Dompierre-les-Ormes (Notice Sur)

 
9782758605706: Dompierre-les-Ormes (Notice Sur)

Extrait du quatrième de couverture

Contrairement à ce que son appellation pourrait laisser supposer, le château de Lafay n'était pas situé dans le hameau du même nom, mais dans le bourg de Dompierre-les-Ormes, devant la façade de l'église. Il appartenait aux seigneurs de Lafay qui en avaient fait leur résidence habituelle, jusqu'à ce que par autorité de justice de Mâcon du 17 mai 1731 et par contrat du 30 mai 1739, la seigneurie et les biens qui en dépendaient furent vendus à Jean-Éléonore, comte de Damas et seigneur d'Audour. Le premier château d'Audour, quant à lui, fut édifié par son premier seigneur connu, M. de Ris et consistait, si l'on en croit d'anciennes chartes, en un seul bâtiment d'habitation, composé d'une haute et solide tour carrée à quatre étages, avec de larges fossés et un pont-levis, probablement construits au cours du XIII e siècle. Le deuxième château d'Audour ressemblait, selon toute vraisemblance, davantage à une maison bourgeoise délabrée qu'à un château. Sa tour ronde pouvait être armée de seize pièces de canon et sa construction coïncida avec celle de la chapelle où le cardinal Rolin, évêque d'Autun, autorisa en 1458, Guy de Fautrière, seigneur d'Audour, à faire célébrer le saint sacrifice de la messe. Il fut ensuite détruit lors de la construction du troisième château, selon les plans et sous la direction de Jean-Pierre Caristia, architecte italien, vers la fin du XVIII e siècle, par Claude Mathieu, comte de Damas, seigneur d'Audour. Le nom de l'illustre famille de Damas fut à l'origine de deux légendes, dont l'une raconte qu'au temps de la... © Micberth

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande