Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie

Note moyenne 3,74
( 160 avis fournis par GoodReads )
 
9782707130785: Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie
Revue de presse :

Avec son ouvrage Politiques de la nature, Bruno Latour fait souffler un vent révolutionnaire bien nécessaire. En s'attaquant à un pan important de la philosophie occidentale restée très dépendante du dualisme platonicien, il nous met en garde à sa manière contre des totalitarismes de différente nature. Ceux-ci sont d'autant plus dangereux qu'ils se cachent derrière des termes tels que la nature ou la science, termes qui ont acquis leurs lettres de noblesse dans notre société et qui, de ce fait, sont devenus "indiscutables".

On pourrait presque soupçonner cet auteur d'une sympathie particulière pour celui que Platon a combattu à cause du mobilisme universel qu'il professait et dont Werner Heisenberg a dit : "Si nous remplaçons le mot feu par le mot énergie, nous pouvons presque reprendre les énoncés d'Héraclite mot pour mot ". Héraclite et Heisenberg se rejoignent à vingt cinq siècles de distance autour d'un concept essentiel, celui de "l'incertitude", concept dont Bruno Latour rappelle l'importance, tant dans l'univers scientifique que politique.

La révision du concept d'écologie politique à laquelle Bruno Latour nous convie, est passionnante dans la mesure où il s'agit de passer au crible du discernement philosophique, des notions aussi fondamentales que la science, la politique, la société, et la nature.
Ainsi il nous permet de nous dégager progressivement, en partant de l'allégorie de la Caverne, de cette binarité introduite par Platon, qui n'a que trop facilité la séparation entre deux univers : celui où dominent les Idées, règne de l'absolu, permettant de déifier ce qui appartiendrait à un monde stable (dont la science entre autres ferait partie, lui accordant ainsi un pouvoir sans limites), et celui des sens, en perpétuel changement où les hommes (de la caverne... donc nous tous), objets et non sujets, s'agitent vainement dans l'enfer du social. Ces derniers, tant qu'ils n'ont pas fait le cheminement vers les Idées, les Valeurs (dont le vrai, la science en faisant alors partie), n'existent pas en tant qu'humains.

L'auteur de Politiques de la nature insiste sur l'importance de refuser le dualisme tel qu'il est entretenu entre nature et politique, sur la nécessité de mettre un terme à la dualité d'une science des objets et d'une politique des sujets, et de permettre bien au contraire une articulation entre des catégories arbitrairement dissociées.

Il s'agit donc pour Bruno Latour d'élaborer un nouvel appareil conceptuel permettant qu'un véritable Collectif s'instaure (au sens originel d'une procédure facilitant la collecte), fruit du vrai travail de composition du monde commun. Mais pour cela il est nécessaire que le discutable soit possible, en faisant émerger des porte-parole, en favorisant l'extension de cette parole, en cassant cette frontière entre sujets et objets.

Pour tout responsable d'entreprise, le livre de Bruno Latour ouvre une piste intéressante par sa conception du collectif, expression d'une écologie politique conceptuellement renouvelée, qui ne peut être que l'aboutissement d'une rupture de comportement face à des pouvoirs quasi-totalitaires. Ceux-ci n'ont pas leur raison d'être dans un monde où une dialectique constante est nécessaire, non pas celle que nous propose Platon, expression d'un effort permanent pour atteindre l'Idée, mais celle du vivant où le discutable est réinstauré, où la parole provenant de sources indiscutables telles que la politique ou la science, doit être réajustée, comme nous l'ont montré les récentes crises écologiques (Tchernobyl, vaches folles...). Ce réajustement nécessaire n'entame en rien "l'admiration" que l'auteur nourrit autant pour les politiques que pour les scientifiques, mais ne peut au contraire que contribuer au renforcement du respect qui leur est dû.

De plus cet ouvrage constitue un cheminement véritable vers la ternarité (refus et dépassement de ce dualisme opposant science et société, rationnel et irrationnel, faits et valeurs...), vers l'instauration d'un autre terme, d'une articulation entre deux soi-disant opposés. La médiation ainsi comprise permet l'émergence du discutable, de la parole. Les itérations permanentes que la définition de ce collectif exige, la trajectoire d'apprentissage nécessaire, permettent de se dégager d'une notion de progrès, qui trop souvent nous empêche de profiter du passage du temps, de la qualité des possibles qu'il nous offre. -- Jean Daniel Remond -- -- Business Digest

L'écologie politique n'est pas destinée à sauvegarder la nature.
Contrairement à la Naturpolitik, qui veut faire entrer la nature en politique, l'écologie politique considère que l'idée de nature est contre-productive. En effet, cette dernière suppose l'existence d'une monde unitaire de choses - des non humains - qui serait extérieur au monde pluriel des hommes et de ses cultures.
Face à une science de droit divin, il nous faut retrouver le sens de la controverse.
Comme le dit le mythe de la Caverne de Platon, le Sage est la figure qui veut apporter aux hommes le Vérité. L'écologie politique récuse cette approche et affirme que seule la confrontation des diverses paroles des sciences, des morales, de politiques, peut nous aider à comprendre les crises contemporaines, notamment environnementales et sanitaires.
L'extension de la parole aux non humains (c'est-à-dire aux êtres, aux entités muettes de la nature) est l'un des enjeux majeurs actuels.
L'une des thèses de l'écologie politique est qu'il nous faut refonder la vie publique en permettant l'émergence d'associations d'humains et de non humains. L'objectif est de passer d'un état de guerre civile entre la nature et la société à un état de paix civile. -- Idées clés, par Business Digest

Quatrième de couverture :

Comment combler le fossé apparemment infranchissable séparant la science (chargée de comprendre la nature) et la politique (chargée de régler la vie sociale), séparation dont les conséquences © affaires du sang, de l'amiante, de la vache folle... © deviennent de plus en plus catastrophiques ? L'écologie politique a prétendu apporter une réponse à ce défi. Mais après de fracassants débuts, elle peine à renouveler la vie publique... Dans ce livre qui fait suite à Nous n'avons jamais été modernes (La Découverte, 1991), Bruno Latour propose une nouvelle façon de considérer l'écologie politique. La nature a toujours constitué l'une des deux moitiés de la vie publique, celle qui rassemble le monde commun que nous partageons tous, l'autre moitié formant ce qu'on appelle la politique, c'est©à©dire le jeu des intérêts et des passions. D'un côté ce qui nous unit, la nature, de l'autre ce qui nous divise, la politique. Et c'est pourquoi il est faux de prétendre que le souci de la nature caractériserait l'écologie politique : car à cause des controverses scientifiques qu'elle suscite, à cause de l'incertitude sur les valeurs qu'elle provoque, elle oblige à abandonner la nature comme mode d'organisation publique. La question devient donc : comment penser enfin la politique sans la nature ? Pour Bruno Latour, la solution repose sur une profonde redéfinition à la fois de l'activité scientifique (à réintégrer dans le jeu normal de la société) et de l'activité politique (comprise comme l'élaboration progressive d'un monde commun). Ce sont les conditions et les contraintes de telles redéfinitions qu'il explore avec une grande rigueur dans cet ouvrage important. A la croisée de la philosophie des sciences et de la philosophie politique, ce livre s'adresse à ceux qui s'intéressent à l'écologie, aux controverses scientifiques, au rôle des experts dans les débats publics, et, plus généralement, à ceux qui estiment que la question de la démocratie doit s'étendre aux sciences elles©mêmes.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Latour, Bruno
ISBN 10 : 2707130788 ISBN 13 : 9782707130785
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 2
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : good. 789 Gramm. N° de réf. du libraire M02707130788-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 20,59
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Bruno Latour
ISBN 10 : 2707130788 ISBN 13 : 9782707130785
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
livre au tresor
(la bazoche gouet, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Used; Very Good. BROCHE UN NOM EN PAGE DE GARDE. N° de réf. du libraire Z36151

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 33,95
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

LATOUR BRUNO
Edité par LA DECOUVERTE (1999)
ISBN 10 : 2707130788 ISBN 13 : 9782707130785
Ancien(s) ou d'occasion Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
Librairie Thot
(Wasquehal, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre LA DECOUVERTE, 1999. Couverture souple. État : Bon. Pas de jaquette. In 8 broché en bon état 382 pages, 1999 (pourtours de couverture légèrement jaunis, pages jaunies, traces diffuses sur le coin inférieur droit de la première de couverture sous forme de légers poins diffus). Envoi soigné. N° de réf. du libraire 12569

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 55
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 26,50
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Bruno Latour
ISBN 10 : 2707130788 ISBN 13 : 9782707130785
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
LibrairieDarDarts.com
(EYZERAC, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : BON ÉTAT. ====== LibrairieDARDARTS: service professionnel = article D I S P O N I B L E = Envoi SOIGNE et garanti vers le monde entier sous 24H == Professional on e-business. Fast delivery of your order. N° de réf. du libraire sciences-essais/3539-11-SL

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 94,74
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9,80
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

5.

Bruno Latour
ISBN 10 : 2707130788 ISBN 13 : 9782707130785
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
LibrairieDarDarts.com
(EYZERAC, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : COMME NEUF. ====== LibrairieDARDARTS: service professionnel = article D I S P O N I B L E = Envoi SOIGNE et garanti vers le monde entier sous 24H == Professional on e-business. Fast delivery of your order. N° de réf. du libraire arts-jardins /1480.11N

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 137,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9,80
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais