se livrent les tenants d'une conception idéaliste de l'être et ceux qui se réclament au contraire de son approche réaliste, Bergson ne vient nullement opposer une troisième voie alternative; refusant d'entrée de jeu les artifices de l'opposition elle-même, la mettant du moins entre parenthèses, il ne fait que traduire, à l'aide du terme censément le plus neutre et vague possible, la conviction la plus intime du sens commun, celle selon laquelle il y a de l'être, lequel se donne à nous à travers la perception que nous en avons. Ni plus, ni moins. «Nous allons feindre pour un instant que nous ne connaissions rien des théories de la matière et des théories de l'esprit, rien des discussions sur la réalité ou l'idéalité du monde extérieur. Me voici donc en présence d'images...».
Bergson a écrit un jour que l'«On est libre de donner aux mots le sens qu'on veut, quand on prend soin de le définir». Cette mise au point n'a, dans ce cas précis, rien d'une simple précaution oratoire. Tout est dans le sens conféré à ce qui se donne, d'abord, comme un mot. Or, en introduisant ce mot à l'orée de Matière et mémoire, Bergson s'affranchissait en effet délibérément de toute une tradition philosophique (voire extraphilosophique) bien établie, laquelle ne voit dans l'image que le double, la copie ou le reflet plus ou moins approximatif d'une réalité préexistante. Rien de cela pour l'auteur de Matière et mémoire : l'image est d'abord le nom de tout ce qui m'apparaît, se présente, s'offre à ma conscience, au sens le plus large où l'on puisse prendre ce dernier terme. Mais, rétorquera-t-on, n'est-ce pas là précisément la signification classique de ce mot - savoir la représentation mentale d'une réalité sensible préalable ? Certes. Reste que, justement, Bergson nous met d'emblée en garde : «Il est faux de réduire la matière à la représentation que nous en avons [...]. Et par image nous entendons une certaine existence qui est plus que ce que l'idéaliste appelle une représentation, mais moins que ce que le réaliste appelle une chose - une existence située à mi-chemin entre la "chose" et la "représentation"».
L'image est donc plus que la représentation mais moins que la chose. Elle est cet entre-deux qui ne peut se penser que par-delà la représentation et en deçà de la chose, tout en en assumant, semble-t-il, la synthèse paradoxale. Mais est-on bien sûr qu'il s'agisse là d'une synthèse ? L'image n'est-elle pas en son fond plus originaire que les deux termes par rapport auxquels elle paraît toutefois, de prime abord, devoir se définir négativement ? Bref, l'image n'a-t-elle pas avant tout une existence positive, un mode d'être profondément original ? Tout se passe comme si l'image, en son sens proprement bergsonien, possédait désormais une valeur absolue, comme si, autrement dit, il avait fallu court-circuiter ou renverser la signification traditionnelle, éminemment relative, de ce terme pour lui conférer enfin toute sa portée; l'image serait ainsi la donnée première et même primordiale de notre rapport à l'extériorité, elle viendrait qualifier le sens même de notre rapport au monde et définir, corrélativement, le réel dans son pur apparaître en soi : «Me voici donc en présence d'images». L'image est le nom de la présence du monde pour moi, tel qu'il s'offre à moi dans son aspect irréfragable. Nous nous rapportons au monde dans le mouvement même où celui-ci se présente et s'étale sous nos yeux. Certes, nous sommes bien en un sens les auteurs, voire les acteurs, de cette donation, puisqu'il nous suffît de «fermer» nos sens pour que la scène du monde, les images, s'évanouissent. Et pourtant, nul ne s'imaginerait avoir causé là la disparition du monde en tant que tel ! Celui-ci est demeuré là, disponible. (...)

Présentation de l'éditeur :

Matière et mémoire s'ouvre sur une notion passablement énigmatique : celle d'image. Bergson déclare que ce qui nous apparaît d'emblée lorsque nous ouvrons les yeux, c'est un ensemble d'images. Pourquoi ce terme s'impose-t-il ici à l'auteur, avec toutes les ambiguïtés qu'il pourrait receler ? En quoi n'est-il pas réductible à une simple représentation dans l'esprit, comme c'était pourtant le cas dans la tradition philosophique jusqu'alors ? Le but du présent travail est d'interroger le sens et la portée de cette notion d'image, afin de mettre en lumière le renversement qu'elle établit dans la compréhension du dualisme bergsonien entre l'esprit et la matière. En épousant le fil conducteur de cette notion, il se demande quelle est la pertinence des critiques phénoménologiques adressées à Bergson, puis revient sur le statut de la mémoire, pour montrer en quoi, finalement, l'esprit humain et la matière doivent être repensés à partir de l'image, mais une image déployée dans le temps, une image qui dure.

Agrégé et docteur, professeur de philosophie, Nicolas Cornibert, auteur d'une thèse sur la notion de matière chez Bergson, traite, dans plusieurs articles, du rapport à la notion d'image dont cet ouvrage se veut l'aboutissement. Il a également publié en 2008, avec Jean-Christophe Goddard, un ouvrage sur l'Anti-Oedipe de Deleuze et Guattari.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Nicolas Cornibert
Edité par Editions Hermann (2012)
ISBN 10 : 2705682449 ISBN 13 : 9782705682446
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Hermann, 2012. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782705682446

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 38
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,71
Vers France
Destinations, frais et délais

2.

Nicolas Cornibert
ISBN 10 : 2705682449 ISBN 13 : 9782705682446
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827056824460000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 51,30
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
De Etats-Unis vers France
Destinations, frais et délais

3.

Nicolas Cornibert
Edité par Editions Hermann
ISBN 10 : 2705682449 ISBN 13 : 9782705682446
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Hermann. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2705682449

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 63,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 7,13
De Royaume-Uni vers France
Destinations, frais et délais

4.

Nicolas Cornibert
Edité par HERMANN
ISBN 10 : 2705682449 ISBN 13 : 9782705682446
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Irish Booksellers
(Rumford, ME, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre HERMANN. Paperback. État : New. book. N° de réf. du libraire 2705682449

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 87,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 11,01
De Etats-Unis vers France
Destinations, frais et délais