Histoire du couple en France, de la Renaissance à nos jours

 
9782737328404: Histoire du couple en France, de la Renaissance à nos jours
Présentation de l'éditeur :

Le petit Éros, emblème de l'amour, semble depuis toujours narguer les amoureux. Cet écervelé décoche ses flèches au hasard ou charge les épaules des époux d'un joug pesant. C'est du moins ainsi que l'ont conçu les peintres et les poètes qui l'ont célébré. L'amour et le mariage sont-ils vraiment incompatibles ? D'abord utile à la survie des individus dans une société fondée sur le partage sexuel des tâches et sur l'insertion dans un réseau de solidarités, le couple s'est construit dans l'imaginaire des Français, depuis la Renaissance, sur les réflexions de l'humanisme, des Réformes et du catholicisme. Pour triompher, il lui a fallu ébranler les logiques familiales établies et s'imposer dans le mariage, en y intégrant l'amour. Si l'autorité royale soutenait les familles et donnait pouvoir aux parents de décider de l'avenir de leurs enfants, l'Église rappelait que la liberté individuelle était un principe fondamental et insistait sur la qualité de l'amour conjugal. En effet, que deviennent les sentiments intimes lorsque les mariages sont arrangés ? Que penser de la relation conjugale lorsqu'un libre choix n'en est pas l'origine ? La question traverse les époques. Au XVIIe siècle, l'amour est tantôt perçu comme un défi personnel qui révèle la qualité des êtres, tantôt comme un danger. Au siècle des Lumières, on se met à rêver d'une vie conjugale paisible apportant un bonheur familial sans ombre. La Révolution fait le pari qu'en changeant les conditions sociales et politiques, on assurera enfin les mariages d'amour. En réalité, l'opposition entre les sexes sort renforcée de cette période, le dialogue dans le couple paraît compromis. Pourtant, l'aspiration à un équilibre entre les attentes personnelles et les logiques familiales demeure. À partir des années 1880, le mariage d'amour s'impose, rendant possible le triomphe du couple qui progressivement se charge d'érotisme et de sensualité. Reposant exclusivement sur l'affection et la séduction, le couple est désormais menacé par la fragilité des sentiments. Des gens mariés du XVIIe siècle aux concubins du XXe, en passant par le ménage bourgeois du XIXe, le couple a subi de multiples métamorphoses. À l'heure du Pacs, est-il encore une valeur de référence ?

Biographie de l'auteur :

Agrégée et docteur en histoire, Agnès Walch est actuellement maître de conférences en histoire moderne à l'Université d'Artois. Spécialisée dans l'histoire familiale et religieuse, elle a publié au Cerf en 2002 La Spiritualité conjugale dans le catholicisme français (XVIe-XXe siècle).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Agnès Walch
ISBN 10 : 2737328403 ISBN 13 : 9782737328404
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : good. 340 Gramm. N° de réf. du libraire M02737328403-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 2,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais