Leurs gestes disent tout haut ce qu'ils pensent tout bas

 
9782754057769: Leurs gestes disent tout haut ce qu'ils pensent tout bas
Extrait :

«On ne peut pas dire la vérité à la télévision, il y a trop de gens qui regardent.»
Coluche

INTRODUCTION

L'image est omniprésente dans notre société moderne : multiplication des programmes, explosion de la TNT, émergence de la radio filmée et des Web TV, folie des réseaux sociaux, tout cela sur tous les écrans, même nomades. Difficile d'échapper aux images de politiques, sportifs, patrons, artistes et autres people qui vendent leurs idées, leurs films, leur société, leur image, qui vaut parfois de l'or, et viennent se justifier à la moindre polémique sur un petit détail de leur vie qui vient de faire le buzz. Car aujourd'hui qu'importe ce qu'on dit, il faut être vu. Et faire entendre sa voix. Difficile aussi d'échapper à la saturation que les images engendrent.
En parallèle, la défiance de l'opinion publique s'accroît, et traquer la vérité devient une obsession. Crise économique et financière, aléas de la vie de l'entreprise, élections nationales et locales, compétitions sportives, émissions télévisuelles en tout genre : les images, lissées par l'entourage, les communicants ou les agents, et les éléments de langage, dont usent et abusent ces personnalités, semblent façonnés pour influencer les médias et l'opinion publique.
Sous cet assaut médiatique permanent, il devient difficile de cerner la vraie personnalité et les véritables intentions de ceux qui submergent nos écrans et qui parfois dissimulent ou mentent. Différentes affaires (DSK, Armstrong, Cahuzac.) l'illustrent lamentablement. Et quand un autre prend la parole, on se demande, désormais suspicieux, ce qu'il nous cache.
«Mensonge» est d'ailleurs le mot désigné comme «mot de l'année 2013» par le grand public à l'occasion du festival du Mot 2013, tandis que le jury, présidé par le linguiste Alain Rey et composé de lexicologues, sociologues et journalistes, lui a préféré «transparence». Les deux versants d'une même pièce. Certes, tout n'est pas mensonge, parfois il y a des arrangements avec la pensée, des choses même que l'on n'a pas vraiment conscience de cacher. En tout cas, «on ne nous dit pas tout» comme dirait une humoriste. Toute communication porte d'ailleurs en elle des faux-semblants, des arrangements avec sa conscience, des entorses à la bienveillance, des présupposés sur l'autre ou la relation, bref, comme le disait Paul Valéry, parce que même «un accord est la rencontre de deux arrière-pensées», le non-dit est partout.
En analysant le langage corporel, on apporte un élément déterminant de «body checking», parfois après coup, mais aussi en temps réel, pour des émissions télé, des conférences de presse, des interviews... Derrière les histoires racontées par le truchement des mots, quelle est l'histoire racontée par le corps ? Quelle est la vérité ?
Démangeaisons irrépressibles dans la zone du nez, réactions subreptices de la bouche, haussement d'épaules ou de sourcils, hauteur, positionnement et configuration de nos mains dans l'espace, tous ces mouvements majoritairement incontrôlables, en disent en effet bien plus long que des paroles.
Je vous invite à lire comme des histoires le décryptage du langage corporel de personnalités que vous voyez tous les jours à la télévision ou dans les nouveaux médias pour avoir à l'avenir tout ce petit monde «à l'oeil» et en tirer par ailleurs des enseignements pour vos échanges dans votre vie personnelle et professionnelle.
Le propos se veut léger, sans être superficiel ou infondé, sérieux, sans être dogmatique ou académique.
Politiques, sportifs, patrons, artistes, people. Décodez-les tous, lisez entre les mots leurs pensées cachées. Alors que le commun des mortels ne peut se fier qu'à ce qu'il peut entendre, déjouez ceux qui dissimulent ou qui, consciemment ou non, vous font prendre des vessies pour des lanternes. Car si les mots sont fabriqués, le corps dit toujours la vérité.

Leur corps dit tout haut ce qu'ils pensent tout bas.

Présentation de l'éditeur :

Que nous révélaient les mouvements de langue de Hollande lors du débat qui l’opposait à Nicolas Sarkozy ? Comment interpréter les démangeaisons de Rafael Nadal ou de Laurent Blanc lors d’événements sportifs à enjeu ? Que nous apprennent les mouvements de sourcil de Jean Dujardin ?   Coach en communication, synergologue, Stephen Bunard intervient régulièrement dans les médias pour analyser les gestes de politiques, patrons et sportifs. Il nous initie ici à l’art de cerner la vraie personnalité et les intentions véritables de ceux qui occupent la scène médiatique, mais aussi, à travers eux de nos interlocuteurs les plus divers. L’objectif ? Développer votre regard, ne rien laisser vous échapper, pour mieux interagir grâce à ce que vous décrypter. Ouvrage illustré de dessins au trait (représentant les personnalités publiques).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre
EUR 33,36

Autre devise

Frais de port : EUR 19
De Canada vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Bunard, Stephen
Edité par First
ISBN 10 : 2754057765 ISBN 13 : 9782754057769
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Librairie La Canopee. Inc.
(Saint-Armand, QC, Canada)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre First. État : As new. Etat de neuf / As new condition 406160 9782754057769 Psychologie 304. N° de réf. du libraire PDA26168

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 33,36
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 19
De Canada vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais