TAKAGI Ryô King Game

ISBN 13 : 9782759504138

King Game

 
9782759504138: King Game
Revue de presse :

Dans le royaume un peu particulier de ce manga, deux rois voisins décident de s’échanger un de leurs princes afin de sceller un contrat de paix provisoire. Sachant que chaque pays a en son pouvoir la vie d’un otage, les marges de manœuvre deviennent compliquées pour chacun d’eux. L’histoire de King Game, qui fait suite à Princie Game de la même auteur, s’attarde sur le prince Renge, qui a quitté son royaume pour celui d’Oga, un roi tyrannique faisant régner la terreur sur sa famille et ses sujets. Renge se fait rapidement maltraité mais refuse d’aller se plaindre auprès de sa famille, par peur des représailles qu’une guerre pourrait déclencher. Dans un premier temps, Renge va se lier d’amitié avec Mizuchi et fuir Oga, ne voulant pas croire les rares moments de douceur et de sympathie qu’il laisse échapper. Qui est vraiment Oga, et que veut-il réellement de la part de Renge ? Est-ce que la dureté de ses actes et la froideur de ses paroles n’auraient pas une explication rationnelle et évidente ? Renge apprendra rapidement à ses dépens qu’il faut se méfier des apparences, en particulier quand elles sont aussi évidentes à percer … On déplorera évidement les caractères très arrêtés des personnages de cette première histoire, ainsi que le très facile lien avec un flash back peu intéressant et dont la pertinence laisse à désirer. Renge est, de plus, particulièrement agaçant et illogique, sans profondeur ni relief. Un personnage aussi vite oublié n’a que peu l’étoffe d’un héros, et ses sentiments sont rapidement tournés en ridicule dans une narration aussi peu maitrisée.

La suite du manga est tout aussi décevante, bien qu’elle présente d’autres personnages, qui relèveraient plus de « Prince game » que de « King game », étant donné leurs statuts respectifs … La première histoire est celle de deux hommes qui, bien qu’ils s’aiment, hésitent et tâtonnent pour franchir le pas, à cause d’un gosse qui n’a pas pris conscience du temps qui a passé entre son enfance et le moment présent. L’autre nouvelle prend comme décor un bateau pirate, dans lequel un prince est traîné contre sa volonté et par négligence, où il apprendra la vie qu’il ne connait pas au château, et accessoirement le plaisir d’être considéré comme une femme à bord. Toutes deux peu réalistes et surtout sans aucune originalité ni intérêt, on referme le tome en se demandant ce qu’il nous a apporté et ce que l’on peut en retirer en matière de sentiments … Même si la première histoire est plus suivie que dans le précédent tome de la saga, on déplore très largement ce même manque d’intérêt et d’émotions. C’est toujours plat, c’est toujours vide, et l’on s’ennuie toujours autant … sauf pour ceux qui auraient la bonne idée de le prendre à la rigolade en se moquant du peu de talent scénaristique de l’auteur.

Comme pour le premier opus, sur les graphismes il n’y a malheureusement rien qui rattrape le tout. On aurait pu être indulgent en se raccrochant sur les scènes érotiques, en cherchant la sensualité et, disons le, le sexe pour ce qu’il est. Mais même à ce niveau là, on ne trouve rien de prometteur. Les personnages se ressemblent un peu moins entre eux, mais les traits sont toujours aussi enfantins, inégaux et presque brouillons, les émotions ne passent que difficilement sur des visages figés ou au contraire trop exagérés … Mais le pire, c’est sans doute le manque d’érotisme et de sensualité dans les passages de sexe. C’est brut, c’est froid, c’est enfantin ou voulu pour ne pas choquer, mais ça reste quand même très décevant. On ne rentre pas dans l’esprit qu’a voulu insuffler l’auteur dans ses dessins. Hermétique, c’est sans doute le mot qui définira le mieux les lecteurs de King Game. Et le prochain, c’est pour bientôt … Remarque, celui-ci est meilleur que le précédent alors croisons les doigts pour que cela continue d’évoluer dans le bon sens …


NiDNiM

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur :

Ryo TAKAGI est une auteure de Boy’s Love prolifique au succe?s incontestable. Publie?e dans les pages des ce?le?bres magazines Ciel et Ciel Tres Tres, ses histoires font e?cho des fantasmes de ses lectrices, avec des situations rocambolesques, dans des univers toujours tre?s élaborées et inspire?s de la littérature classique (noblesse, piraterie...). Le cycle Game se compose d’œuvres indépendantes surfant sur une the?matique commune ou? de nombreux renvois sont autant de clins d’œil discrets pour ses lectrices les plus fidèles. (Tonkam)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande