Questions pour les mères

Note moyenne 5
( 1 avis fournis par GoodReads )
 
9782749241388: Questions pour les mères
Extrait :

Extrait de l'introduction de Yvonne Knibiehler

Pourquoi ce livre ? Déclarons-le d'emblée : notre objectif est ambitieux. Nous voudrions inviter nos lectrices, nos lecteurs à repenser ce qu'on appelle la maternité. Le discours traditionnel, pétri de moralisme et de glorification, n'a plus guère d'audience, même s'il ressuscite chaque année, rengaine obligée, à l'occasion de la fête des mères. Nous croyons nécessaire d'en inventer un autre, et nous souhaitons que les femmes prennent l'initiative. Pourquoi ?
Nous sommes mères et grands-mères : nous avons une expérience vécue de ce qu'on appelle la maternité, dans des générations différentes, et nous pratiquons auprès de nos filles une sorte d'«observation participante», pour parler comme les ethnologues. Nous en avons aussi une expérience professionnelle : nos divers métiers nous conduisent souvent à côtoyer des femmes devenant, ou devenues, mères. En outre, formées par des disciplines différentes, notre travail commun bénéficie des éclairages convergents de plusieurs sciences humaines. Or nous partageons un double constat. Primo, la place de la maternité dans le vécu et les représentations des femmes a beaucoup changé, à la fin du XXe siècle, et pose des problèmes inédits. Secundo, la maternité est inconciliable avec les valeurs actuelles, axées sur la production de richesses immédiatement consommables, sur la compétition, sur la rentabilité.
Après les victoires des années 1960-1970, tout paraissait pourtant bien clair : maîtresses de leur fécondité, les filles d'Ève seraient libres d'enfanter ou non et de choisir le moment ; l'enfant désiré serait mieux aimé, mieux élevé ; l'expérience maternelle, naguère trop souvent subie, et aliénante, aurait pour seule fin l'épanouissement narcissique du moi féminin ; en même temps, le sujet femme pourrait exister de manière autonome et assurer son développement personnel. Au seuil du troisième millénaire, l'horizon s'est brouillé, et nous entendons des propos tout différents : nos filles, nos petites-filles, pour la plupart, semblent chercher dans l'être mère des racines authentiques, des marques de leur identité propre. Ce n'est pas un retour en arrière - elles sont toujours aussi attachées à leur indépendance et à l'égalité entre femmes et hommes. C'est plutôt, nous semble-t-il, une nouvelle étape du féminisme, en quête de fondements plus solides, le maternel équilibrant le féminin. En même temps, elles sont assaillies de doutes : est-ce bien de vouloir un enfant ? Serai-je capable de l'élever ? Mon partenaire sera-t-il un bon père ? Pourrai-je garder mon emploi ? Elles ont aussi quelque peine à se faire respecter en tant que mères, notamment dans le monde du travail. Les valeurs dominantes de productivité, de rentabilité, de compétitivité relèguent au second plan le temps maternel, comme si c'était du temps perdu, ou une activité de loisir.

Présentation de l'éditeur :

«Pourquoi, ce livre ? Déclarons-le d'emblée : notre objectif est ambitieux. Nous voudrions inviter nos lecteurs à repenser ce qu'on appelle la maternité. Le discours traditionnel, pétri de moralisme et de glorification, n'a plus guère d'audience, même s'il ressuscite chaque année à l'occasion de la fête des mères. Nous croyons nécessaire d'en inventer un autre et nous souhaitons que les femmes en prennent l'initiative.

Nous sommes mères et grands-mères ; nous avons une expérience vécue de la maternité dans des générations différentes, nous en avons aussi une expérience professionnelle. Nous partageons un double constat : primo, la place de la maternité dans le vécu et les représentations des femmes a beaucoup changé à la fin du XXe siècle et pose des problèmes inédits. Secundo, la maternité est inconciliable avec les valeurs actuelles, axées sur la production de richesses immédiatement consommables, sur la compétitivité, sur la rentabilité.

Alors que nos filles, nos petites-filles sont toujours aussi attachées à leur indépendance et à l'égalité entre les femmes et les hommes, pourquoi donc choisissent-elles encore d'être mères ?» Y. K.

Yvonne Knibiehler a été professeur émérite d'histoire à l'université de Provence, spécialiste de l'histoire des femmes et de la famille.

Avec la participation de : Roseline Arnaud-Kantor, Marie-Christine Bernard, Alessandra Blache, Brigitte Hess, Marie Konicheckis, Nathalie Texier, Danielle Trébuchon.

Les auteures sont membres du centre Déméter-Coré dont l'objectif est de créer un pôle permanent de recherche, de réflexion et d'action centré sur le genre, les femmes et la maternité dans l'aire méditerranéenne.

Les Mille et un bébés sont regroupés en six rubriques :
Avant la naissance ° Les bébés et la culture ° Mieux connaître les bébés
Drames et aléas de la vie des bébés ° Bébés au quotidien ° Du côté des parents

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Collectif; Yvonne Knibiehler
ISBN 10 : 2749241383 ISBN 13 : 9782749241388
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827492413880000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 24,43
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

KNIBIEHLER YVONNE
Edité par ERES
ISBN 10 : 2749241383 ISBN 13 : 9782749241388
Neuf(s) Paperback Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre ERES. Paperback. État : NEW. ERES (05/06/2014) Weight: 228g. / 0.50 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782749241388

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 15
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais