UME Giga Tokyo Toybox Vol.10

ISBN 13 : 9782818931585

Giga Tokyo Toybox Vol.10

 
9782818931585: Giga Tokyo Toybox Vol.10

À force de persévérance, Taiyô pousse Adenauer à se démasquer, mais il ne tarde pas à comprendre qu'il risque de payer son obstination au prix fort. Pressentant le danger, Sensui pénètre dans le système de réalité virtuelle de Solidus en utilisant une ligne à usage militaire... Pendant ce temps, Taiyô se remémore de vieilles anecdotes : s'agit-il d'un rêve, ou sa vie est-elle en train de défiler devant ses yeux ? Alors qu'il se laisse porter par le flot de ses souvenirs, la véritable raison qui l'a poussé à créer des jeux lui revient brusquement en tête...

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

Tandis que ce tome parachève la mue de la série dans un genre proche du « thriller », une question se pose : cette évolution a-t-elle été le produit d'un véritable choix de la part des auteurs ou le résultat d'une commande de l'arrêt de la série par le magazine de prépublication ? Au vu du manque d'homogénéité et de la différence d'ambiance flagrante entre les 8 premiers tomes et les deux derniers, il est permis d'être suspicieux.


Happy end ridicule, personnages auxquels on ne s'attache plus du tout, rythme de parution chaotique qui n'aide pas à comprendre certaines situations ou à les rendre appréciables (qui attaque Sensui ? A moins d'avoir relu toute la série avant, aucune chance de le savoir) : Giga Tokyo Toybox se termine dans la douleur. Tout juste peut-on observer quelques points positifs : la révélation du passé de Tenkawa et Sensui, une fin qui se reconcentre, au détour de quelques pages, sur l'essentiel (« les enjeux et les coulisses du jeu vidéo », faut-il le rappeler)...mais tout cela est bien insuffisant.


Etait-ce vraiment sage de faire prendre à la série une orientation « thriller » à la série, avec un personnage pétant un câble et des intrigues politiques à foison ? Ce choix a précipité vers ce volume 10 peu réussi. Trop rapide, trop laconique, trop exagérée, peu passionnante, la conclusion à Giga Tokyo toybox laisse beaucoup de regrets pour une série qui, jusqu'à la première moitié du tome 8, a toujours su garder sa saveur. Ayant perdu son homogénéité et la patte qui la rendait si appréciable pour les gamers, Giga Tokyo toybox n'est plus la série qui nous plongeait dans les « coulisses du jeu vidéo ». Encore une fin décevante pour un manga, cela devient une mauvaise habitude. Ce tome n'est pas mauvais en soi, ce qui explique une notation généreuse...il a tout simplement perdu l'essence et l'identité de la série.

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur :

Ume est un duo compose? d'Ozawa Takahiro et de Seo Asako. Ozawa Takahiro s'occupe principalement de la conception de la se?rie, du de?coupage, et de la cuisine. Seo Asako s'occupe principalement des dessins et de la lessive. De?but 2010, le duo UME re?alise Aozora Finder Rock, le premier manga nume?rique disponible sur le lecteur d’e-books Kindle.

ÔZAWA Takahiro (????) : Homme : Chargé du scénario.
SEO Asako (????) : Femme : Chargée du dessin.

Ils travaillent ensemble au travail, mais ils sont aussi mariés ensemble. Ils ont eu comme assistante Shizuka Itô.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande