Saint-Cloud dhier à aujourdhui

 
9782813804389: Saint-Cloud dhier à aujourdhui
Extrait :

Introduction :

A n'observer que la multitude de cartes postales éditées pendant la Belle Epoque, force est de constater que Saint-Cloud a considérablement changé. Si le tracé des rues est resté à peu près le même et si des immeubles anciens subsistent encore, l'aspect général de la commune s'est profondément modifié sous le coup des évolutions sociales et des avancées technologiques. Pourtant, ces transformations, dont nous mesurons l'ampleur grâce à ce type d'ouvrage, n'ont pas été forcément perçues à leur époque de manière aussi nette. On constate encore, si l'on prend la peine de se promener attentivement dans les rues de notre ville, qu'une villa a été détruite, qu'un aménagement a été réalisé, qu'une boutique change d'enseigne... mais perçoit-on le schéma d'ensemble, si schéma il y a ? Toutes ces modifications ponctuelles s'intègrent à notre vie quotidienne et nous ne réalisons que bien après que le cadre de vie s'est transformé. Ainsi, nous ne prêtons plus attention aux bureaux de la Colline qui, en leur temps, ne succédèrent pas au quartier du Centre et aux restaurants de l'avenue du Palais, mais aux friches occasionnées par la construction de l'autoroute.
En fait, les grands bouleversements ont lieu, comme partout ailleurs, pendant les Trente Glorieuses. La croissance démographique et économique des années cinquante et soixante oblige les communes de la banlieue parisienne à absorber une population toujours plus nombreuse en raison du baby-boom et de l'attractivité de Paris et de sa région. Alors il faut construire, d'abord là où il y a de la place, quitte à faire disparaître les grandes propriétés et les grands parcs qui mangent de l'espace. Les grands immeubles de Beausoleil et de La Bérengère ainsi que ceux du quai Carnot sont venus compléter les habitations à bon marché des années vingt, et surtout les grands immeubles de la Caisse des dépôts et consignations et ceux de la rue du Calvaire. Mais, à Saint-Cloud, on construit pour les classes moyennes qui vont occuper les emplois de services prenant le pas, désormais, sur les autres secteurs. A ces nouveaux habitants, nés sur place pendant le baby-boom ou venus s'installer à Saint-Cloud en raison de son caractère attractif, il faut des équipements plus nombreux et surtout plus adaptés aux modes de consommation et aux nouveaux comportements des Clodoaldiens : piscine, terrains de sport, cinéma, conservatoire de musique, associations culturelles de toute nature... Signe des temps, la petite bibliothèque installée au coin des rues Dailly et du Calvaire (qui est aujourd'hui une crèche) est transférée avec le musée dans le parc de l'ancienne propriété Brunet, les équipements scolaires se multiplient et se diversifient : création de l'école primaire du Val d'Or, du collège Gounod, des lycées Alexandre Dumas (que beaucoup ont connu sous l'appellation Florent Schmitt) et Santos-Dumont... L'école américaine témoigne de la présence du Shape à Versailles jusqu'en 1966.
Saint-Cloud a donc évolué au fil de son époque, et la nostalgie pour un temps désormais révolu ne doit pas faire oublier qu'autrefois, la vie était beaucoup plus rude.

Présentation de l'éditeur :

La ville de Saint-Cloud sorganise depuis une centaine dannées autour des mêmes quartiers bien marqués, le Centre, Montretout, Val dOr-Fouilleuse, les Coteaux, qui ont pris leur forme actuelle au tournant des XIXe et XXe siècles. Le centre ancien a été presque totalement détruit par loccupant allemand en 1871. La reconstruction puis le lotissement des Coteaux et du plateau ont fait de Saint-Cloud une « ville neuve » tardivement transformée. Elle a dabord tiré sa renommée de la présence du château des princes dOrléans puis de son site exceptionnel qui en a longtemps fait un lieu de villégiature. Il a fallu attendre lurbanisation massive de la seconde moitié du XXe siècle pour que ces caractères saltèrent profondément. Saint-Cloud, relié facilement à la capitale grâce à ses infrastructures, est tourné plus que jamais vers un « mieux-être » pour ses habitants : piscine, gymnases, stades, médiathèque, musée Mais Saint-Cloud a également su allier modernité et esprit de village. Ce nest donc pas de nostalgie quil sagit dans ce livre. On y montre, à laide dun chassé-croisé entre vues anciennes et photographies daujourdhui, les profondes mutations qui, en un siècle, ont transformé la ville et, à travers cet exemple, la société française tout entière.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 21,30

Autre devise

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Martinez, Michel - Martinez, Gilles
Edité par EDITIONS SUTTON (2011)
ISBN 10 : 281380438X ISBN 13 : 9782813804389
Neuf(s) Couverture rigide Quantité : 2
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre EDITIONS SUTTON, 2011. Paperback. État : NEUF. La ville de Saint-Cloud s'organise depuis une centaine d'années autour des mêmes quartiers bien marqués, le Centre, Montretout, Val d'Or-Fouilleuse, les Coteaux, qui ont pris leur forme actuelle au tournant des XIXe et XXe siècles. Le centre ancien a été presque totalement détruit par l'occupant allemand en 1871. La reconstruction puis le lotissement des Coteaux et du plateau ont fait de Saint-Cloud une " ville neuve " tardivement transformée. Elle a d'abord tiré sa renommée de la présence du château des princes d'Orléans puis de son site exceptionnel qui en a longtemps fait un lieu de villégiature. Il a fallu attendre l'urbanisation massive de la seconde moitié du XXe siècle pour que ces caractères s'altèrent profondément. Saint-Cloud, relié facilement à la capitale grâce à ses infrastructures, est tourné plus que jamais vers un " mieux-être " pour ses habitants : piscine, gymnases, stades, médiathèque, musée. Mais Saint-Cloud a également su allier modernité et esprit de village. Ce n'est donc pas de nostalgie qu'il s'agit dans ce livre. On y montre, à l'aide d'un chassé-croisé entre vues anciennes et photographies d'aujourd'hui, les profondes mutations qui, en un siècle, ont transformé la ville et, à travers cet exemple, la société française tout entière. - Poids : 500g - Genre : Tourisme France livres REGARDS CROISES. N° de réf. du libraire N9782813804389

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 21,30
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais