Roman He Jiahong Crime impuni aux Monts Wuyi

ISBN 13 : 9782815910231

Crime impuni aux Monts Wuyi

 
9782815910231: Crime impuni aux Monts Wuyi

1

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

Le moine taoïste

Dans l'après-midi du 30 avril 1998, un bus de marque «Feng Tian» circulait sur la route du Nuage noir dans la région touristique de Wuyishan, celle des monts Wuyi ; à son bord, six passagers, trois hommes et trois femmes, tous d'une cinquantaine d'années : au premier rang, un homme du nom de Zhao Menglong, professeur universitaire de droit, avec, à ses côtés, une poétesse jouissant d'une petite renommée, Qian Mingsong ; au second rang, Sun Feihu, sous-chef du département administratif de la Culture, en compagnie de Li Yanmei, spécialiste de la doctrine bouddhiste ; derrière eux, Zhou Chiju, un négociant en pierres précieuses qui se rend souvent aux frontières du Yunnan avec la Birmanie, et Wu Fengzhu, enseignante en esthétique.
Ces six condisciples et amis avaient, dès les grandes vacances de leur première année d'université, fait ensemble une excursion à Wuyishan. Ensuite, la vie les avait séparés, chacun allant son chemin, un chemin semé d'embûches pour certains alors que d'autres avaient eu le vent en poupe ; une vie banale pour les uns, la grande vie pour les autres. Trente années s'étaient écoulées et, au moment de se retrouver, leurs sentiments étaient partagés entre crainte et émotion. Sun Feihu avait épousé Li Yanmei ; Zhou Chiju et Wu Fengzhu étaient également mari et femme ; Zhao Menglong et Qian Mingson pour leur part étaient restés célibataires. L'automne précédent, lors de la réunion des anciens, ils avaient décidé de refaire ensemble le voyage de Wuyishan, à la recherche du temps perdu et de leur jeunesse passée. Mais le temps n'était plus où leurs coeurs battaient à l'unisson.
Wuyishan, ce sont des montagnes couleur de feu et des eaux d'un vert limpide, d'épaisses forêts et des grottes profondes, des fleurs et des herbes d'exception, des oiseaux et autres espèces d'animaux rarissimes. Mais ce qui en fait la renommée, ce sont surtout ses nuages aux mule et une formes, changeants et énigmatiques. Tantôt, on les voit comme une mer ou en forme de dragon ; tantôt, on y voit l'image du Bouddha tel un mirage, un spectre de Brocken ou une lumière céleste ; ou alors, ce sont des spirales de nuées roses ou des bouffées de fumée. Les plus chanceux peuvent se remplir les yeux du spectacle de ces nuages empourprés, rouges, orangés, blancs, gris et noirs qui passent tous ensemble au-dessus des cimes dans le ciel crépusculaire.
Wuyishan était autrefois un petit district de montagne économiquement arriéré et difficile d'accès. En 1989, il a été doté du statut de commune de la région de Nanping. En 1994, Nanping elle-même est devenue une municipalité. Dernièrement, grâce au développement du tourisme, on y a construit de grandes voies de communication ainsi qu'un aéroport d'où partent des vols directs à destination de Pékin et d'autres grandes villes du pays ; par ailleurs, en tant que centre d'une région connue pour ses superbes paysages, on y a installé des infrastructures faisant du Wuyishan un véritable centre de vacances. Ce lieu de villégiature est parcouru par cinq routes touristiques, respectivement appelées route du Nuage rouge, route du Nuage orangé, route du Nuage blanc, route du Nuage gris et route du Nuage noir.

Un mot de l'auteur :

«Plaidoyer, preuves à l'appui, d'un éminent juriste chinois pour la défense des droits de l'homme et du citoyen face au rouleau compresseur de l'appareil judiciaire de son pays»

Marie-Claude Cantournet, traductrice

«Ceci est mon cinquième roman. Dans les trois premiers j'ai ajouté un contenu juridique à mes expériences vécues ; dans les deux derniers, dont celui-ci, c'est le droit ou la loi qui en constitue le thème central, mes expériences accumulées tout au long d'une vie de juriste me fournissant par ailleurs le fonds de l'histoire que je raconte. En relâchant un coupable, on commet certes une erreur mais en condamnant un innocent on en commet deux : celle qui consiste à mettre une personne qui n'a rien fait de mal en prison et celle de laisser le véritable coupable en liberté. L'adoption du principe de présomption d'innocence est par conséquent une nécessité fondamentale pour notre système juridique en Chine.»

He Jiahong

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 12,50

Autre devise

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

He Jiahong
Edité par EDITIONS DE L'AUBE (2014)
ISBN 10 : 2815910233 ISBN 13 : 9782815910231
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre EDITIONS DE L'AUBE, 2014. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782815910231

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 12,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais