Queer zones. Politiques des identités sexuelles, des représentations et des savoirs

 
9782715813601: Queer zones. Politiques des identités sexuelles, des représentations et des savoirs
Revue de presse :

Queer, en anglais, ça veut dire bizarre. Derrière le mot se cache, approximativement, l’idée de redistribution des rôles et des genres, au-delà du schéma hétérosexuel normatif. C’est aux Etats-Unis, dans les années 60, que quelques féministes ont développé le concept. Cinquante ans après, Marie-Hélène Bourcier, qui dirige les études d’un DESS intitulé «Genres et sexualités» et enseigne à Sciences Po, livre un essai riche d’une bibliographie abondante.
Première référence, l’icône de la recherche «queer», Judith Butler, théoricienne féministe qui a entre autres proposé «nombre de relectures non hétérocentrées de la psychanalyse». Quant à Michel Foucault, elle lui «obéit»: il disait proposer une boite à outils dont chacun pouvait se servir, et la jeune chercheuse ne s’en prive pas.
Son analyse de l’affaire Spanner, trois Anglais condamnés pour s’être livrés à des actes sadomaso entre personnes adultes et consentantes, est éclairante. Ils furent déboutés par la Cour européenne des droits de l’homme, suite à un édifiant glissement entre sadisme imposé et SM. Personne ne songeant cette fois à respecter la «sphère privée» dont on nous rebat les oreilles.
Mais le fabuleux intérêt de son travail tient surtout dans le choix de son corpus d’analyse. Elle n’idolâtre pas la «haute-culture». Tout la questionne, le film Baise moi, Simone De Beauvoir, la transexualité et les lesbiennes «viriles», le porno. Bref, tout ce qui éloigne du déterminisme social. S’il vous l’avez un jour senti sur vos épaules, lisez ce livre. -- Laurent Galiana-- -- Urbuz.com

Présentation de l'éditeur :

Publié pour la première fois en 2001, ce livre pionnier a permis l'ouverture d'un espace théorique et politique queer en France. Il s'agit d'une boîte à outils destinée aux activistes en quête de cultures et de politiques sexuelles qui ne soient pas (homo ou hétéro) normatives. Stimulants et provocants, les textes réunis dans ce recueil constituent également une introduction critique à la déconstruction des genres et aux travaux de Judith Butler et de Michel Foucault. Ils mettent de plus en évidence l'apport des subcultures trans, butch et SM à une réflexion plus large sur les relations entre pouvoir et savoir, ainsi que le formidable potentiel des sexualités dissidentes et la continuité politique entre féminisme pro-sexe et activisme queer. Cette nouvelle édition comprend trois essais inédits sur le " devenir femme " de Deleuze, l'utopie sexuelle urbaine de Gayle Rubin et la post-pornographie
selon Annie Sprinkle.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande