Foires et marchés en Franche-Comté

 
9782813805546: Foires et marchés en Franche-Comté
Extrait :

Avant-propos

Aujourd'hui, lorsque l'on interroge les populations des différentes localités sur l'origine de leurs foires ou de leurs marchés, depuis quand existent ces grands rendez-vous dans leurs murs, la réponse obtenue la plus fréquente est «depuis toujours». Les documents anciens, eux, disent à leur manière «de façon immémoriale».
Nous avons voulu en savoir plus, d'où les pages de ce livre.
L'histoire des foires est millénaire. Ces manifestations à travers les siècles ont, en Franche-Comté comme ailleurs, rassemblé les foules. A une époque où les transports étaient difficiles, elles permettaient aux commerçants de s'approvisionner à dates fixes. Les habitants des villes venaient y chercher les produits de l'agriculture et de l'artisanat régional, les paysans y vendaient les produits de leurs exploitations et repartaient avec des objets fabriqués en ville ; elles constituaient des espaces d'échanges intenses entre ville et campagne.
Dans cette province comtoise qui demeure rurale très longtemps - en 1836, plus de 85 % des habitants sont des ruraux -, les foires et les marchés n'ont cessé d'animer la vie locale et régionale.
Qu'est-il advenu aujourd'hui de ces grandes manifestations d'autrefois ?
Dans l'ancienne société, il existait trois niveaux d'échanges : celui, sédentaire, des boutiques commerçantes établi dans les villes et les bourgs, celui, nomade, des colporteurs (on sait combien le colportage jusqu'au milieu du XIXe siècle a joué un rôle important avec l'apport de la modernité à domicile jusqu'au plus profond des villages), enfin, le troisième niveau d'échanges, celui qui était installé dans des lieux reconnus officiellement à des dates bien précises annoncées et proclamées : les foires et les marchés. C'est à ce dernier système d'échanges que nous souhaitons nous intéresser dans les pages qui suivent.
Du Moyen Age au début des années 1950, les marchés et les foires ont profondément rythmé la vie du monde rural comtois.
Nombreux étaient ces petits marchés qui animaient, le temps d'une journée, parfois sur plusieurs jours, les bourgades de nos campagnes. On accourait habituellement de fort loin pour vendre ou pour acheter : grains, volailles, tissus, sabots, bêtes... Mais les intérêts économiques n'étaient pas tout. Au village, pour rien au monde, on n'aurait voulu manquer ces rendez-vous. Ils permettaient d'oublier la banalité de la vie quotidienne, de rencontrer du monde, beaucoup de monde, de s'informer, de discuter, voire de se détendre et de s'amuser. Si la foire constituait d'abord le lien idéal pour la pratique du négoce, elle s'avérait également être une occasion unique de réjouissances. L'expression populaire «faire la foire» parle d'ailleurs d'elle-même.
Vendeurs et acheteurs se devaient d'arroser toute transaction. La foire était l'événement attendu par les populations. En effet, si les foires et les marchés revêtaient une fonction économique primordiale, l'échange économique n'était pas tout, ces grands rassemblements étaient en même temps des lieux de convivialité et de sociabilité, souvent d'ailleurs des lieux où la fête religieuse d'abord, profane ensuite, tenait une grande place.
L'espace comtois que l'on a maintes fois caractérisé comme un carrefour a été traversé par de multiples courants d'échanges. La montagne et son relief n'ont pas empêché certains objets de venir d'horizons lointains, et notamment exotiques. Des plus riches aux plus pauvres, les Comtois, sans en avoir toujours conscience, se sont trouvés impliqués dans des réseaux d'échanges, dont les foires et les marchés furent les vrais points de contacts. Là se nouaient étroitement le commerce lointain et le commerce de proximité.
Certaines foires étaient généralistes, d'autres au contraire offraient des fonctions plus spécialisées : échanges de bétail, de légumes, de grains ou de fruits... voire embauche de domestiques.
Aujourd'hui, comme nous le verrons, les grands échanges ont pris d'autres formes, la foire d'antan a vécu, sauf exception, cela est une certitude. Ici et là existent des survivances, dont certaines restent accrochées à des traditions encore relativement vigoureuses. Dans le retour aux valeurs du terroir que connaît notre monde contemporain, aujourd'hui, les petits marchés locaux hebdomadaires ont, quant à eux, plutôt «le vent en poupe».

Présentation de l'éditeur :

Quand on demande lorigine des foires ou des marchés, depuis quand existent ces grands rendez-vous, la réponse est invariablement « depuis toujours ». Les documents anciens, eux, disent plutôt « de façon immémoriale ». Ce livre sefforce de répondre à la question avec plus de précision. Les foires constituaient des espaces déchanges intenses entre ville et campagne. Bêtes et gens sy mêlaient. On y trouvait de tout, y compris des nouvelles du pays et dailleurs.En Franche-Comté, qui demeura rurale très longtemps, les foires et les marchés animaient la vie locale et régionale. Au village, pour rien au monde, on naurait voulu manquer ces rendez-vous. Quest-il advenu aujourdhui de ces grandes manifestations dautrefois?? Ici et là existent des survivances accrochées à de vigoureuses traditions. Désormais, les grandes vitrines de la modernité ont pris le relais de lancienne foire. Images et documents de ce livre invitent à un voyage original et pittoresque à travers les étalages dhier et daujourdhui. Michel Vernus est un historien spécialiste du monde rural comtois. Daniel Greusard, journaliste, enquête sur le terrain et recueille des témoignages. Ils réunissent dans cet ouvrage leurs connaissances et leur passion, tout comme ils lavaient fait dans La Forêt en Franche-Comté et Métiers du bois en Franche-Comté parus dans la même collection.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Michel Vernus et Daniel Greusard
Edité par Editions Alan Sutton (2012)
ISBN 10 : 2813805548 ISBN 13 : 9782813805546
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
BIBLIO-NET
(ERCUIS, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Alan Sutton, 2012. État : D'occasion - Comme Neuf. EXPEDITION SOUS 48H / EMBALLAGE BULLEPACK / Angles de couverture légèrement cornés + petit impact sur tranche / Sinon impeccable . N° de réf. du libraire TH 82 928

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 18,90
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 5,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Michel Vernus et Daniel Greusard
Edité par EDITIONS SUTTON (2012)
ISBN 10 : 2813805548 ISBN 13 : 9782813805546
Ancien(s) ou d'occasion Paperback Quantité : 8
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre EDITIONS SUTTON, 2012. Paperback. État : OKAZ. - Poids : 501g - Genre : Tourisme France livres PROVINCES MOSAIQUES. N° de réf. du libraire O2917169-666

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 9,90
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais