William Harvey, la circulation du sang et l'épigenèse des embryons : Les prémisses de la méthode expérimentale

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par GoodReads )
 
9782705687526: William Harvey, la circulation du sang et l'épigenèse des embryons : Les prémisses de la méthode expérimentale

1

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

Introduction

William Harvey fut un des personnages les plus remarquables du xviie siècle. Ce médecin anglais ne découvrit pas seulement la circulation du sang et la fonction du coeur, il apporta aussi dans ce siècle où germaient de nouvelles formes de pensée, un renouveau profond du raisonnement médical, jusqu'alors esclave des traditions antiques'.
L'étude de la vie et des oeuvres de William Harvey, éminent savant et penseur, aux côtés de Francis Bacon et Thomas Hobbes en Angleterre, de Marin Mersenne, Pierre Gassendi, René Descartes et Théophraste Renaudot en France, de Galileo Galilée, Realdo Colombo, Andréas Cesalpino et Fabrice d'Acquapendente en Italie, présente le grand intérêt de nous faire assister à la naissance de la pensée scientifique moderne au xviie siècle, notamment dans le domaine des sciences biologiques et médicales.
Par ses deux grandes découvertes : la circulation du sang et l'épigenèse des embryons, William Harvey réalisa une franche rupture avec la pensée des Anciens, prolongée et enseignée à son époque par l'École scolastique (ou aristotélicienne). Son oeuvre dans le domaine des sciences biologiques est équivalente à celle de Descartes dans le domaine philosophique. On a dit de l'ouvrage où Harvey expose la circulation du sang (le De motu cordis et sanguinis [1628]) que c'était le Discours de la méthode (1637) de la physiologie.
On peut déplorer à ce propos que le texte fondamental de William Harvey ne soit que très rarement étudié par les jeunes lycéens. Il n'existe pas, à notre connaissance, d'édition scolaire, ni même d'édition de vulgarisation du De motu cordis ; pourtant ce «petit bijou de 72 pages» est une application parfaite et anticipée de l'Introduction à l'étude de la médecine expérimentale (1865) de Claude Bernard. Par ailleurs, le lecteur de William Harvey ne peut manquer d'être frappé par la modernité de son approche scientifique : pour justifier la validité de ses thèses sur les mouvements du coeur, la circulation et l'anatomie de l'appareil circulatoire, Harvey n'hésite pas à faire appel aux données de l'embryologie (examinant la circulation sanguine dans le foetus humain) ou bien aux homologies révélées par l'anatomie comparée des appareils circulatoires des Vertébrés, sans rien connaître évidemment de la théorie de l'Évolution. Cependant cette démarche de William Harvey est précisément celle de «l'Evo-dévo» (analyse conjointe des données de l'Évolution et de la biologie du développement) née à la fin du XXe siècle. Cette modernité coupe le souffle.
Le second grand ouvrage de William Harvey sur «La génération des animaux» doit plus au De Generatione d'Aristote. Cependant, prenant vigoureusement parti, comme Descartes, pour l'édification progressive des embryons (c'est-à-dire pour l'épigenèse) contre toutes les théories de la «préformation» (prônant l'emboîtement à l'infini des petits embryons les uns dans les autres, soit dans les ovules [théories «ovistes»] soit dans les spermatozoïdes [théories «animalculistes»]), William Harvey inaugure avec panache le grand débat sur la «génération» qui a traversé toute la philosophie biologique du Siècle des lumières.
En exposant, dans notre ouvrage, les deux grandes découvertes de William Harvey - la circulation du sang et l'épigenèse - nous voudrions contribuer à mettre les textes de ce grand savant sur la liste des écrits philosophiques et scientifiques étudiés au lycée ou à l'université. Il nous semble aussi que tout «honnête homme» de notre siècle, curieux et cultivé, ne saurait être indifférent à la pensée novatrice et hardie du grand médecin anglais.

Présentation de l'éditeur :

Par ses deux grandes découvertes, la circulation du sang et l'épigenèse, c'est-à-dire la mise en place progressive de tous les organes au cours de la vie embryonnaire, William Harvey (1578-1657) réalisa une franche rupture avec la pensée des Anciens (Aristote, Galien) encore enseignée, à son époque, dans toutes les universités européennes.
Le chef-d'oeuvre de William Harvey, Exercitatio anatomica de motu cordis et sanguinis, publié en 1628, dans lequel il expose ses expériences sur la circulation du sang, est analysé en détail par l'auteur. Publié en 1651, le second ouvrage de William Harvey sur «la génération des animaux» offre l'occasion de retracer l'histoire du grand conflit entre partisans de la préformation des embryons et partisans de l'épigenèse, conflit qui traverse toute l'histoire de la biologie et qui se prolonge de nos jours avec les controverses sur le «programme génétique de développement».

Paul Mazliak est professeur de biologie à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI-Jussieu). Il a dirigé pendant vingt ans le laboratoire de physiologie cellulaire et moléculaire des plantes. Docteur honoris causa de l'université de Neuchâtel, il a publié de nombreux articles scientifiques et plusieurs ouvrages d'enseignement. Il se consacre désormais à l'histoire des sciences. Il a publié aux éditions Hermann François Magendie. Bouillant créateur de la physiologie expérimentale au XIXe siècle (2012).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Paul Mazliak
ISBN 10 : 2705687521 ISBN 13 : 9782705687526
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827056875260000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 29,31
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Paul Mazliak
Edité par Editions Hermann (2013)
ISBN 10 : 2705687521 ISBN 13 : 9782705687526
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Hermann, 2013. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782705687526

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 22
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais