Empan 96 - Psychothérapie et Institution

 
9782749241913: Empan 96 - Psychothérapie et Institution
Extrait :

Extrait de l'introduction de Patrice Hortonéda et Blandine Ponet

REPRISE DE L'ARGUMENT PROPOSÉ AUX AUTEURS, FÉVRIER 2014 : «FACE À LA DÉSHUMANISATION DU SOIN : HORIZONS DE LA PSYCHOTHÉRAPIE INSTITUTIONNELLE ?»
Patrice Hortonéda

La psychothérapie institutionnelle ne s'est jamais présentée comme une technique, encore moins une technique centrée sur elle-même, soucieuse de ses propres frontières, mais bien plutôt comme un outil adapté, sans cesse, aux conditions de sa pratique, aux situations concrètes - situations historiques, sociales, culturelles, collectives ou singulières -, par là-même intéressée de ses limites, de ses bords : nourrie de psychanalyse, de surréalisme, d'art, de politique comme des «tuilages» avec les autres sciences (sociologie, phénoménologie, aussi bien qu'astrophysique, mathématique ou neuro-endocrinologie...).

Dès sa pratique sur le front d'Aragon (1937-1938) de ce qui s'appelait alors «psychiatrie d'extension», en somme première matrice du travail de secteur, François Tosquelles prônait déjà l'ouverture et le prendre soin, bâtis par le savoir-faire clinique, comme pouvant s'étendre et bénéficier, par-delà la spécificité des services de soins, au savoir être de la communauté ; l'insertion communautaire nourrissant et protégeant, en contrepartie, le lieu même du soin.

La mesure du lien à la communauté, aux «entours», a ainsi été posée très tôt !

En 1971 est publié, préfacé par Georges Daumezon, l'ouvrage Pour une psychiatrie communautaire de Jacques Hochmann. Une décennie et demie de crise plus tard apparaît une connotation nouvelle sous la plume de Jean-Luc Nancy : La communauté désoeuvrée. Maurice Blanchot lui répond par la «communauté inavouable». Ces dix dernières années, quant à elles, nous rappellent tragiquement la faillite profonde et globale en réponse à la question du «vivre avec», du «être en commun». Elles voient se sceller ainsi, peu à peu, un marasme sociétal, une déliaison fomentatrice de haines fratricides. Tout cela en quelque sorte à contretemps d'une réflexion qui se poursuit : la «communauté qui vient» de Giorgio Agamben ou J.-L. Nancy à nouveau en 2001 : la «communauté affrontée».

De notre côté, en première pensée pour ce dossier d'Empan, nous avions à l'esprit d'engager la réflexion sur une lecture des effets du désoeuvrement humain, effets de la passivité et relégations obligées, et sur l'irréductible tissage d'accueils et de repos, d'échanges et partages, d'ouvertures et reliaisons qui y opposent leur contrepoids. Un trop célèbre discours, prononcé à Grenoble, a toutefois eu le mérite de surligner le fait qu'en santé mentale, il n'y va pas directement d'une mise au chômage, mais bien d'inciter à la peur de la folie, une fois encore utilisée, pour un message impératif fort clair : «Soyez gardiens !»

Ainsi, le «désoeuvrement» pour les professions de la santé (et du médicosocial) est avant tout à interroger comme atteinte aux métiers, à leur transmission, à la formation et en premier front à l'oeuvre quotidienne, patiente et attentive, qui se tisse entre les hommes et délivre un dynamisme créatif. L'homme, au bout du compte, n'a que le monde qu'il accomplit, dont il est la chair même : l'artisan et l'habitant !

C'est cette vision humaniste - ce socle qui ne se laisse pas distraire par un retour à la surveillance, au gardiennage, pas plus que par les micro-avancées dites scientifiques, mais qui tente de les intégrer -qui est radicalement mise à mal ! Une fois encore, les «fous et les marginaux», les «laissés-pour-compte» vont avoir à subir un traitement dont l'humanité cherche à être soigneusement gommée ! (A la sombre lumière des diverses périodes historiques passées, l'on en connaît les développements récurrents.)

La psychothérapie institutionnelle est avant tout l'outil de refus de cette logique, qui par voie de «protocolisation de la Qualité» a déjà «planifié» l'éradication d'un conflit vital au creux de tout homme et entre tous les hommes : objectifs du désoeuvrement et de l'esseulement.

Cette pratique ne peut que rappeler l'utilisation qu'une «société» peut avoir de cet homme ainsi dévitalisé et rendu ordinaire, homme d'autant plus banal que sans conflit, sans bien ni mal, sans désir et sans refoulé... Adolf Eichmann en a été le prototype tristement célèbre (la récente publication de la vie d'un bon père de famille, Heinrich Himmler, vient confirmer à nouveau la banalité du mal, et pourquoi pas le mal de la banalité ?). Tout un chacun voit à sa porte que nous en sommes là : sur ces bords-là.

Alors ?... Probablement pas d'entretien du mythe saint-albanais de la psychothérapie institutionnelle, pas même de retour attentif et précieux sur l'histoire, peut-être pas non plus de refuge dans une reprise sophistiquée des outils conceptuels. Mais aujourd'hui, un appel aux résistances praxiques, aux innovations et au monde du quotidien humain, essentiel à préserver. Gageons qu'en leur vitalité, l'histoire comme les élaborations y sont en arrière-plan à l'oeuvre. Laissons là la cadence des roulements de tambour et les oriflammes de La Qualité. De notre côté, battons rappel des moindres avancées de nos petits collectifs, véritables tisserands de communautés ni mythiques, ni vieillies, ni exsangues, ni dépassées, mais affrontées au souci d'une actualité douloureuse et inquiétante.

Présentation de l'éditeur :

La psychothérapie institutionnelle a contribué à refonder la psychiatrie en France après la Seconde Guerre mondiale, en sortant de l'asile, en investissant la cité. Ce mouvement s'est nourri de la psychanalyse, du surréalisme, de l'art, de politique et ainsi, a dépassé ses frontières. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Alors que le chômage et les autres formes de relégation, la planification bureaucratique envahissante exilent l'homme de son monde, de son tissu, de ses ouvertures, de tout ce qui permet le fragile processus de son humanisation, il semble résister (même isolé) dans ses savoir-faire. Il s'indigne, trouve à renouer des alliances, regagne plaisir, responsabilité et efficacité socialisante. Au coeur du soin et du social, du plus singulier au plus collectif, ce savoir-faire est encore et encore à réinterroger afin d'y puiser l'enseignement dont il est la mesure.

Coordination : Patrice HORTONEDA - Blandine PONET

Ont participé à ce numéro : ASSOCIATION MICROSILLONS - Serge BEDERE - Lilian BOROCZ - Daniel CASEROTTO - Philippe CHAVAROCHE - Patrick CHEMLA - Mathilde COUSTALA - Pascal CRETE - Pierre DELION - Lise GAIGNARD - Francoise GALINON - Nadine GELLINI - Martine GIRARD - Tudi GOZE - Lin GRIMAUD - Abel GUILLEN - HUMAPSY - Huguette JORDANA - Marc LAZARO - Francis LEBON - Paul MACHTO - Pascale MOLINIER - Marie-France NEGREL - Abdelhak QRIBI - Dominique ROUARD - Marc SALVETAT - Pierre SAVIGNAT - Marie SPORER -

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

HORTONEDA PATRICE/ P
Edité par ERES
ISBN 10 : 274924191X ISBN 13 : 9782749241913
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre ERES. Soft Cover. État : NEW. ERES (08/01/2015) Weight: 310g. / 0.68 lbs Binding Journal Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782749241913

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Hortoneda/Ponet
ISBN 10 : 274924191X ISBN 13 : 9782749241913
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827492419130000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 27,31
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Hortoneda/Ponet
Edité par Eres
ISBN 10 : 274924191X ISBN 13 : 9782749241913
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Eres. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk274924191X

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 28,52
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,94
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais