NAGAI Akira Team Medical Dragon Vol.23

ISBN 13 : 9782723493703

Team Medical Dragon Vol.23

 
9782723493703: Team Medical Dragon Vol.23

Team medical dragon - Volume 23

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

Nous avions laissé nos médecins sur LE plus gros cliffhanger de la série. Le fils de Kunitachi, adolescent taciturne, tentait un suicide du toit de l'hôpital. Un homme en contrebas avait néanmoins amorti le choc, si bien que tous deux se retrouvaient dans un état critique. Le doute subsistait à peine sur l'identité du « passant ». Les quelques pages du début sont donc consacrées à la « découverte ». Ces premières pages n'en font pas trop, bien au contraire. Les visages sont stupéfaits, extrêmement inquiets (un bon moyen de profiter du trait de l'auteur, tant décrié par certains), mais pas de crise de panique ou de pleurs façon GTO. Qui a réceptionné l'adolescent suicidaire ? Ryutaro Asada, le « héros » de la série (on met des guillemets puisque Team Medical Dragon s'est toujours distingué par la mise en exergue de ses personnages secondaires au détriment d'un héros principal), le génie de la chirurgie respecté de tous, qui a perfectionné sa pratique dans les camps de réfugiés. Le début de ce tome est déterminant, puisque Ryutaro a à peine le temps de confier quelques mots à son disciple, Noboru, avant de tomber dans le coma. Quelles sont ces paroles ? Ryutaro veut Noboru pour l'opérer. Oui, l'interne. Oui, celui qui n'a normalement pas le droit de diriger des opérations. Cette décision provoque un nouveau choc et quelques débats enflammés. Avec l'appui d'Akira Kato, Noboru prend alors sa décision.

La série approche de sa fin, et beaucoup de choses restent à régler. Ce tome 23 est l'occasion de faire un véritable bond en avant au niveau de l'intrigue. L'auteur, lui, l'a bien compris. Noguchi, le chef du service de cardiologie, est toujours dans le coma suite à son opération manquée : ceci ne bougera pas tout au long du tome. Par contre, là où ce tome 23 est intelligent, c'est qu'il fait d'une pierre deux coups : il met à la fois en scène trois opérations majeures (Ryutaro, le fils de Kunitachi, un enfant accidenté de la route) qui vont être déterminantes quant à l'issue des élections. Car devant l'urgence, les langues vont se délier, les lignes vont bouger et les stratégies électorales éclater en morceaux. Devant le manque de médecins de talent pour s'occuper de trois blessés dans un état grave, devant le risque de perdre un excellent médecin et le fils d'un grand ponte, Kirishima est confronté à ses propres paradoxes, à un véritable dilemme. La psychologie de ce personnage, qui, on le rappelle, fut l'ancien meilleur ami de Ryutaro avant de le trahir, est extrêmement riche depuis le début de la série. Derrière un discours et une allure antipathique se cache en effet un être fragile, profondément humain, ouvert. Le véritable caractère de Kirishima va se révéler dans ce tome 23 : devant ses contradictions, il va abandonner sa logique électorale (en résumé : les plus mauvais médecins doivent pouvoir opérer) car la vie de son ami, un génie de la médecine, est en jeu, et qu'il ne saurait admettre qu'un médecin moyen puisse s'occuper d'un tel cas. De la même manière, c'est la psychologie et la stratégie de Kunitachi qui est mise à mal. Confronté à son impuissance, il renie lui aussi ses idéaux politiques pour sauver la vie de son fils... Mais le passage le plus marquant de ce tome reste sans conteste la réaction, terrible, humaine, de ce médecin qui se rend compte qu'au-delà de ses convictions électorales, il remet en jeu l'éthique et... la vie d'autrui au profit de celle de son fils. On en dira pas plus, mais les gémissements de ce géant font mal, renforcés par une traduction toujours impeccable de Glénat. Ce tome 23 est rempli à ras bord de moments forts, et notamment de plusieurs beaux passages de témoins à la jeunesse.

Au vu de tous les chamboulements amenés par ce tome, vous vous doutez bien qu'il sera encore une fois question d'admirer (ou détester, mais si vous en êtes au tome 23, c'est que vous vous êtes sacrément accroché !) un dessin particulier. Les détracteurs de la série ont toujours regretté que l'auteur exagère les traits du visage et déforme les expressions, et fasse des métaphores animales légèrement WTF?! Ce tome ne fait pas exception, avec tout un travail sur les yeux notamment. Pour ma part, je continue de trouver les expressions des visages franchement intéressantes et réussies, renforçant l'ambiance à 100 à l'heure du tome. Mais il subsiste toujours, malheureusement, quelques situations tirées par les cheveux, comme par exemple un passage, pour le coup assez ridicule, déifiant le chef des urgences, dont on avait pas pu apprécier les talents jusque-là. Tout cela fait que ce tome 23 de Team Medical Dragon renforce un défaut déjà observé dans les tomes précédents : dans la série, il y a les excellents médecins, les génies, les pontes... et les moyens et médiocres. Deux poids, deux mesures. Noir, blanc. Pas de nuance de gris. Dommage, car tout ceci manque de crédibilité et contraste avec le discours résolument novateur et réformiste de l'auteur envers l'institution : la place aux jeunes pour qu'ils acquièrent de l'expérience, l'importance de la formation, l'ouverture des hauts postes à des femmes, les notables à la retraite.

Ainsi, les élections au poste de professeur qui voient se confronter la dynamique, talentueuse, et progressiste Akira Kato (problème : c'est une femme, et une femme professeur et chef de service médical au Japon, cela passe mal...), l'égoïste et rétrograde Kirishima, et le génie Kunitachi, partisan d'une réformation brute et ayant travaillé à l'UCLA, sont imminentes, mais au vu du revirement de Kirishima et de la déchéance mentale et morale de Kunitachi, l'issue du scrutin promet d'être totalement bouleversée... Il ne reste plus que deux tomes qui seront, on n'en doute à présent plus, bien remplis et passionnants !

Ce tome 23 montre encore une fois que l'auteur est expert dans le maniement du suspense, faisant de son oeuvre bien plus qu'une série médicale : un grand seinen. Cela a toujours été le cas, car même si Team Medical Dragon s'est inscrit dans une phase assez stagnante et mollassonne (tomes 10-16), sa qualité a toujours été constante et explose en cette fin de série !


 


Rogue Aerith

(Critique de www.manga-news.com )

Présentation de l'éditeur :

Lorsque Shingo finit par sauter du toit de l’hôpital, Ryutaro est en bas pour tenter de le rattraper…
Ce dernier tombe dans le coma, le corps brisé par la violence du choc. Cependant, juste avant de perdre connaissance, Ryutaro confie à Noboru le soin de l’opérer.
Pour Noboru, ce cadeau est une chance inespérée d’enfin diriger sa première opération. Mais le jeune interne sera-t-il à la hauteur d’une telle responsabilité ?

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre
EUR 13,19

Autre devise

Frais de port : EUR 18,82
De Canada vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

TARO NOGIZAKA
Edité par GLÉNAT (ÉDITIONS)
ISBN 10 : 2723493709 ISBN 13 : 9782723493703
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Librairie La Canopee. Inc.
(Saint-Armand, QC, Canada)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre GLÉNAT (ÉDITIONS). État : As new. Etat de neuf / As new condition 4128344 9782723493703. N° de réf. du libraire 100417S63781

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 13,19
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 18,82
De Canada vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais