Voyage dans les Hébrides

 
9782729106959: Voyage dans les Hébrides
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

Traduit de l'anglais et annoté par Marcel Le Pape, avec la collaboration de Marc Le Pape. Introduction de Maurice Denuzière. Collection outre-mers. illustrations hors-texte en N&B. Grand IN-8 broché en bon état. 482 pp.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Présentation de l'éditeur :

La renommée littéraire soude à jamais les destins de Samuel Johnson et de James Boswell. Cette complicité inavouée trouve peut-être sa meilleure illustration dans leurs comptes rendus juxtaposés, et souvent discordants, du voyage que les deux hommes firent ensemble, en Écosse et aux îles Hébrides, du 18 août au 22 novembre 1773.

Quand ils entreprirent ce voyage, Samuel Johnson, célébrité nationale, était âgé de soixante-quatre ans ; James Boswell de trente-trois. L'un, lourd vieillard goutteux, affligé de mélancolie cyclothymique, d'indolence constitutionnelle, et maniaque de surcroît, n'avait aucun goût pour l'imprévu. L'autre se présentait comme un gaillard infatigable, hâbleur, curieux de tout et jouisseur. Il avait visité la Hollande, l'Allemagne, la France, la Suisse, l'Italie et la Corse, fréquenté les princes allemands, Rousseau, Voltaire et Paoli.
Les voyageurs furent soumis aux aléas de moyens de transport hasardeux : chaises de poste, charrettes, barques, chevaux, poneys et, parfois, quand leur bateau ne pouvait accoster, épaules de Highlanders rustauds et dévoués ! Ils connurent, en parcourant les Highlands et en visitant plusieurs îles – Skye, Raasay, Mull, Coll, Ulva, Inchkenneth, et Icolmkill – des aventures cocasses et beaucoup des " incommodités " prévues et annoncées par Boswell.
Ils durent accepter la vermine des auberges, les soupes immangeables, les cabotages dans la tempête, les longues chevauchées sur les landes désolées et brumeuses, les pluies obstinées, les vents cinglants. Ils se réjouirent parfois de festins rustiques chez les lairds, seigneurs des îles, de réceptions chaleureuses au foyer de modestes paysans, d'échanges lyriques avec des bardes nationalistes et entendirent souvent, un peu trop souvent au goût de Samuel Johnson, sonner les cornemuses.

Biographie de l'auteur :

Samuel Johnson (1709-1784), poète, essayiste, biographe, lexicographe, critique littéraire, traducteur, pamphlétaire, journaliste, doit essentiellement sa renommée à son oeuvre majeure, le Dictionary of English Language.
James Boswell (1740-1795), écrivain et avocat écossais, est célèbre pour sa biographie de Samuel Johnson, considérée comme l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature anglaise du XVIIIe siècle, et ses récits de voyages.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 26
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Autres éditions populaires du même titre

9782914067737: Voyage dans les Hébrides

Edition présentée

ISBN 10 :  2914067739 ISBN 13 :  9782914067737
Editeur : PRNG Ed. (éd. des Régionalismes), 2010
Couverture souple

9782846185004: Voyage Dans les Hebrides

Region..., 2007
Couverture souple

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

JOHNSON ( Samuel ) & BOSWELL ( James ).
Edité par La Différence collection outre-mers
ISBN 10 : 2729106952 ISBN 13 : 9782729106959
Neuf Couverture souple Edition originale Quantité disponible : 2
Vendeur
Okmhistoire
(Montrouge, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre La Différence collection outre-mers. Couverture souple. Etat : Neuf. Etat de la jaquette : Neuf. Edition originale. Paris 2002. 1 volume/1. Broché cousu sous jaquette illustrée , format in-8°( 23 x 17 cm )( 817 gr ).-------- 488 pages dont 16 planches illustrées . ************* " La renommée littéraire soude à jamais les destins de Samuel Johnson et de James Boswell. L'irascible lexicographe anglais et son patient biographe écossais apparaissent, pour les lecteurs de tous les temps, comme d'inséparables duettistes. Chacun passe, aux yeux de la postérité, pour le faire-valoir de l'autre. Le premier n'a-t-il pas offert au second, par sa vie et ses oeuvres, matière à rédiger le modèle absolu de la biographie ? Cette complicité inavouée trouve peut-être sa meilleure illustration dans deux oeuvres, jusque-là inédites, dans leur intégralité, en français : les comptes rendus juxtaposés, et souvent discordants, du voyage que les deux hommes firent ensemble, en Ecosse et aux îles Hébrides, du 18 août au 22 novembre 1773. Ils imposèrent, cet été-là, à leur amitié l'épreuve à laquelle peu résistent : une cohabitation permanente de trois mois dans l'inévitable promiscuité des étapes. Quand ils entreprirent ce voyage, Samuel Johnson, célébrité nationale, était âgé de soixante-quatre ans ; James Boswell de trente-trois. L'un, lourd vieillard goutteux, affligé de mélancolie cyclothymique, d'indolence constitutionnelle, et maniaque de surcroît, n'avait aucun goût pour l'imprévu. L'autre se présentait comme un gaillard infatigable, hâbleur, curieux de tout et jouisseur. Il avait visité la Hollande, l'Allemagne, la France, la Suisse, l'Italie et la Corse, fréquenté les princes allemands, Rousseau, Voltaire et Paoli. Les voyageurs furent soumis aux aléas de moyens de transport hasardeux : chaises de poste, charrettes, barques, chevaux, poneys et, parfois, quand leur bateau ne pouvait accoster, épaules de Highlanders rustauds et dévoués ! Ils connurent, en parcourant les Highlands et en visitant plusieurs îles - Skye, Raasay, Mull, Coll, Ulva, Inchkenneth, et Icolmkill - des aventures cocasses et beaucoup des "incommodités" prévues et annoncées par Boswell. Ils durent accepter la vermine des auberges, les soupes immangeables, les cabotages dans la tempête, les longues chevauchées sur les landes désolées et brumeuses, les pluies obstinées, les vents cinglants. Ils se réjouirent parfois de festins rustiques chez les lairds, seigneurs des îles, de réceptions chaleureuses au foyer de modestes paysans, d'échanges lyriques avec des bardes nationalistes et entendirent souvent, un peu trop souvent au goût de Samuel Johnson, sonner les cornemuses.************************. N° de réf. du vendeur 333zvey8k89

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 26
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais