GTO Shônan 14 Days, tome 02

Note moyenne 4,15
( 72 avis fournis par GoodReads )
 
9782811605636: GTO Shônan 14 Days, tome 02

GTO shonan 14 days - Volume 2

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

Son enfance est bercée par les manga et les animes, plus particulièrement ceux de Go Nagai (le créateur de Goldorak) à qui il voue une grande admiration. Dès la maternelle, il dessine sans relâche et il crée son tout premier manga à l’école primaire ! Mais, c’est au collège qu’il se lance vraiment dans la réalisation de manga, créant ses propres histoires comiques ou parodiant des animes bien connus. Durant toute sa scolarité, Tôru Fujisawa est un élève moyen et plutôt dissipé mais il obtient tout de même quelques prix dans les matières artistiques. Après le lycée, il lance un fanzine avec des amis. C’est le déclic, il décide de devenir mangaka. Il s’installe alors à Tokyo où le Magazine Fresh accepte de prépublier son premier manga, Love you, en 1989. Parallèlement, il devient l’assistant d’un célèbre mangaka. Ce sera pour lui une expérience très formatrice, qui lui permet notamment d’affiner son sens de la perspective et des détails.

Ensuite, les succès s’enchaînent. Tout d’abord avec Adesugata Junjô Boy, l’histoire d’un garçon que son père oblige à se déguiser en fille. Puis avec Shonan Junaï Gumi (Young GTO) qui marque le début des aventures de son personnage fétiche Eikichi Onizuka et de son compère, Danma Ryuji. Après 31 tomes et 6 ans de travail, Fujisawa met un terme à la série pour se consacrer à la rencontre d’Onizuka et Ryuji dans Bad Company. En 1997, il débute la série qui lui vaudra une renommée internationale : GTO (Great Teacher Onizuka), dans laquelle Onizuka devient le professeur le plus anticonformiste du Japon. Prépublié dans Shonen Magazine, le titre connaît un immense succès et remporte le prix Kodansha. Profondément ancrée dans la réalité et subtilement déjantée, la saga d’Onizuka doit beaucoup au sens de l’observation acéré de Fujisawa. C’est son quotidien qui l’inspire, ses amis, ses assistants, les émissions qu’il regarde à la télévision, l’attitude des passants ou même les conversations des inconnus dans le métro !

À peine GTO achevé, Fujisawa se lance dans une série plus sombre : Rose Hip Rose, qui mêle humour, action et hémoglobine. La publication est interrompue courant 2003, mais en 2006, il reprend l’histoire, la termine et, surtout, écrit une histoire parallèle sur le même thème : Rose Hip Zero. Au même moment, Fujisawa participe à la série Wild Baseballers en tant que scénariste. La même année, il prépublie également Himitsu Sentai Momoider dans le Weekly Young Jump Magazine.
Fujisawa débute ensuite une série en trois volumes qui mêle enquête policière et histoire fantastique, Tokkô.
Travailleur acharné, Fujisawa bouillonne d’idées nouvelles et de scénarios à explorer, mais il considère que ce sont les personnages eux-mêmes, qui font évoluer l’histoire en l’orientant de telle ou telle manière. Ce qui ne l’empêche pas d’accorder un soin maniaque à ses dessins qu’il corrige inlassablement dans les moindres détails, jusqu’à obtenir la perfection !
 
En 2007, Fujisawa amorce un nouveau virage dans sa carrière, en revenant à l’univers scolaire avec Kamen Teacher, l’histoire d’un professeur aux méthodes peu conventionnelles, chargé d’enseigner à une classe de voyous ! À peine la série achevée, il enchaîne avec un nouveau titre, Reverend D qui réserve sans doute de nouvelles surprises.
Quoi de plus étonnant pour un mangaka qui déclare chercher à toujours surprendre ses lecteurs ? (Pika)

Revue de presse :

Suite à un nouveau plan de Miki qui appelle toute une bande de loubards, Onizuka se retrouve entouré de toutes parts. Mais face à leurs battes cloutées, pas question pour Eikichi de se laisser faire, et c'est dans la pagaille générale que notre héros va régler ça, enchaînant les frasques délirantes et survoltées tout en rappelant le Eikichi surhumain des derniers tomes de GTO, qui étaient loin d'être les plus convaincants.
Fort heureusement, Tôru Fujisawa ne rallonge pas cet aspect, l'expédie même puisqu'il n'occupe même pas l'ensemble du premier chapitre, et enchaîne directement sur la volonté d'Eikichi de faire changer la mentalité de Miki, à sa manière, c'est à dire avec son franc-parler et en lui faisant découvrir une petite partie de son univers.

En résulte une Miki qui change d'opinion sur Onizuka, mais qui conserve ses problèmes liés à son père qui la délaisse complètement au profit de son travail. Tout en continuant de présenter au second plan les problèmes de certains autres élèves, Fujisawa met ici en avant un problème de relation père-fille tout ce qu'il y a de plus classique, mais qui se règlera visiblement d'une manière tout sauf banale, l'auteur empruntant ici la voie de l'action, via un rebondissement qui arrive pile poil au bon moment, comme un cheveu sur la soupe, mais qui assure indéniablement la dynamique du volume : alors qu'elle décide de s'éloigner de tout le monde, Miki est kidnappée par des individus aux motivations bien peu glorieuses, et alors qu'Eikichi fait tout pour la retrouver, y compris tenter de secouer le père de la jeune fille, ce sont tous ses vieux camarades de Shônan qui viennent lui prêter un coup de main, pour quelques retrouvailles qui feront plaisir à quiconque suit les aventures d'Onizuka depuis Young GTO.

Pour le reste, difficile de bouder son plaisir. On retrouve un Onizuka capable d'enchaîner les conneries amusantes (le coup des fourmis, par exemples), mais n'hésitant pas à foncer tête baissée dans le tas, au risque de se mettre à dos les flics, pour sauver son élève, aidé de ses anciens amis loubards. En résulte un fond classique, très classique, mais qui ne gâche aucunement une lecture très dynamique et survoltée, jouissive dans ce rythme haletant et dans les manières toujours aussi peu orthodoxes qu'a Eikichi de régler les problèmes. La lecture est classique mais redoutablement efficace, et si l'on n'a aucun doute quant à la conclusion que va avoir la première grande partie de cette série, on a pourtant hâte de voir cela tant le plaisir de lecture est là. Qu'on se le dise, Onizuka reste bel et bien la valeur sûre de Fujisawa !

En guise de bonus, signalons un court chapitre spécial centré sur le sous-directeur Uchiyamada, désireux de se débarrasser du démon Onizuka qui le hante lors de vacances à... Shônan ?! Un petit plus amusant, dont on se demande s'il est destiné à être récurrent ou pas.

Du côté de l'édition, Pika continue de bichonner cette série vouée au succès en lui offrant un papier et une impression de qualité, là où l'éditeur bâcle le travail au niveau de la couverture, qui, à l'instar de celle du premier volume, a le droit à une censure faite à l'arrache, supprimant la cigarette d'Onizuka tout en laissant la fumée derrière...


Koiwai

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

FUJISAWA Tôru / FUJISAWA Tohru
ISBN 10 : 2811605630 ISBN 13 : 9782811605636
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828116056360000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 15,03
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Tôru Fujisawa
Edité par Pika Edition
ISBN 10 : 2811605630 ISBN 13 : 9782811605636
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Pika Edition. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2811605630

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 10,25
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,92
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais