Marcel-Rouault-Merie Saint-Brieuc et Sa Baie

ISBN 13 : 9782737344640

Saint-Brieuc et Sa Baie

 
9782737344640: Saint-Brieuc et Sa Baie
Extrait :

Introduction historique

Saint-Brieuc est située entre la côte du Goëlo à l'ouest et la côte de Penthièvre à l'est. Entre terre et mer, cette cité est traversée par trois rivières encaissées, le Douvenant à l'est, le Gouédic et le Gouët au centre, ce qui lui donne cette étonnante configuration de site dominant des vallées verdoyantes.
Cette ville doit son existence au moine Brieuc (Brieg en breton) qui, au VIe siècle, quitta son pays de Galles natal pour s'installer avec d'autres moines sur les terres qui dominaient le Gouët et y construire un monastère.
Saint Brieuc fut un des sept saints fondateurs de l'Armorique chrétienne, saints à l'origine du Tro Breizh, pèle­rinage qui fait le tour de la Bretagne pour les honorer.
En 848, le roi Nominoë, selon la légende, fit de ce site un évêché et une cathédrale fut alors construite, sans doute pour remplacer une église en bois. Mise à sac par les envahisseurs normands, elle fut détruite puis rebâtie sous l'autorité de Guillaume Pinchon, le saint bâtisseur de la cité. Celle-ci ne possédant ni remparts ni château, la cathédrale a servi, à plusieurs reprises, de forteresse et de refuge pour la population.
Un village se constitue autour de la cathédrale. «Toileux, filotiers, merciers, drapiers, parcheminiers» vendent leurs marchandises dans des échoppes adossées aux murs de la cathédrale. L'accès par la mer est protégé par la tour de Cesson construite au XIVe siècle sur les ruines d'un castrum romain. Entourée de fossés profonds, elle se composait d'un simple donjon et n'avait besoin d'être défendue que d'un seul côté. Lorsque le duc de Mercoeur, chef de la ligue de Bretagne, eut fait sa soumission à Henri IV, celui-ci ordonna la démolition de la tour. Elle fut minée et la moitié de sa masse tomba en éclats. Cependant, elle était construite si solidement qu'elle sert toujours d'amer pour les marins qui entrent dans le port du Légué.
Dès le xvr siècle, l'embouchure du Gouët devient un port de pêche et à la fin de ce siècle les bateaux partent pêcher la morue à Terre-Neuve.
Devenu chef-lieu du département des Côtes-du-Nord en 1790, par décision de l'Assemblée constituante, Saint-Brieuc est prise par les chouans en 1799.
Le port du Légué est doté de quais, d'un nouveau pont et d'entrepôts en 1819. En 1868, l'arrivée du chemin de fer accélère le développement industriel de la ville : sidérurgie, entreprise de brosserie fondée par la famille Max Sauer, ateliers Rosengart pour les pièces automobiles... En 1944, la ville est libérée par les troupes américaines du général Patton. La reprise des activités industrielles s'accélère avec l'exode rural.
Les armoiries de la ville représentent un griffon ou lion ailé que l'on peut interpréter de la façon suivante en se souvenant de l'important rôle spirituel de l'évêché de Saint-Brieuc : les ailes font référence à l'aigle de saint Jean et le lion rappelle celui de saint Marc. Ce griffon reste l'emblème de la cité et on le retrouve à plusieurs occasions en visitant la ville.

Présentation de l'éditeur :

Saint-Brieuc est une ville au riche passé mais c'est aussi un port, toujours actif, qui s'ouvre sur une vaste baie. Chef-lieu du département des Côtes-d'Armor, Saint-Brieuc est la ville des contrastes : quartiers urbains sur les hauteurs et vallées encaissées s'ouvrant sur la mer, ville ancienne et ville moderne qui s'entrecroisent sans cesse. Avec un passé religieux très puissant, elle devint aussi le symbole d'une classe ouvrière très militante. Aujourd'hui, l'agglomération de Saint-Brieuc regroupe quatorze communes avec la volonté affirmée de créer une synergie et de montrer la forte identité qui est née de ce regroupement. Citadins, ruraux et marins se croisent sans cesse autour de cette vaste baie, belle à couper le souffle. C'est à pied, en longeant le sentier des douaniers, que l'on peut découvrir les différents aspects de cette baie où plages, pointes, côtes escarpées et dunes se succèdent face à la mer. Elle est classée, depuis 1998, Réserve naturelle avec plus de 1000 hectares d'espaces protégés et ce n'est pas un hasard si 40 000 oiseaux y trouvent refuge et nourriture chaque hiver.

Claude Marcel-Rouault
Née en Bretagne, elle a commencé sa carrière dans l'édition en participant à la réalisation des guides Gallimard sur la Bretagne. Journaliste et auteur de livres sur le patrimoine de sa région, elle vit sur la Côte d'Emeraude à quelques encablures de la baie de Saint-Brieuc.

Hervé Ronné est photographe indépendant, attaché à témoigner de tout ce qui vit en Bretagne. Il a illustré une trentaine de livres et réalisé plusieurs expositions personnelles (www.herveronne.com).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande