AMANO Akira Reborn Vol.38

ISBN 13 : 9782723493147

Reborn Vol.38

 
9782723493147: Reborn Vol.38

Reborn - Volume 38

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

Face à la puissante offensive Varia, Skull utilise son « présent » et brise temporairement sa malédiction. Utilisant son corps immortel, il protège Enma tandis qu’au même moment, Tsuna est mis KO par son père, boss de l’équipe Colonnello…

Avec ce tome, nous entrons pleinement dans la guerre des suppléants Arcobaleno, un conflit attendu au tournant tant l’auteure s’est amusée à faire revenir sur les devants de la scène la quasi-totalité des personnages des arcs précédents. Ainsi, nous étions en droit d’attendre de grands moments d’action, voir de quelle manière certains mafiosi changeraient en rapport avec leur version « future », quelles confrontations Akira Amano allait leur donner. On ressort au final déçu du traitement de cette multitude de personnages car seuls les principaux ont droit à un rôle. On pense notamment aux vraies Couronnes Funéraires qui sortent rapidement de la course, seuls Gamma et Byakuran ont droit aux honneurs dans l’équipe d’Uni.

Le gros point noir de ce tome étant pointé, place maintenant aux qualités, car cet opus n’en manque pas. D’abord, il faut se faire à l’idée que Reborn ! a changé de voie pour ses affrontements : Fini les duels stratégiques où le pouvoir des flammes de dernière volonté avait de l’importance, tout n’est ici qu’action pur jus et grand spectacle. On perd en intensité mais étant donné le coup de crayon superbe de la mangaka, autant dire qu’on en prend plein les mirettes. L’auteure sait pallier à son manque d’imagination, et tant mieux ! Ainsi, ce volume nous réserve des moments forts en termes d’affrontements, des combats qui s’orientent principalement autour des leaders d’équipe. A ce titre, la deuxième bataille ne manque pas de panache puisque l’intervention de puissants combattants permet de multiples retournements de situation. Le seul vrai combat observé ne survient qu’en dernière partie de volume tant le reste n’étant que tactiques pour détruire les montres des adversaires et rebondissements à tout va.

Akira Amano poursuit son fan-service grâce à l’intervention au fur-et-à-mesure des Arcobaleno sous leurs formes adultes, et c’est bien la transformation la plus attendue du titre qui a lieu devant nos yeux, donnant lieu à un monstre de puissance qui, heureusement, n’est là que temporairement au risque de mettre facilement en déroute l’ensemble des participants.
Puisqu’on parle de puissance, il convient de faire un point sur les rapports de force entre personnages. Rappelons-nous, Tsuna a triomphé de Byakuran dans l’arc du futur, avant d’être surpassé par Enma qui se retrouve lui-même à la merci de la Varia qui n’en est qu’à ses premier pas en matière de maitrise d’anneau… Confus de prime abord, mais n’oublions pas que la mangaka a eu recours à une pirouette scénaristique certes facile mais qui permet de rééquilibrer les rapports de puissances : les souvenirs des personnages du futur se sont imprégnés dans les personnages de l’époque présente, permettant ainsi de récréer les même technologies, voir supérieur. Ainsi, le fait que certains mafieux se montrent plus puissants est plus ou moins justifié et quand à l’affrontement entre Tsuna et son père, on mettra sur le dos du héros son manque d’expérience même si son géniteur semble le surpasser en termes de puissance pure. En définitive, ces rapports de forces peinent à convaincre mais ont le mérite de trouver une justification.

On remarquera que certains personnages subissent un traitement psychologique afin de justifier le changement entre eux et leurs homologues du futur. C’est le cas de Byakuran qui, malgré un traitement peu accentué, explique son changement de comportement, et le fait qu’il s’allie à Tsuna. On apprécie aussi qu’Akira Amano insiste sur les rapports dégradés entre notre héros et son père, tant l’arc précédent laissait croire que Tsuna avait tout pardonné à son géniteur. On apprécie même que notre héros soit au centre de quelques troubles sérieux, le menant à réfléchir !

En définitive, Reborn ! cumule quelques petits défauts, comme le manque de clarté dans les rapports de force ou la non utilité de certains personnages. Néanmoins, cet arc bourré d’action est sublimé par le travail graphique d’Akira Amano, sans compter que revoir d’anciens personnages sur les devants de scène est un vrai plaisir ! Gageons qu’on attend de cette partie finale une conclusion sur l’histoire des Arcobaleno qui sont au centre de cet arc, il reste donc quatre volumes à l’auteur pour éclaircir ce point du récit, car on se doute que Reborn ! tirera sa révérence avec quelques zones d’ombres quant aux divers scénarios secondaires du manga…


Takato

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur :

Le premier jour de la guerre des suppléants, Enma qui affronte 4 lieutenants de la Varia se retrouve en danger de mort ! Et celui qui le sauve, en faisant bouclier et parant la technique puissante de la Varia, n est autre que Skull, dont la malédiction arcobaleno a été temporairement levée !

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 12,31

Autre devise

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

AMANO Akira
ISBN 10 : 2723493148 ISBN 13 : 9782723493147
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827234931470000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 12,31
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais