La ponctuation en français

 
9782708014305: La ponctuation en français
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Extrait :

Extrait de l'introduction

En 2004, Anis entreprenait de recenser les travaux de linguistes sur la ponctuation et constatait que seuls deux livres autres que collectifs avaient été entièrement consacrés au sujet en français depuis Damourette (1939), ceux de Catach (1994) et Dahlet (2003). La situation n'a guère changé depuis, si l'on excepte les ouvrages à visée prescriptive qui s'inscrivent dans la longue lignée des manuels (notamment Narjoux, 2010) ou ceux qui s'appuient sur des considérations linguistiques pour construire un discours principalement stylistique, voire esthétique (Favriaud, 2011a ; Serça, 2013 ; Szendy, 2013). Les signes de ponctuation n'ont individuellement pas connu meilleur sort à l'exception des parenthèses (Boucheron, 2003). Du côté de la diachronie, on notera pour le Moyen Âge l'ouvrage de Mazziotta (2009). Le sujet a intéressé par ailleurs certains spécialistes de l'histoire du livre (Riffaud, 2007).

Le célèbre numéro de Langue française dirigé par Catach qui a mis le sujet de la ponctuation au premier plan en 1980 alors que la plupart des linguistes, depuis les révolutions générativiste et énonciative des années 60, avaient pris leurs distances avec l'écrit, a trouvé un écho en 2011 grâce à un nouveau numéro de la même revue dirigé par Favriaud. Par ailleurs, un certain nombre de périodiques et d'ouvrages collectifs ont mis le sujet au premier plan dans des perspectives souvent larges qui envisageaient la ponctuation comme procédé tant linguistique qu'esthétique, voire philosophique, ou posaient la question d'une ponctuation d'auteur ou d'école. S'est développée par ailleurs, dans la lignée du n° 70 de Pratiques (1991), une réflexion en didactique et en psychologie sur ce qu'apporte l'analyse des pratiques ponctuantes pour comprendre les modes d'apprentissage de l'écriture et de la lecture et remédier à d'éventuelles difficultés.

Beaucoup d'obstacles se dressent devant celui qui tente de présenter la ponctuation comme un sous-ensemble linguistiquement cohérent. La première est l'empilement des normes qui ont été plus ou moins fermement mises en place au cours de l'histoire du français et ont eu tendance à se chevaucher. La normalisation grammaticale qui a occupé le XIXe siècle a échoué, on le sait, à proposer une solution convaincante pour réformer l'orthographe ; il en est allé en partie de même pour la ponctuation, en partie seulement puisque certains usages ont été effectivement officiellement éradiqués (la virgule entre sujet et verbe notamment) mais ont résisté dans les écrits courants et que sont demeurées de nombreuses zones d'incertitude dont les locuteurs, parfois férocement adeptes d'une solution au détriment d'une autre, n'ont pas toujours conscience (virgule ou pas devant coordonnant par exemple).

Pendant que de nouvelles normes s'imposaient dans la presse, sous la pression moins des grammairiens que des typographes et avec la volonté parfois affirmée d'une internationalisation sous modèle nord-américain, les écrivains se sont emparés de la ponctuation pour inventer leurs propres systèmes : si certains de ceux-ci sont restés idiolectaux, d'autres ont rencontré des échos certains et ont montré de nouvelles manières d'organiser les discours qui se sont plus ou moins répandues. Tenter d'analyser et synthétiser les emplois contemporains de la ponctuation implique donc d'interroger tant les normes que certaines des pratiques nouvelles les plus courantes : il paraît ainsi peu fructueux, par exemple, d'en rester aux modes traditionnels de citation alors que bien peu de romanciers contemporains font encore usage des tirets + guillemets.

Dernière difficulté : l'extension à donner à la famille de ce qu'on appellera les ponctuants. Elle varie selon la définition que l'on donne de ceux-ci. Si certains signes vont de soi (la virgule et les différents points), les avis divergent en ce qui concerne tirets et traits d'union, variations de casse (italiques, gras), majuscules, blancs et alinéas ou encore appels de notes. Et que dire de tous les signes présents sur les claviers, dont les locuteurs font un usage de plus en plus large, ou des émoticônes ?

Présentation de l'éditeur :

La ponctuation continue à faire peur. Ses usages semblent mystérieux à beaucoup et obéir à une norme dont la logique échappe souvent. Elle est présentée comme indispensable à l'écrit et pourtant les poètes l'ont chassée de leurs textes. De nombreux écrivains affirment son importance et revendiquent leurs droits de la plier à leurs usages, parfois jusqu'à l'obscurité, alors que, du côté de la communication, est souvent demandée son uniformisation, voire sa réduction à quelques signes élémentaires, pour faciliter interprétation et traduction.

Ce livre tente d'expliquer les raisons de ces contradictions et de saisir les différentes opérations qui sont en jeu dans l'utilisation, comme dans l'interprétation, des signes de ponctuation. En revenant aux origines du système, en relisant ce que les grammaires et les traités ont proposé mais aussi en interrogeant les emplois nouveaux qui apparaissent tant dans la littérature que dans la presse ou les écrits quotidiens, on verra s'ordonner et se clarifier ce qui est au coeur du rapport que chacun entretient avec ce mode particulier d'organisation de l'écrit qu'est la ponctuation.

Rédigé de façon accessible, cet ouvrage s'adresse aux enseignants et apprenants de français, aux étudiants des cursus de lettres et de linguistique mais aussi, plus largement, à tous ceux qui s'intéressent aux questions de langue et de style.

Jacques DÜRRENMATT, professeur de linguistique française à l'Université Paris-Sorbonne, est l'auteur d'ouvrages de stylistique (Bien coupé mal cousu, Le Vertige du vague, La Métaphore, Stylistique de la poésie) et de nombreux articles consacrés à la ponctuation.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 28,77

Autre devise

Frais de port : EUR 8,39
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Dürrenmatt, Jacques
Edité par Ophrys Editions (2015)
ISBN 10 : 2708014307 ISBN 13 : 9782708014305
Neuf Paperback Quantité disponible : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Ophrys Editions, 2015. Paperback. Etat : Brand New. French language. 8.27x5.91x0.39 inches. In Stock. N° de réf. du vendeur zk2708014307

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 28,77
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8,39
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Jacques Durrenmatt
Edité par OPHRYS (2015)
ISBN 10 : 2708014307 ISBN 13 : 9782708014305
Neuf Couverture souple Quantité disponible : 1
Vendeur
Irish Booksellers
(Portland, ME, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre OPHRYS, 2015. Etat : New. book. N° de réf. du vendeur M2708014307

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 45,94
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 2,88
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais