Negima - Le maitre magicien Vol.17

Note moyenne 4,23
( 658 avis fournis par GoodReads )
 
9782811600099: Negima - Le maitre magicien Vol.17

Le maitre magicien Negima (Magister Negi Magi) - Volume 17

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

Ken Amatsu est né le 5 juiller 1968 à Tokyo. Au lycée, il dirigeait le club d'informatique au sein duquel il a créé un jeu vidéo RPG intitulé Paladin (?????). Par la suite, il tente d’intégrer la prestigieuse université de Todai en section audiovisuelle mais rate par deux fois le concours d'entrée. Il se tourne alors vers des études de Littérature à l'université de Chuo. Il hésite alors entre trois métiers : réalisateur, animateur et romancier.

C'est à l'université qu'il commence à s’intéresser au dessin, il intègre le club de manga de l'établissement, c'est l'occasion pour lui de participer à la création de fanzine et au célèbre Comiket. Il tentera également plusieurs concours de jeunes talents. C'est ainsi, qu'en troisième année, après avoir reçu son diplôme, qu'il reçoit le prix de la révélation lors des 50e Manga Awards du Shonen Magazine en 1993 avec une histoire d'amour intitulée : Summer Kids Game (????KIDS???).

On lui propose alors de créer une histoire avec des ordinateurs et des jeunes filles : c'est ainsi que Ai ga tomaranai ! (A?I??????!) voit le jour en 1994 ! La série est prépubliée dans Shonen Magazine de kodansha jusqu'en 1997 et connait un certains succès, il enchaine avec une nouvelle sur noël: My Santa / Itsudatte my santa (?????My???!) qui sera publiée dans une édition limité du 2e tome de Love Hina la série qui le rendra célèbre mondialement et qui sera publiée de 1997 à 2001. Le succès est tel que le manga, prévu au départ en trois tomes, s'étendra au final sur quatorze volumes et se vera adapté en série animée de 24 épisodes réalisée par Yoshiaki Iwasaki en 2000 ainsi qu'un tv spécial et 3 oav intitulées Love Hina - Again (le tout est disponible en vf chez Déclic Images). A noter que My santa a également fait l'objet une adaptation en 2 oav (disponible chez Kaze en vf).

En parallèle à son activité professionnelle il met également son talent au service du doujinshi de 1994 à 2003 sous le pseudonyme de Betty dans le cercle hentai Cu-Little2. Avec ses 2 partenaires il publiera notamment des parodies de Final Fantasy VII et de ses propres oeuvres.

Artiste multitâches il se lance dans l'animation, et signe le charcter design de Ground Defense Mao Chan qui sera adapté en manga en 2003-2004, par RAN sous le titre "Rikujo Boueitai Mao-chan" (??????????).

Galvanisé par le succès de Love Hina, Ken Akamatsu se lance en 2003 dans une nouvelle série, Mahô Sensei Negima! (???????!) qui comme Love Hina sera un suces international dont un spi-off intitulé Negima!? Neo (???!?neo) sera publié entre 2007 et 2009 (avec adaptation télé de 26 épisodes produits en 2006 par le studio Shaft et disponible en vf chez kaze sous le titre Magister Shin Negima) . Ce manga fera elle aussi l'objet d'une série tv et de nombreuses oav (10 oav au total et 1 tv spécial, la série et 2 oav sont disponibles chez Kaze en vf).

Mais toute les bonnes choses ont une fin et c'est en mars 2012 que sa publication se termine au japon. Au total la série fera pas moins de 38 tomes...

Tandis qu'il travaille sur Negima il participe au scénario de Negiho (ito) bun (???(?)?) un one shot sorti en 2011.

En France l'auteur est une des références des éditions Pika qui ont pubié la quasi totalité de ses oeuvres :

- Love Hina entre 2002 et 2004
- Ai non stop! entre 2004 et 2005
- Negima - le maitre magicien depuis 2005
- My Santa en novembre 2006
- Negima!? Neo entre 2010 et 2011

Revue de presse :

Pour contrer l’offensive de Tchao Linshen, les magiciens ont réussi à maquiller l’invasion en un gigantesque jeu de guerre dans lequel chaque étudiant peut prétendre à la détention d’une baguette magique aux capacités limitées et agir en tant que soldat. Mais face à l’insistance des « robots martiens » de Tchao, les plus grands détenteurs de pouvoirs magiques s’illustrent dans la bataille, par des duels mémorables. Pour Negi, cette diversion est l’occasion idéale pour retrouver et défaire l’investigateur de cette situation : Tchao Linshen.

L’arc du festival de Mahora approche doucement de sa conclusion et pour marquer le coup, Ken Akamatsu nous livre un opus explosif, riche en action, mettant tous les personnages importants à contribution.

D’abord, la guerre entre étudiants et robots prend un nouveau tournant. Les adversaires sont plus imposants et puissants, ce sont donc les véritables détenteurs de capacités magiques qui ont un impact dans la bataille. Certains font démonstration de leurs dons étonnants tandis que d’autres comme Chisame découvrent leurs pouvoirs. Les capacités de chacun sont toujours aussi originales même si dans la complexité de certaines mécaniques de la magie d’Akamatsu, on pourrait se perdre. Néanmoins, la formule de l’auteur permet une première moitié de tome dynamique et époustouflante, où règne un joyeux bordel organisé histoire de conclure cet arc dignement. On notera toutefois que si l’enjeu de la bataille est des plus graves, à savoir l’existence de la magie révélée au monde entier impliquant la disparition de l’autarcie des mages, son déroulement est très léger et dénué de toute noirceur. En effet, les perdants de ce « jeu » ne sont ni morts ni blessés, ils finissent au mieux dévêtus ou, au pire, projeté trois heures dans le futur. Voilà une méthode presque habile du mangaka pour justifier la présence des écolières dénudées… mais qui s’en plaindrait ?!

Seulement, la guerre entre les élèves de Mahora et les robots n’est pas tout à fait le point culminent de cet opus, l’essentiel est clairement le tant attendu combat final entre Negi et Linshen. D’ailleurs, cet affrontement tient toutes ses promesses : la joute entre les deux combattants est dantesque, clairement la plus spectaculaire depuis le début de la série, dans laquelle chacun des opposants dévoile ses techniques les plus remarquables. Ici, Ken Akamatsu s’est montré astucieux en utilisant la montre à voyager dans le temps de Negi, lui permettant de tenir tête à Tchao. Ainsi, sans power-up particulier, les rapports de forces sont égalés et la victoire de notre apprenti mage est loin d’être incohérente.

Nous sommes donc presque à la fin de l’arc du festival de Mahora, mais aussi de la première partie de l’histoire. Ken Akamatsu nous offre ainsi une bataille finale spectaculaire où le mangaka permet de montrer pleinement ses talents graphiques, rendant les différents combats détaillés et jouissifs. On retient aussi une mise à contribution de chaque magicien important de la série, et un duel décisif entre Negi et Linshen qui tient toutes ses promesses. Le tome s’achève sur une note de suspens : L’affrontement est-il fini ? Et quel sort attend la jeune Linshen Tchao ? Le dix-huitième tome apportera un point final à cette partie du manga et devrait s’avérer plus calme, après un tome 17 explosif et particulièrement réussi !

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Ken Akamatsu
ISBN 10 : 2811600094 ISBN 13 : 9782811600099
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 5
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : good. 159 Gramm. N° de réf. du libraire M02811600094-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 5,89
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Ken Akamatsu
ISBN 10 : 2811600094 ISBN 13 : 9782811600099
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 7
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : very_good. 159 Gramm. N° de réf. du libraire M02811600094-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 5,89
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais