René Bourgeois Le fait de La Salette : 1846

ISBN 13 : 9782706113413

Le fait de La Salette : 1846

 
9782706113413: Le fait de La Salette : 1846
Présentation de l'éditeur :

La première partie de ce livre est consacrée à un rapide tour d'horizon de l'année 1846, toujours laissée dans l'ombre par la révolution de 1848. Tandis que la Pologne est à nouveau à feu et à sang et que la Suisse est livrée à la guerre civile, la France poursuit sa révolution industrielle, mais c'est, selon le mot de Lamartine, «une nation qui s'ennuie». En cette peu glorieuse fin de règne de Louis-Philippe, où s'affrontent les partisans de la tradition et ceux de toutes les libertés, l'immobilisme de l'état est ébranlé par des révoltes, des tentatives d'assassinat contre le roi, des scandales financiers et politiques, alors que seules brillent les lumières des lettres et des arts.

La deuxième partie nous transporte en Dauphiné et propose une réflexion sur la genèse de ce que Renan a appelé «l'un des grands événements religieux de notre temps». En relatant «le fait de La Salette», l'auteur s'est défendu de tout parti pris, dans un domaine où la vérité est d'abord une affaire de foi. Il s'est efforcé de «formuler ses hypothèses avec circonspection et de respecter les humbles qui ont pris le fait au sérieux», choisissant de s'appuyer sur des textes rigoureusement établis. À partir d'une chronologie minutieuse, il montre comment le premier récit des bergers de La Salette a pu, par sa réception dans les milieux ecclésiastiques et dans l'opinion au cours des derniers mois de 1846, donner lieu à la naissance d'une ferveur populaire spontanée et d'un pèlerinage devenu l'un des plus célèbres du monde catholique.

René Bourgeois, professeur émérite de l'université Stendhal de Grenoble, a écrit plusieurs ouvrages sur le Dauphiné, et a reçu le Prix de I'Alpe 2005. Il a publié aux PUG, dans la même collection, 1903 - I :expulsion des Chartreux, dans la collection «L'Empreinte du temps» Chronique d'une fin de siècle en Dauphiné, et dans la collection «Arts et culture» Promenades dans Grenoble.

Extrait :

UN MONDE QUI CHANGE...

Il y a dans l'histoire de grandes années, marquées par des événements exemplaires, guerre, révolution, coup d'Etat, qui scandent plus fortement le cours normal des règnes, du développement des civilisations, et par conséquent des destinées individuelles. Le XIXe siècle français se résume, à intervalles presque égaux, à quelques dates que chacun peut retenir : 1815 pour la fin du 1er Empire, 1830 pour la fin des Bourbons, 1848 pour la fin de la monarchie royale, 1870 pour celle de la monarchie impériale et l'avènement de la République. 1846 n'est donc en rien un jalon remarquable, mais si nous avons retenu cette date, c'est que, sur le plan de l'histoire des idées, elle représente assez bien le moment où s'opposent deux conceptions de la vie sociale et politique : l'une, héritière des valeurs de la Révolution, progressiste et anticléricale, qui triomphera deux ans plus tard, l'autre attachée à la tradition catholique, qu'incarnera ensuite pour plus de deux décennies l'ordre moral du Second Empire et de la présidence de Mac Mahon. C'est dans ce débat, qui va se poursuivre au moins jusqu'à la séparation de l'Église et de l'État, en 1905, que s'inscrit le fait de La Salette - apparition pour les uns, supercherie pour les autres - sujet d'une controverse aux multiples aspects, car en ces années-là, malgré l'immobilité apparente qu'imprime au pays le roi bourgeois, Louis-Philippe Ier, le monde bouge dans les soubresauts engendrés par la révolution industrielle et l'impatience des peuples avides de plus de bien-être et de liberté.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande