Millésimes - tome 12 - Bruno Brazil - Le requin qui mourut deux fois

Note moyenne 5
( 2 avis fournis par GoodReads )
 
9782803622047: Millésimes - tome 12 - Bruno Brazil - Le requin qui mourut deux fois
Biographie de l'auteur :

Greg n'a pas perdu de temps, puisqu'il signe ses premières planches de bande dessinée à 16 ans. Ce n'est que le début d'une des carrières les plus prolifiques de la profession. Au début des années 50, il fait la connaissance de Franquin, pour lequel il écrit quelques gags. Rapidement, via l'agence International Press, il va produire un nombre impressionnant de planches, pour tous les goûts, dans tous les styles. Capable de passer du gag au western ou à la série d'espionnage, il trouve même encore le temps de dessiner. Et c'est en auteur complet que, en 1963, il crée son personnage le plus célèbre, « Achille Talon », petit bourgeois dont la logorrhée enchante les lecteurs de Pilote. Deux ans plus tard, il entame une nouvelle aventure en devenant rédacteur en chef du journal Tintin. Neuf ans durant, il va moderniser de fond en comble le fleuron des éditions du Lombard, écrivant séries et rubriques, et révélant nombre de jeunes artistes qu'il a fédérés autour du célèbre Studio Greg. Véritable découvreur de talents, il révélera ainsi Hermann, Dany, Dupa et bien d'autres. Il renonce à ce poste en 1974, pour tenter l'aventure éditoriale chez Dargaud. Aventure qui l'emmènera jusqu'aux Etats-Unis, pays qui le fascine depuis l'enfance. Il revient en France au milieu des années 80, sans jamais avoir arrêté d'écrire des histoires humanistes, aux dialogues aussi touchants que prolixes. Jusqu'à la fin de sa carrière, Greg se sera tout entier dédié au 9e Art, lourdement endeuillé depuis sa disparition, le 29 octobre 1999.

Maître incontesté du réalisme en bande dessinée, William Vance a débuté sa carrière par de courts récits historiques, souvent scénarisés par Yves Duval, dans les pages du Journal "Tintin". Une excellente école, puisque l'éclectisme de ces nouvelles bédéssinées oblige le jeune dessinateur à aborder une époque différente à chaque fois. Inspiré par le cinéma d'aventures, Vance construit au fil des séries une grammaire narrative et visuelle qui sera souvent imitée mais rarement égalée. Capable de passer de la marine anglaise de Howard Flynn, aux plaines du Far-West de Ringo, puis aux exploits contemporains de Bob Morane, il prend également le temps de signer des récits comme Ramiro, qu'il scénarise seul. Aucun lecteur du Journal "Tintin" n'a oublié son passage sur "Bruno Brazil", mais c'est la série "XIII", née de sa rencontre avec Jean Van Hamme, qui va réellement le propulser au tout premier rang de la profession. Durant 18 albums, il a illustré ce thriller qui rassemble aujourd'hui plusieurs centaines de milliers de lecteurs par épisode. A l'heure actuelle, il goûte un repos bien mérité en Espagne, où il habite avec sa femme et coloriste, Petra. Pendant quatre ans, Vance suivra les cours de l'Académie Royale des Beaux-Arts et pratiquera la publicité pour plusieurs agences renommées. C'est en 1962 qu'il débute au journal "Tintin" par la réalisation d'illustrations et de nombreuses histoires complètes. Sa première histoire à suite "Howard Flynn", sur un scénario de Yves Duval, paraît en 1963. En 1965, il crée un nouveau personnage de western nommé "Ringo", publié dans "Tintin Sélection". En 1967, il reprend, avec brio, le personnage de "Bob Morane", créé et scénarisé par Henri Vernes. La même année, sur des textes de Greg (alias Louis Albert), il lance l'agent secret "Bruno Brazil" et son commando Caïman, publié dans "Tintin" et en albums au Lombard. Vance est aussi le créateur de "Ramiro" (Dargaud). Aujourd'hui, il est principalement connu par le succès de "XIII" (Dargaud). Le Lombard & Dargaud ont réédité en intégrales toute son oeuvre, tous ses personnages : il s'agit des intégrales "Tout Vance". En 2005, William Vance, ce "Flamand international", a reçu le prix Adhemar de Bronze (culture flamande) récompensant la qualité de son travail.

Présentation de l'éditeur :

Elégant, désinvolte, mais ne dédaignant pas le coup de poing, Bruno Brazil apparaît d'abord comme un émule de James Bond. Après quelques missions en solo, cet agent secret aux nerfs d'acier s'entoure d'une équipe baptisée «Commando Caïman» dont chacun des membres a une spécialité : la jolie Whip Rafale est une virtuose du fouet, Texas Bronco est un as du «six-coups», Gaucho Moralès est un expert en explosifs, Big Boy Lafayette est un champion du yoyo en acier et Billy, le frère de Bruno, est un adjoint perspicace. Ces redoutables baroudeurs s'acquitteront d'expéditions si risquées dans des cadres si hostiles que certains d'entre eux y laisseront leur peau. «Fini le héros à la cicatrice esthétique ! Moi, je veux des mecs qui en prennent plein la gueule. Je veux en outre que des femmes participent à l'action», déclarait le scénariste Greg quand il lança cette série en 1967. Multipliant les cadrages audacieux, le dessinateur William Vance signait, lui, une série d'une qualité graphique exceptionnelle et un classique incontournable de la BD d'aventure et d'action.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande