CLAMP Trèfle - Double Vol.1

ISBN 13 : 9782811600587

Trèfle - Double Vol.1

Note moyenne 3,62
( 34 avis fournis par GoodReads )
 
9782811600587: Trèfle - Double Vol.1
Biographie de l'auteur :

CLAMP est l'un des collectif féminin de mangaka le plus célèbre ...

C’est en 1987 qu’un groupe de douze jeunes femmes passionnées par les mangas forment le projet CLAMP. Il est alors composé de: Mokona Apapa, Satsuki Igarashi, Mick Nekoi, Nanase Ohkawa, Tamay Akiyama, Sei Nanao, Leeza Sei, Soushi Hisagi, Kazue Nakamori, Shinya Ohmi, Inoue Yuzuru et O-Kyon. Elles évoluent alors dans le milieu du doujinshi en publiant au travers de leur magazine Clamp book de nombreuses parodies de séries célèbres.

C’est en 1989 que leur première histoire originale est publiée chez Shingeshika. Derayd (????) est un manga fantastique dessiné par Akimaya Tamayo, assistée de Mokona, Nekoi Tsubaki, Nanase Ohkawa, Nanao Sei, Igarashi Satsuki et Sei Leeza. Qui sera par la suite réédité sous le seul nom d’Akimaya Tamayo.

C’est audébut des années 1990 que Mokona commence à élaborer l’idée du futur cultissime Tokyo Babylon,en s’affirmant au passage comme la dessinatrice principale du groupe.
Si cette poussée propulse certains membres sur le devant de la scène,d’autres conservent le statut de simples assistantes.

En 1989, le groupe devient professionnel avec la prépublication de leur première oeuvre: Seiden RG Veda (??) dans le magazine South n°3. C'est un succès immédiat qui les propulsent sur le devant de la scène manga. En parallèle à sa publication, elles lance 20 Menzo ni Onegai (20???????), et commence Combination et Cluster qui seront  finalement repris par Leeza Sei et Akiyama Tamayo après leur départ. C'est donc fin 1990 qu'elles passent des 12 membres initiaux aux 4 membres que l’on connaît aujourd’hui.
                 
Parmi les premiers titres peu connu on retrouve : Tenku Senki Shurato Original Memory: Dreamer (1990), Koi wa Tenka no Mawarimono (1990), Hagunsei Senki (1992), S?ry?den Gaiden: Suito no Dragon (1994), Yumegari (1996), dont la plupart sont des essais de quelques pages ou quelques chapitres, inachevés.



IGARASHI Satsuki ( ??????)
Est née le 8 février 1969 à Tokyo (Groupe sanguin : A). Elle a pour fonction de poser les trames sur les dessins
des deux dessinatrices et se charge des finitions, c'est également la porte parole du groupe.



OHKAWA Nanase ( ????)
Est née le 2 Mai 1967 à OSaka (Groupe sanguin A). Elle est la fondatrice et la scénariste du groupe. C’est elle qui écrit les histoires, définit les grands traits des personnages...



MOKONA ( ???)
Anciennement Mokona Apapa ( ??? ???) est née le 16 Juin 1968 à Kyoto. Elle est la dessinatrice principale du studio, elle a commencé au lycée dans des doujinshis...



NEKOI Tsubaki (?? ?)
Anciennement Mick Nekoi (?? ???) est née le 21 Janvier 1969 à Kyoto. Elle est la seconde dessinatrice et assiste la plus part du temps Mokona. Elle est notamment l’auteur des SD (super deformed) et adessiné entre autre Wish et J’aime ce que J’aime...

----------------------------------

En France, Tonkam et Pika se partagent l'essentiel de leurs titres, hormis 2 one shots publiés chez Glénat et leur dernière série en date Gate 7 dont la publication devaient être simultanée dans plusieurs pays et qui a été décroché par Kaze.

A noter que leurs œuvres les plus emblématiques ont même connus plusieurs éditions ainsi on retrouve :

Chez feu Manga Player (Devenu Pika par la suite)

- Magic Knight Rayearth (1996 - 6 tomes)
- Card Captor Sakura ( 1999 - 2 tomes / stoppé)
- Clamp school détective (1999 -1 tome / stoppé)

Chez Tonkam

- RG Veda version simple (1990/1996 – 10 tomes), RG Veda De luxe (7 tomes)
- T?ky? Babylon version simple (1991/1994 – 7 tomes), Tokyo Babylon version poche (5 tomes)

- X-1999 version simple (1992/en cours – 18 tomes), X-1999 version double (9 tomes)
- Miyuki-chan in Wonderland (1995 – 1 tome)
- Celui que j'aime (2003 – 1 tome)
- Wish (1996/1998 – 4 tomes)
- Lawful Drug (2003 - 3 tomes / stoppé) - Nouvelle édition (2012 - en cours)
- Code Geass Mutuality (2009 - Artbook)

Chez Pika

- Le voleur aux 100 visages (1990 – 2 tomes)

- Rex: A Dinosaur Story (1993 – 1 tome)
- Card Captor Sakura : version simple (2000 - 12 tomes), version double (2008 - 6 tomes), Animé comics (2001 - 12 tomes), Artbook (2003 - 2 tomes)
- Clamp School Detectives (2001 – 3 tomes)
- Angelic Layer (2001 – 5 tomes)
- J'aime ce que j'aime (2001 – 3 tomes)
- Magic knight Rayearth (2001 – 6 tomes) - Version intégrale en coffret (2001)
- Dukalyon (2001 – 2 tomes)
- Chobits : version simple (2002 - 8 tomes) - version double (2011 - 4 tomes)
- Clamp anthology (2004 - 12 tomes)
- Clamp Artbook (2006 - 2 tomes)
-

Revue de presse :

« Ces enfants sont capables d’utiliser la magie … Le gouvernement a commencé à les rechercher à travers le pays, il y a de cela dix ans … »

Passé, futur, autre monde ? On ne sait pas vraiment dans quoi l’on plonge en ouvrant ce premier volume double de Trèfle, qui regroupe donc deux tomes classiques. Ce que l’on sait ? Un étrange gouvernement, possédant un certain pouvoir, a découvert des enfants dotés de dons exceptionnels. Pour les « marquer », on utilise des trèfles à une, deux, trois et quatre feuilles. Mais tout ça, on ne l’apprend que bien après. Ce que l’on sait ? Kazuhiko doit conduire Suh dans un endroit qu’elle seule connaît, tout en la protégeant des Azlight. Bon. Mais qui sont ils, pourquoi souhaitent ils mettre la main sur Suh, que recherche la jeune fille … Tout cela reste bien longtemps dans l’ombre, et ce n’est que plus tard que l’on apprendra le statut de Suh, son pouvoir. Petit à petit, on comprend ses rêves, sa solitude et sa souffrance. On se concentre, au fur et à mesure, exclusivement sur elle, oubliant le monde si singulier créé par les CLAMP. Rien d’autre ne compte que les sentiments de la jeune trèfle à quatre feuilles, son histoire et ses grands yeux vert. A elle toute seule, l’héroïne incarne le rêve et la poésie, mais les mangakas ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Tout le récit se base alors sur une chanson, très présente dans l’univers de la narration, peut être parfois un peu trop. Tout est porté par ces paroles qui ne nous paraissent importantes que tardivement.

Trop de mystères subsistent, trop de silences sont encore là. D’ailleurs toute cette ambiance aura de quoi surprendre à la première lecture : il faut s’accrocher jusqu’à ce que l’on ait une révélation à laquelle se retenir, c’est bien là l’un des seuls défauts de ce premier volume. La fin du manga, quant à elle, nous suggère habilement un retour dans le passé pour le prochain tome, ce qui ne peut que nous mettre l’eau à la bouche. Oluha, Kazuhiko et l’amour de Suh, sa passion et ses rêves, tout ceci laisse présager d’excellents moments. Ce monde irréel nous entraîne dans la danse, au rythme douloureux d’une chanson nommée « Trèfle », sans que le lecteur ait son mot à dire. Les sourires d’attendrissement côtoient l’émotion très forte que les mangakas arrivent à faire passer pour qui sait lire entre les lignes, entre dans le monde de Suh et tente de la comprendre. L’intérêt est alors de la suivre elle et uniquement elle, ici par les yeux de son protecteur. Alors on n’apprend que ce qu’il veut bien découvrir, on ne précède pas la narration qui nous emporte littéralement et fait de nous ce qu’elle veut. Le seul réel problème de Trèfle, c’est la difficulté qu’il dégage et, par là, la lecture qui n’est pas accessible à tous. Sinon, ce premier volume est un condensé de sentiments touchants et superbes, un beau moment de poésie à passer. Et malgré le peu de contenu, il faudra du temps pour venir à bout de ces quelques deux cent quarante quatre pages !

Mais l’originalité continue encore et toujours ! Ainsi, lorsque l’on feuillette les pages, on n’y trouve … pas grand-chose. Le manga est globalement vide, et aucune nuance n’est apportée aux graphismes. Tout est noir ou blanc, le gris est rare et les dégradés tout simplement absents des personnages. Cette mise en forme, totalement déstabilisante, convient plus que bien à l’esprit du manga, le rendant encore plus mystérieux et peu révélateur. Tout est fait pour se perdre, et pourtant les dessins et le cadrage sont toujours pertinents, afin de sublimer des paroles ou des actions. Tout est alors savamment pensé, et l’on ne peut que féliciter les CLAMP pour cette œuvre de maître. Celles-ci conservent tout de même le style qui leur est propre : visages fins et corps élancés, regards éperdus et sourires tristes sont au programme … Au final, le dessin est à la fois très simple et hautement complexe. Car pour des pages aussi vides, il fallait bien ce niveau d’excellence pour ne pas décevoir complètement. Un tour de maître ! Soutenu par une réédition de qualité, même si l’on ne peut que regretter le rouge de la couverture (où sont passées les sublimes couvertures de la première édition ?), ce manga est un petit chef d’œuvre. Les pages de l’œuvre, bien que de bonne qualité, sont malheureusement trop fines pour supporter tout le noir des trames. Peut être qu’une amélioration supplémentaire aurait pu être apportée à ce niveau, mais le prix est déjà élevé pour cette petite perle, qui ne contient qu’une faute, vite oubliée.


NiDNiM

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 17,39

Autre devise

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

CLAMP
ISBN 10 : 2811600582 ISBN 13 : 9782811600587
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828116005870000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,39
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais