Jenny WINGFIELD Les Ailes de l'ange

ISBN 13 : 9782714446480

Les Ailes de l'ange

Note moyenne 4,09
( 5 802 avis fournis par GoodReads )
 
9782714446480: Les Ailes de l'ange

1

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

Comté de Columbia, Arkansas - 1936

JOHN MOSES N'AURAIT PU CHOISIR PLUS MAL SON JOUR et sa façon de mourir, même s'il les avait prévus depuis longtemps. Possible, après tout. Avec une tête de mule comme John. Le week-end de la grande réunion de famille se déroulait à merveille - enfin, normalement - quand il s'était avisé de tout gâcher.
La réunion avait lieu le premier dimanche de juin. Forcément : c'était comme ça depuis toujours. Car la tradition, John Moses était à cheval dessus. Chaque année, sa fille Willadee (elle vivait loin dans le Sud, en Louisiane) lui demandait de changer la date, soit pour le deuxième dimanche de juin, soit pour le premier dimanche de juillet, mais John tenait une réponse toute prête :
- Plutôt brûler en enfer.
Willadee rappelait alors à son père qu'il n'y croyait pas, et John de lui remémorer à son tour que c'était en Dieu qu'il ne croyait pas, et que, pour l'enfer, la question restait à débattre. À quoi il ajoutait que le pire, si pareil lieu existait vraiment, ce serait que le mari de Willadee, Samuel Lake, y soit envoyé en même temps que lui, étant donné qu'il était prédicateur... et tout le monde savait que les prédicateurs (surtout les méthodistes, comme Samuel) étaient les plus viles crapules que la terre ait jamais portées.
Willadee savait que son mari n'avait rien d'une crapule, mais elle ne discutait jamais avec son père. Le problème, c'était que la conférence annuelle commençait le premier dimanche de juin. A cette occasion tous les pasteurs méthodistes des quatre coins de l'État apprenaient de la bouche de leur responsable de district quel degré de satisfaction ou de non-satisfaction ils avaient obtenu au cours de l'année écoulée, et s'ils allaient pouvoir rester où ils étaient, ou être obligés de déménager.
Samuel avait l'habitude de s'entendre dire qu'il fallait déménager. Il était de ceux qui prennent leurs semblables à rebrousse-poil. Pas volontairement, s'entend. Il se contentait de faire ce qu'il pensait être juste - se précipiter, par exemple, le dimanche matin au fin fond de nulle part avec sa vieille guimbarde afin de ramasser une flopée de miséreux (de préférence en guenilles et pieds nus) qu'il ramenait en ville pour assister au culte. Encore, s'il y avait eu des cultes différents, un pour les pauvres péquenauds et un autre pour les honnêtes citoyens auxquels la coupe et la qualité de leur garde-robe garantissaient sans l'ombre d'un doute l'entrée au paradis. Mais pas du tout. Samuel entretenait cette idée saugrenue que Dieu aimait tout le monde de la même manière. En plus, il prêchait avec une ferveur que certains estimaient excessive, donnant du poing sur son pupitre, souvent pour appuyer des paroles du genre : «Que ceux qui croient répètent après moi AMEN !» alors que les méthodistes, et il était bien placé pour le savoir, s'efforçaient au contraire de se débarrasser de ces vieilles lunes, non sans mal d'ailleurs, comme vous pouvez le constater.

Présentation de l'éditeur :

Bercé par la musique country et le gospel, un premier roman lumineux qui nous plonge dans l'atmosphère languide du Deep South des années 1950. Une œuvre aussi drôle que bouleversante sur la perte de l'innocence, la solidarité familiale et la force de l'amitié. Dans les plaines de l'Arkansas, dans une petite maison qui fait aussi épicerie et bar vivent les Moses, une famille joyeusement bruyante où l'on surmonte grandes déceptions et petites tragédies par un cœur bon et une âme généreuse. C'est là que grandit Swan, garçon manqué de onze ans qui déteste les jupes et adore jouer à la guerre avec ses frères. Une rencontre va bouleverser la vie de Swan et celle des siens : Blade a dix ans. Il a peur. Son père est un homme sadique, un monstre de violence et de cruauté. Un jour, c'est le coup de trop, un geste atroce, d'une horreur indicible. Pour les Moses, il y a urgence, il faut protéger l'enfant. Mais, face à l'effroyable désir de vengeance d'un être animé par le mal, tout l'amour du monde pourrait bien ne pas suffire...

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jenny WINGFIELD
ISBN 10 : 2714446485 ISBN 13 : 9782714446480
Neuf(s) Paperback Apr 28, 2011 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback Apr 28, 2011. État : New. 40 000 livres en stock. Expà dition rapide et soignà e. N° de réf. du libraire 918F49419E09

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,40
Vers France
Destinations, frais et délais

2.

Jenny WINGFIELD
Edité par Belfond (2011)
ISBN 10 : 2714446485 ISBN 13 : 9782714446480
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Belfond, 2011. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782714446480

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,71
Vers France
Destinations, frais et délais