La Mediation Numerique : Renouvellement et Diversification des Pratiques Actes du Colloque "Document

 
9782804182274: La Mediation Numerique : Renouvellement et Diversification des Pratiques Actes du Colloque
Extrait :

Extrait de l'introduction

DIVERSIFICATION DES MÉDIATIONS INFORMATIONNELLES

Joumana BOUSTANY,
MCE Université Paris 5, DICEN-Idf

Evelyne BROUDOUX,
MCE CNAM, DICEN-Idf

Ghislaine CHARTRON,
Professeur, chaire d'ingénierie documentaire-CNAM, DICEN-Idf,

Depuis 2006, la conférence «Document numérique et Société» s'est donnée pour mission d'apporter des éclairages sur les dimensions sociétales de la notion de «document numérique» à travers l'observation de la boucle reliant la production à la réception, l'analyse de l'offre à celle des usages.

La quatrième conférence gui s'est tenue les 29 et 30 avril 2013 à l'Université de Zagreb (Croatie) avait plus spécifiquement comme objectif d'examiner les évolutions de la médiation informationnelle et documentaire en phase avec le développement socio-technique du web habituellement défini selon trois générations :

1. le web1 en tant que portail : «read only» que l'on peut résumer au web d'accès aux documents ;
2. le web2 en tant que plate-forme participative : «read and Write», qui hybride publication et conversation et qui interconnecte les internautes, que l'on nomme le web social ;
3. le web3 en tant qu'écosystème informationnel : «linked data», où les objets traitent et génèrent des données qu'ils communiquent. Les ressources concernées sont intra et extradocumentaires (documents et fragments documentaires, individus, entités, conversations, logiciels) ; il s'agit du web des objets documentaires communicants.

Le numérique a brouillé de nombreux repères et diversifié la nature des médiations. Le document a laissé place de façon dominante à des flux d'informations gui déferlent sans interruption sur nos différents écrans, de façon de plus en plus personnalisée, selon des recommandations calculées ou émanant du groupe social, ouvrant l'opportunité de nouvelles expertises, mais soulevant aussi le risque de la suprématie de l'entre-soi, où l'usager focalise son attention sur son cercle d'«amis».

Les discours sur la désintermédiation concernant le développement de l'e-commerce, de l'e-administration, du webmarketing, mettant en relation directe un producteur et un client/usager, masquent de nouveaux régimes d'intermédiation numérique où dominent les savoir-faire d'agrégation, d'algorithmique, de design, de référencement, d'enrichissement sémantique, de gestion de la transaction et du déploiement de la confiance numérique... C'est donc une ré-intermédiation qui est à l'oeuvre, doublée d'une diversité de modalités d'interaction telles que le moteur de recherche, le réseau social, le jeu, l'application nomade, la navigation sémantique.

Présentation de l'éditeur :

Depuis 2006, la conférence «Document numérique et société» se donne pour mission d'apporter des éclairages sur les transformations des dispositifs d'information à l'ère numérique, en privilégiant la dimension sociale.

Cet ouvrage rassemble les contributions de chercheur(e)s sélectionné(e)s pour la quatrième conférence qui s'est déroulée à l'Université de Zagreb (Croatie) les 29 et 30 avril 2013 et qui interrogeait la diversification actuelle des médiations de ressources numériques de plus en plus nombreuses et hétérogènes.

Le recueil associe des études de cas dans des contextes variés (archive, entreprise, administration, enseignement, recherche) en prise, notamment, avec les paradigmes des réseaux sociaux, de l'open access, de la gamification, ainsi que des réflexions théoriques sur les transformations en cours. La question de l'évolution des savoir-faire et des métiers associés à la fonction documentaire est sous-jacente à l'ensemble des contributions. Les défis sont nombreux : surcharge informationnelle, filtrage, usabilité, architecture de l'information, performance des outils, croissance des contenus audiovisuels...

JOUMANA BOUSTANY
Maître de conférences à l'Université Paris Descartes, elle assure différents enseignements liés à la maîtrise de l'information et à l'informatique documentaire. Elle exerce sa recherche au sein du laboratoire DICEN-IDF (Dispositifs d'Information et de Communication à l'Ère Numérique) au CNAM.

EVELYNE BROUDOUX
Elle est maître de conférences en Sciences de l'information et de la communication au CNAM et membre de l'équipe de recherche DICEN-IDF. Ses travaux de recherche portent sur l'évolution des pratiques auctoriales, éditoriales et des mesures d'autorité à l'heure du web et du big data, dans les champs intéressés par la création et l'innovation.

GHISLAINE CHARTRON
Elle est professeur en Sciences de l'information et de la communication au CNAM. Elle est titulaire de la chaire d'ingénierie documentaire et dirige un institut de formation aux métiers de l'information (INTD). Elle est co-fondatrice du laboratoire DICEN-IDF et de la conférence «Document numérique et société».

Professionnels de l'information) fédère une grande variété de professionnels de l'information numérique (veilleurs, knowledge managers, gestionnaires de contenus numériques, documentalistes, records managers, etc.). Elle compte plus de 4000 membres en France. En 2013, l'ADBS s'associe aux éditions De Boeck pour créer la collection «Information & Stratégie» qui allie les savoir-faire des deux partenaires.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande