Images de propagande 1914-1918 ou l'art de vendre la guerre

 
9782755613131: Images de propagande 1914-1918 ou l'art de vendre la guerre
Extrait :

Extrait de l'introduction

Rarement une guerre aura à ce point opposé le passé à l'avenir, aussi bien entre les deux grands camps qui s'y confrontent qu'au sein de chaque culture, qu'elle bouleverse violemment. La guerre de 1914-1918 marque le passage d'un monde ancien à un monde nouveau et, avec celui-ci, donne naissance à la mondialisation. Les affiches de propagande, média artistique de l'époque, en sont l'expression. Car les images combattent aussi et, pour la première fois, elles le font en temps réel, en prise directe avec l'actualité. Et ce n'est pas la moindre des innovations de la Première Guerre mondiale...
Si l'affiche était déjà largement diffusée dans les villes avant 1914, c'est toutefois la guerre qui lui confère une nouvelle dimension. La force de l'image s'ajoute à celle du slogan pour s'adresser efficacement, à une époque où ni la radio ni la télévision n'existent encore, à un large public. Il s'agit de convaincre celui-ci que tout doit être mis en oeuvre pour vaincre l'adversaire. L'affiche ne constitue pas le seul support de la propagande officielle, mais c'est le plus usité et le plus efficace. Elle a deux principaux objectifs. Le premier est de solliciter l'effort de tous les civils en matière de mobilisation financière et humaine, en particulier de financer l'effort de guerre (en Allemagne, le premier grand emprunt date de 1914, en France de 1915). Le second est de soutenir un moral éprouvé par la guerre, dans le dessein de maintenir la cohésion nationale, en faisant appel au sentiment patriotique. Si le devoir du soldat est de se battre, celui des civils est de participer. Pour mobiliser les esprits, les affiches mettent en avant la certitude de la victoire, la condamnation de l'ennemi, sans compter le but ultime : la paix... qui semble s'éloigner à mesure que le conflit s'enlise dans les tranchées.
En 1914, la carte de l'Europe ne ressemble pas à celle d'aujourd'hui. L'Allemagne est bien plus grande et s'étend jusqu'aux Pays baltes, en absorbant la Pologne. L'Autriche, la Hongrie et leurs dépendances ne forment qu'un seul et unique empire : l'Empire austro-hongrois. A l'est, la Russie est un empire dirigé par les tsars jusqu'au Pacifique et la Turquie est le coeur de l'Empire ottoman. Des alliances comme la Triple Entente (Royaume-Uni, France et Empire russe) et la Triple Alliance (Empire allemand, Empire austro-hongrois et Italie) divisent l'Europe.
Depuis la révolution industrielle du XIXe siècle qui a enrichi l'Europe, les rivalités entre les États sont très grandes. L'Allemagne veut affirmer sa toute nouvelle puissance en Europe centrale et souhaite concurrencer les possessions françaises et britanniques en Afrique et en Asie. Pour sa part, la France entend bien défendre ses colonies et récupérer l'Alsace et la Lorraine, confisquées lors de la défaite de 1871. La Grande-Bretagne veut protéger ses colonies et ses marchés et l'Autriche-Hongrie s'inquiète du soutien de la Russie aux désirs d'autonomie des peuples qu'elle domine. Entre 1904 et 1910, l'Europe vit en paix armée...
Mais l'enjeu de la Première Guerre mondiale n'est pas seulement celui de la possession directe ou indirecte des territoires contigus, c'est de gagner la guerre d'influence. C'est là où ces affiches de propagande nous donnent à lire non seulement que les différents pays n'ont pas la même guerre en tête, mais que certains l'ont peut-être mieux comprise et, à ce titre, seront en meilleure position pour la gagner. D'un côté, nous avons des pays qu'on pourrait croire non concernés, mais qui vont trouver leur intérêt dans le conflit et se jeter avec résolution dans l'alliance franco-britannique ; de l'autre, le vieil impérialisme germanique, qui règne sur le Danube et l'Europe centrale depuis le Saint Empire et veut d'abord mater la rébellion de ses vassaux (Serbie, Roumanie, etc.). Déjà l'Italie a conquis son unité, et c'est du tison serbe que part à Sarajevo l'étincelle qui, par le jeu des alliances successives, va embraser l'Europe et faire s'engager toute la planète.
Le 28 juin 1914, à Sarajevo, en Bosnie, celui qui doit devenir empereur d'Autriche-Hongrie, l'archiduc François-Ferdinand, est assassiné avec son épouse par un nationaliste serbe. Le 28 juillet, l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. Très rapidement, à cause de l'engrenage des alliances, toute L'Europe est en guerre. Le 30 juillet, c'est la mobilisation générale en Russie. Les efforts conjoints des pacifistes allemands et français, comme le socialiste Jean Jaurès, ne sont pas entendus. Le 31 juillet, Jean Jaurès est assassiné, les pacifistes perdent la partie. Le 1er août, l'Allemagne déclare la guerre à la Russie, le 3 août à la France et pénètre aussitôt en Belgique. Le 4 août, c'est au tour du Royaume-Uni de déclarer la guerre à l'Allemagne, le 6, de l'Autriche-Hongrie à la Russie. Le 8 août, la Douma vote les crédits de guerre en Russie et, le 11 août, la France déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie. Le 23 août, le Japon se considère comme formellement en guerre contre l'empire colonial allemand.
Les Allemands n'ont pas attendu pour lancer leur Blitzkrieg, la «guerre éclair», pour une capitulation en six semaines. Dès le mois d'août 1914, ils ont envahi le Luxembourg, puis le territoire belge, avant d'entrer en France à la fin du mois. Mais, arrivés sur la Marne, aux portes de Paris, au début de septembre, ils y sont repoussés par plusieurs vagues de contre-attaques françaises et anglaises qui les obligent à se retirer en Champagne. Ils n'iront pas plus loin. Ils ont sous-estimé la réaction française et la mobilisation britannique qu'ont rejoint, dès l'été 1914, tous les pays du Commonwealth (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, notamment), y compris par l'envoi rapide de troupes sur les divers fronts européens ou méditerranéens.

Présentation de l'éditeur :

En se servant du levier publicitaire le plus utilisé de l'époque: l'affiche.  Avant la guerre, elle avait surtout été un outil de communication pour les spectacles et quelques grandes marques commerciales. Pour la guerre de 14-18 elle devint une arme très efficace de propagande. La propagande doit faire comprendre à la population que le pays se bat pour le droit, elle participe à la lutte du bien contre le mal, à la défense des l'humanité et de la civilisation. La France de 14 est un pays rural par opposition à l'Allemagne, pays industriel. La propagande s'attache à la défense du sol, de la terre, valeurs que le paysan connait, travaille tous les jours et qu'il est enclin à défendre quoi qu'il arrive. Cette terre lui colle aux pieds. La propagande joue pleinement son rôle quand elle l'invite à défendre farouchement la terre qui est son outil de travaiL La propagande va aussi jouer son rôle après le sacrifice de Verdun, l'échec de l'offensive du chemin des Dames en 1917, et le contrecoup de la révolution russe. Elle va s'employer à fortifier le sentiment national et insister sur le péril encouru par la nation. Cet album compile les meilleures affiches de propagande de 1914 à 1918, françaises bien sûr, mais aussi allemandes, autrichiennes, anglaises, australiennes, canadiennes, irlandaises, italiennes et russes. Chaque image est commentée et replacée dans son contexte historique par un spécialiste de la grande guerre.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Pastor, Annie; Quenot, Katherine; Duval, Régis
Edité par Hugo et Compagnie (2013)
ISBN 10 : 2755613130 ISBN 13 : 9782755613131
Neuf(s) Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
LIBR'AIR
(Deuil la Barre, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Hugo et Compagnie, 2013. Couverture souple. État : Neuf. Neuf - 2013 - 157 pages - 21 x 28 cm - Si l'affiche est déjà largement diffusée dans les villes avant 1914, c'est toutefois la guerre qui lui confère une nouvelle dimension. Elle ne constitue pas le seul support de la propagande officielle, mais c'est le plus usité et le plus efficace. Si le devoir du soldat est de se battre, celui des civils est de participer. Pour mobiliser les esprits, les affiches mettent en avant la certitude de la victoire, la condamnation de l'ennemi, sans compter le but ultime : la paix, qui petit à petit s'éloigne à mesure que le conflit s'enlise dans les tranchées. N° de réf. du libraire PA357

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 19
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Annie Pastor
Edité par Desinge & Hugo & cie (2013)
ISBN 10 : 2755613130 ISBN 13 : 9782755613131
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Desinge & Hugo & cie, 2013. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782755613131

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Annie Pastor
ISBN 10 : 2755613130 ISBN 13 : 9782755613131
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97827556131310000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 30,67
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Annie Pastor
Edité par Hugo et Compagnie
ISBN 10 : 2755613130 ISBN 13 : 9782755613131
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Hugo et Compagnie. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2755613130

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 27,22
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais