Que croire ? : Questions sensibles autour de la foi chrétienne

 
9782706705113: Que croire ? : Questions sensibles autour de la foi chrétienne
Extrait :

Extrait de l'introduction :

On nous a tout changé !

«On nous a tout changé !» Ce reproche est parfois adressé haut et clair à certains théologiens, certains prêtres ou à des fidèles «modernistes». Souvent, cependant, lorsqu'on poursuit la conversation, on s'attarde à ce qui n'est finalement que des détails. Or, ce ne sont pas des détails qui ont changé. Il s'agit d'un changement radical de perspective.

L'homme au centre

Notre culture - et pas seulement religieuse - est totalement dif­férente. On lui donne souvent le nom de modernité. Ce qui a changé, c'est la place de l'homme. Il est maintenant au centre de tout. Jadis, il se situait sous Dieu dont l'existence était une évidence partagée par tous, à quelques exceptions près. Il était également dominé par la na­ture dont les lois étaient implacables. La marge de manoeuvre était réduite, l'homme étant loin de connaître les lois de cette nature et donc de pouvoir les infléchir. Au sein même de la société humaine, la hiérarchie était quasi inflexible. Celle-ci structurait tant l'espace re­ligieux que civil, militaire ou familial.
Aujourd'hui, l'être humain est devenu le centre. Il est la mesure de toute chose. L'existence de Dieu est désormais à option, la nature est domestiquée, et nous vivons dans une république d'égaux (même quand le système politique est celui d'un royaume constitutionnel). Ajoutons à cela que les siècles précédents ont vécu dans l'angoisse du lendemain : aurons-nous quelque chose à manger ? Les guerres, les intempéries, la fragilité de la vie rendaient chaque instant probléma­tique. Aujourd'hui, nous sommes à l'époque de l'abondance, de la sur­abondance - pas pour tous, il est vrai. On parle de société d'hyper-consommation.

Les aînés et les jeunes

C'est donc toute la mentalité qui, ainsi, s'est transformée. Pour beaucoup, la religion est devenue inutile. Ils n'en ont pas perçu la per­tinence. Ceux qui ont gardé la foi, quant à eux, cherchent un langage adapté à cette nouvelle culture. Les personnes plus âgées, cependant, ont encore un pied dans l'ancienne mentalité. Qui pourrait le leur re­procher ? Mais elles vivent aussi dans le temps présent et entendent toutes les idées qui circulent. Chaque jour, c'est le grand écart. Pre­nons l'exemple du péché originel. Comment concilier cette croyance profondément ancrée dans les têtes catholiques avec la théorie de l'évolution ? Voilà une question qui fait souvent couler beaucoup d'encre d'autant que les grands-parents y sont régulièrement confron­tés lorsqu'ils voient leurs petits-enfants ou leurs arrière-petits-enfants ne pas être baptisés à temps ou même pas du tout.
Ne sont pas concernés que les seuls aînés. Certains jeunes, accro­chés avec raison à leur foi, en reviennent parfois aux conceptions de jadis, sans doute par peur de voir leurs croyances s'étioler. Le nouveau langage religieux, en effet, se cherche, les repères font défaut. Voilà qui est insécurisant. Pourquoi ne pas reprendre les anciens ? On voit cependant le danger : tenir un langage complètement coupé de la civi­lisation d'aujourd'hui et ne pas pouvoir rejoindre ceux qui sont im­mergés dans la nouvelle culture.

Présentation de l'éditeur :

«Peut-on prouver l'existence de Dieu ? N'est-ce pas nous qui l'avons fait à notre image ? - Qu'en est-il du mal ? - Adam et Eve : mythe ou réalité ? - Peut-on prendre la Bible au sérieux, faut-il la prendre au pied de la lettre ? - Jésus est-il né à Bethléem ? Etait-il marié ? - A-t-on retrouvé la tombe du Christ ? - Faut-il vraiment une Église ? - Des prêtres, pour quoi faire ? - Faut-il suivre sa conscience ou les règles de l'Église ? - Nous retrouverons-nous au ciel ?...» A l'heure du brassage culturel et surtout de l'ignorance en matière de religion, ces questions-réponses rendront un précieux service à tous ceux qui veulent rafraîchir leurs connaissances religieuses, à ceux qui cherchent une réponse aux objections portées par l'air du temps comme à ceux qui témoignent de l'intérêt pour la foi catholique à laquelle ils n'adhèrent pas ou dont ils se sont détournés.

Charles Delhez, jésuite, est rédacteur en chef du journal Dimanche en Belgique, conférencier et animateur de retraites. Curé de paroisse, proche des jeunes, il est prédicateur aux messes télévisées /Belgique et France 2). Il est l'auteur de nombreux ouvrages pour les jeunes et les adultes dont Ce Dieu inutile (Fidélité/Lumen Vitae), Ces questions sur la foi que tout le monde se pose (Cerf/Racine) et coauteur de Tu peux changer le monde ! (Salvator/Fidélité).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 14,95

Autre devise

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Charles Delhez
Edité par Salvator (2007)
ISBN 10 : 2706705116 ISBN 13 : 9782706705113
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Salvator, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782706705113

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 14,95
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais