L'école et l'université : Comment sortir de l'échec ? Simplifier, économiser

 
9782755402520: L'école et l'université : Comment sortir de l'échec ? Simplifier, économiser
Extrait :

Extrait de l'introduction :

Le présent ouvrage correspond tout d'abord pour une première partie à une 2e édition réactualisée de «L'école : faire tomber la forteresse» édité en mars 2004 et comportant comme sous-titre : «Des réformes simples pour une école de la réussite».
Il s'y ajoute une deuxième partie portant sur une étude détaillée de la nécessaire réforme de l'université et de l'ensemble de l'enseignement supérieur.
L'école et plus généralement notre système éducatif sont en proie à une crise qui s'aggrave au fil des années. Des réformes profondes urgentes et simples s'imposent pour libérer le système de ses contraintes.
Notre système éducatif et de formation professionnelle n'est pas adapté à nos enfants. Il n'est pas non plus adapté aux besoins de notre économie, de nos entreprises, de notre société : c'est une cause essentielle de notre trop faible compétitivité et du chômage, du chômage des jeunes notamment.
Depuis 20 ans, les crédits de l'enseignement sco­laire ont augmenté chaque année, sans que la situation s'en trouve améliorée. Le nombre d'enseignants s'est accru dans de fortes proportions, alors que l'effectif des élèves diminuait. L'Éducation nationale, c'est la version moderne du tonneau des Danaïdes : plus on verse d'argent, moins on obtient de résultat. Le système à coûts croissants et à rendements dé­croissants se traduit par un énorme gâchis.
Il faut cesser de répéter que c'est seulement avec plus d'argent et plus d'enseignants que le système pourra être amélioré. Rien n'est plus faux. Car il s'agit d'un problème de structure, d'organisation, de gestion, de liaison étroite entre l'école et le monde du travail. Des réformes urgentes s'imposent au-delà des réformettes habituelles avec une plus grande responsabilisation des acteurs du système éducatif.
Au cours des années passées et notamment récemment au printemps 2006 avec l'affaire du CPE, les gouvernements et les ministres dont dû renoncer à mettre en place de vraies réformes. Ils ont été amenés à reculer face à une fronde du monde enseignant dont le comportement et l'irresponsabilité ont frappé l'opinion publique. Faisant preuve du corporatisme le plus étroit, il n'accepte en aucun cas de renoncer à ses privilèges liés à ceux de la fonction publique.

Présentation de l'éditeur :

S'il est un point sur lequel l'opinion publique exprime un malaise profond, c'est bien celui de l'Éducation nationale. Angoisse devant l'avenir professionnel des enfants, sentiment diffus de la baisse du niveau scolaire et culturel, constat confirmé du déclassement universitaire progressif de la France par rapport à l'étranger : tels sont les symptômes d'un déclin français évident.

Le problème ne date pas d'aujourd'hui et après plus de cinquante ans de réformes, aggravées par la grande secousse de Mai 68, on pourrait à bon droit penser comme François Mitterrand à propos du chômage : "Que voulez-vous, on a tout essayé..."

Contre cette tentation du découragement, ce petit livre lucide et courageux propose tout d'abord d'y voir clair sur l'essentiel. Il fait une synthèse limpide des grandes masses en question : nombre d'élèves, nombre d'étudiants, organisation scolaire et universitaire, budget de l'éducation... et résultats. Il les éclaire par les indispensables comparaisons avec nos principaux concurrents et voisins. Ce n'est pas la moindre surprise de constater que l'effort financier fait par la France pour l'éducation est l'un des plus lourds au niveau mondial...

Alors, de quoi s'agit-il ?
- tout d'abord de mettre en évidence que le premier obstacle au redressement éducatif, c'est la complexité de l'organisation, de la pédagogie, des objectifs, de telle sorte que personne ne sait plus ni où on va, ni comment on y va.
- ensuite, de prendre conscience que l'énorme gaspillage financier et, plus grave encore, humain qui en résulte est non seulement inutile mais véritablement contre productif.

Simplifier et économiser, voilà les maîtres mots que chacun peut comprendre, ils posent inévitablement la question centrale de l'autorité. La vérité, c'est que depuis des décennies, l'Éducation nationale n'est plus dirigée par l'autorité politique légitime qui a abandonné aux syndicats la direction erratique d'une institution désemparée parce qu'elle n'est plus gouvernée. Il y a pourtant à l'école bien plus de bonnes volontés qu'on ne le croit... Mais, combien d'années faudra-t-il encore attendre ?

Jacques BOURDU, ancien élève de l'École Polytechnique, ancien chef d'entreprise, a publié depuis quelques années divers ouvrages sur les nécessaires réformes économiques adaptées à notre monde en évolution.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jacques Bourdu
Edité par François-Xavier de Guibert (2008)
ISBN 10 : 2755402520 ISBN 13 : 9782755402520
Neuf(s) Broché Quantité : 1
Vendeur
Vues sur Loire
(saint mathurin sur loire, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre François-Xavier de Guibert, 2008. Broché. État : NEUF. LIVRE NEUF, ENVOI RAPIDE ET PROTÉGÉ SOUS BULLE, in-8 broché. N° de réf. du libraire 43614

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 11,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Jacques Bourdu
ISBN 10 : 2755402520 ISBN 13 : 9782755402520
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827554025200000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,95
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais