Vitorino Nemésio Gros temps sur l'archipel

ISBN 13 : 9782729121105

Gros temps sur l'archipel

 
9782729121105: Gros temps sur l'archipel
Extrait :

LE SERPENT AVEUGLE

- Tu ne reviendras pas de sitôt...
João Garcia l'assura du contraire, il allait revenir. Les yeux de Margarida, profonds et bleus, sous des arcades prononcées, brûlaient d'un feu indécis, où couvait une espérance patiente. Elle baissa un instant les paupières et reprit :
- Sait-on jamais ?
- Je ne serai pas absent longtemps... je te le promets ! Les cours de la milice... Une bagatelle ! Trois mois pour les fantassins. Si le concours de secrétaire général est maintenu cette année, je me présenterai. Je sais bien qu'il n'y a que trois postes et plus d'une centaine de diplômés sans emploi. Mais je ne crains pas les examens. En quelques semaines j'aurai revu mon droit à fond...
Il donnait des détails. Margarida ne l'écoutait plus que distraitement, le visage tourné vers les nuages, comme si quelque chose la gênait dans le cou. Ses cheveux légèrement décoiffés concentraient toute la lumière du réverbère d'en face et, sur son front, les ombres oscillaient au gré du vent.
Leurs souffles se confondaient presque : elle, penchée sur le mur de basalte, lui, debout sur le remblai de terre du bord de la route, plus large à cet endroit qui marquait la fin du ruban de fermes disséminées d'Angústias jusqu'à la sortie de Pasteleiro, et qui donnait au trot des chevaux des victorias de Horta un battement sourd, amorti. De là, un mur en pierres sèches, recouvert de plantes grimpantes, courait sur une vingtaine de mètres jusqu'à l'entrée principale du domaine, dont le grand portail vert à l'épais linteau, à cause d'une position mal calculée, venait, lorsqu'on le poussait à fond, heurter une cloche acquise aux enchères, après le naufrage d'un voilier. Dans la direction opposée à la ville, la route décrivait une courbe le long des murs des enclos où les grillons semblaient exhaler, en été, la plainte de l'île oppressée et où planait à présent un accablement que rien, hormis la mer, ne pouvait limiter. Vers Porto Pim, les réverbères rendaient plus obscure la masse des eaux que soulevaient les premières rafales de vent, rares mais déjà violentes. De temps en temps, quelques mètres derrière Margarida, le chien de la propriété des Dulmo tirait sur sa chaîne et grognait.
- Açor !... Je ne devrais pas être ici en ce moment, alors que grand-père est si malade ! Mon père se méfie...
- Quelle importance ? ! C'est la dernière fois...
- La dernière fois ?... Mon Dieu ! Pas même si tout devait se terminer. Même si à Lisbonne tu m'oubliais, nous sommes de la même île, presque voisins... malgré ce qui s'est passé. Du Granel, chez mon grand-père, je te voyais tous les après-midi sortir des remparts. Oh ! bien avant d'avoir compris... ! J'étais loin d'y penser ! Je ne peux pas rester bien longtemps enfermée ; j'ai l'impression d'étouffer... Même à Vinhas ! Remarque, à Pico, c'est pareil...
- Je t'entends toujours répéter la même chose ! Naturellement, aujourd'hui encore, si tu es venue, c'est pour ne pas rester enfermée..., dit João Garcia dans un sourire, reprenant le fil d'une série de minuscules provocations qui représentaient l'aspect le plus excitant d'une cour où ils se parlaient pour la quatrième ou cinquième fois.

Présentation de l'éditeur :

Gros temps sur l'archipel est l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature romanesque portugaise.
Le roman se déroule de décembre 1917 à août 1919 aux Açores dont l'auteur est originaire. Les héros de l'histoire, João Garcia et Margarida Dulmo, sont, comme Roméo et Juliette, les enfants de deux familles rivales. Margarida qui rêve de quitter cette société fermée qui vit au rythme des tempêtes, des intrigues et badinages de salon, d'expéditions de baleiniers, d'épidémies de peste, de promenades à cheval et de cérémonies religieuses, finalement, se résigne à rester prisonnière de l'île où tout est question d'héritage et de négoce.
Gros temps sur l'archipel est à la fois le portrait d'une jeune fille des Açores, une fresque magnifique et cruelle de la société insulaire qui ne connaît de la guerre qui ravage l'Europe que le départ de quelques pauvres hères qui quittent l'île pour s'engager, et un hymne vibrant à la beauté et à la gloire des neuf îles qui composent l'archipel.

Né sur l'île de Terceira aux Açores, Vitorino Nemésio (1901-1978) fut à la fois poète, romancier, essayiste, chroniqueur et critique. Il fut professeur à la faculté des lettres de Lisbonne, puis à l'Université de Montpellier et de Bruxelles. Collaborateur actif auprès des journaux, de la radio et même de la télévision, il a laissé une oeuvre majeure, dont Gros temps sur l'archipel est la pièce maîtresse.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Vitorino Nemésio
ISBN 10 : 2729121102 ISBN 13 : 9782729121105
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827291211050000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 26,74
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Vitorino Nemésio
Edité par Editions de La Différence (2014)
ISBN 10 : 2729121102 ISBN 13 : 9782729121105
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions de La Différence, 2014. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782729121105

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais