Mais dans quel monde vivez-vous !

 
9782714309532: Mais dans quel monde vivez-vous !

1

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

Dans la passacaille du Concerto pour violon en la mineur de Dimitri Chostakovitch, enregistré en 1956 et interprété par l'orchestre philharmonique de Leningrad sous la direction d'Evgueni Mravinski, David Oistrakh nous offre l'expression musicale la plus sublimée, illustrant comme une suspension du temps qu'on aimerait définitive, mais qu'un retour d'orchestre, pourtant attendu, finit par interrompre, laissant l'auditeur hagard. Aucune audition ne nous restituera avec la même intensité l'impression d'arrachement de la première écoute, car le mouvement final du concerto, qui est un burlesque, jette brutalement l'âme dans un monde de haine convulsive. L'intrusion de la violence et du ricanement ne pourra plus être oubliée : elle est comme une blessure dont la douleur vigilante rend toute nouvelle audition de l'oeuvre par avance désabusée.

Que signifie ce brillant finale ? Chevauchée joyeuse pour les uns, danse mortifère pour les autres - pour moi, conjuration de l'effroi d'une certaine modernité har­gneuse, magistralement rendue par l'agressivité débridée du violon. Les contemporains durent apprécier diversement cette provocation dans le contexte politique de l'époque avant que leurs descendants, c'est-à-dire nous-mêmes, n'en saisissent la portée universelle. J'y entends les affres hilares d'une agonie, j'y perçois l'in­croyable haine de soi, peut-être le vrai drame caché du monde contemporain, monde masochiste dont l'odeur nauséabonde de religion, de pétrole et de fric intoxique jusqu'aux derniers confins.

Et pourtant, peut-on être sûr du pire ?

C'est par un acte de volonté que j'ai décidé de trancher la question pour moi-même en profitant des dernières années qui me restent pour cultiver la faculté des plaisirs calmes et des bonheurs de circonstance. On ne peut pas finir une vie dans l'amertume : quoique les raisons de se révolter ne manquent pas, quel gâchis d'user ses forces à égratigner une réalité trop cuirassée pour s'émouvoir de ce chatouillement.

En fait, je ne suis pas si âgé, j'ai même en moi une grande jeunesse qui ne parvient pas à s'épuiser. J'ai atteint ce que l'on pourrait appeler un âge philosophique, qui dépend moins du nombre des années que d'un certain état intérieur où se réhabilite la volonté, si longtemps restée en jachère après une jeunesse qui l'idolâtrait. Il n'est jamais trop tard pour réaliser que l'on tient son sort entre ses mains, même si, par un dessaisissement de routine, on en est venu à croire que notre existence dépendait surtout d'autrui.

L'importance que l'on accorde aux autres, à la pression de leurs sentiments, à l'influence de leurs idées, est pro­portionnée au désir d'engager sa liberté prioritairement au profit de soi-même. En étant libre pour soi, on peut le devenir pour les autres, alors qu'en s'imposant des charges et des devoirs sociaux factices, on perd son autonomie, on reproduit l'éternelle dépendance qui plombe toute possibilité de montrer à son entourage plus que le reflet conventionnel d'un rapport de surface. C'est le semblable qu'attend l'autre, mais c'est le dissemblable qui l'enrichit. J'ai mis longtemps à en tirer des leçons utiles. Une grande partie de ma jeunesse s'est passée à essayer de ressembler aux personnages que l'on supposait que j'étais - garçon sage et réservé, étu­diant studieux, avide et rigoureux, militant politique virulent, journaliste efficace, esprit ponctuel, lucide et vaguement ironique -, alors que je m'accrochais à la vie avec une inquiétude qui aurait mérité des résolutions moins caricaturales. Mais il me semblait que ces apparences correspondaient aux aspirations que mon entourage nourrissait à mon égard. Je répondais à ce cahier des charges où la psychologie n'est plus qu'une fournisseuse de poncifs sociaux. Quand on croit trop bien savoir qui l'on est, c'est que l'on a bouclé l'habit. Le décor est en place, les rôles distribués, l'existence est balisée d'étapes identifiables, il n'y a plus qu'à aller. Peut-être ne saura-t-on jamais qui l'on aurait mérité d'être, et la vie que l'on croira s'être choisie n'aura été que la résultante de malentendus convergents sanctifiés sous le nom de nécessités - les fameuses nécessités de l'existence. On aura joué une bouffonnerie croyant à une simple comédie.

Présentation de l'éditeur :

Dans cet essai d'autobiographie circonspecte, Georges Picard tâche de dégager les traits marquants d'une personnalité confrontée dès sa naissance à l'agressivité d'un monde peu disposé à l'accueillir.
* Le sentiment m'habita très tôt de ne pas vivre tout à fait dans le même monde que la majorité des personnes qui m entouraient, en maison d'enfants, au lycée, plus tard dans la société. Nous n'avions ni les mêmes antennes, ni les mêmes récepteurs émotifs et intellectuels. Le quiproquo était permanent. Pour y échapper, je sondais chez autrui la capacité de s'émouvoir pour ce qui me tou­chait le plus, et que je peux résumer par une généralité : un certain goût de l'aventure intérieure, ce qui supposait le mépris ou l'indifférence vis-à-vis de ce que l'on prétend le plus réel, l'utilité, l'efficacité, la matérialité de l'action quotidienne ramenée à son niveau le plus prosaïque.»
Élevé dans une pension d'accueil pour les enfants juifs de l'après-guerre, l'adolescent devra à la lecture et à la musique les moments de grâce d'une jeunesse sauvée par un idéalisme revendiqué et pro­vocateur, dans un milieu où la survie sociale était la principale urgence.
Ce livre de confidences et de réflexions, écrit dans des registres contrastés - cocasse, ironique, mélancolique ou grave -, tente le por­trait psychologique d'un garçon par le double versant de vérités intimes (dessinant la cartographie d'un monde intérieur) et d'enga­gements collectifs (guerre d'Algérie, Mai 68). Mais il est aussi une méditation sur l'improbabilité de cerner de façon rigoureusement cohérente toute identité individuelle. «Hors tout mysticisme, je tiens à l'idée que la vie de chacun est une énigme et, bien sûr, d'abord pour lui-même (...). Ce que peut espérer de mieux celui qui s'autobiographie, c'est de moins bien se comprendre après qu'avant, en étant plus près du noyau brumeux de son être.»

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Georges Picard
ISBN 10 : 2714309534 ISBN 13 : 9782714309532
Neuf(s) Paperback Sep 06, 2007 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback Sep 06, 2007. État : New. 40 000 livres en stock. Envoi rapide et protégé. N° de réf. du libraire 00-EDAP-0FBP

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,56
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

PICARD GEORGES
Edité par CORTI
ISBN 10 : 2714309534 ISBN 13 : 9782714309532
Neuf(s) Paperback Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre CORTI. Paperback. État : NEW. CORTI (06/09/2007) Weight: 252g. / 0.56 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782714309532

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Georges Picard
ISBN 10 : 2714309534 ISBN 13 : 9782714309532
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827143095320000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 26,81
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Georges Picard
Edité par José Corti Editions (2007)
ISBN 10 : 2714309534 ISBN 13 : 9782714309532
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre José Corti Editions, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782714309532

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

5.

Georges Picard
Edité par CORTI
ISBN 10 : 2714309534 ISBN 13 : 9782714309532
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Irish Booksellers
(Rumford, ME, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre CORTI. Paperback. État : New. book. N° de réf. du libraire 2714309534

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 39,89
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais