Arcane de l'aube (l') Vol.1

Note moyenne 4,18
( 6 428 avis fournis par GoodReads )
 
9782820300829: Arcane de l'aube (l') Vol.1

L'arcane de l'aube - Volume 1

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

Depuis quelques temps, on aura remarqué que les licences Kaze niveau shojo ont quelque chose d’original, et souvent de plaisant. Après de très bonnes surprises, c’est donc avec curiosité qu’on pourra se tourner vers ce premier tome de leur nouvelle licence. On espère que la qualité suivra, en tout cas c’est avant tout par la couverture que la série nous donnera l’eau à la bouche ! Couleurs joyeuses, graphisme pur et magnifiques contrastes de tons, c’est une véritable invitation à la lecture. Quid es de l’histoire ? Assez simple, elle s’illustre en quelques lignes mais a le mérite de créer un nouveau monde. Shojo fantastique, donc, où vont d’ores et déjà se mêler les sentiments et l’action. En une terre inconnue, deux pays coexistent : celui de Senant, au nord, d’où vient la princesse Nakaba jusqu’à Belquat, au sud, afin d’y être mariée au second prince de ce pays, Caesar. Cet arrangement entre deux familles royales a pour but d’apaiser les tensions qui règnent entre ces deux contrées, pour un temps limité mais apprécié. Mais Nakaba n’en a que faire, puisqu’elle est détestée dans son propre pays également à cause de la couleur rousse de ses cheveux. En effet, les membres de la famille royale ont normalement tous les cheveux noirs, les autres n’étant que gens du peuple ... Accompagnée de son unique serviteur, Loki, la jeune femme se fait immédiatement rejeter par son époux qui se moque et la répudie presque devant ses gens.

Beaucoup de pistes sont amenées dans ce premier tome, qui reste très simple et malgré tout alléchant. On apprécie le caractère de Nakaba pour sa fougue, et on a hâte d’en découvrir un peu plus sur elle et les souvenirs qui remontent à la surface de sa mémoire. Tout de suite, l’animosité prime entre les deux pays mais également entre les deux races qui existent : humains et demi-humains. C’est une base intéressante, d’autant que Loki ne reste absolument pas cantonné à son rôle de serviteur et il a apparemment beaucoup à faire dans ce royaume, en plus de protéger sa princesse. On regrette le simple fait que le triangle amoureux se construise aussi rapidement, puisqu’il n’y a alors aucun doute ni aucune progression sur la nature de celui-ci, qui nous saute aux yeux avant même la fin du tome. Alors jalousies, doutes, quiproquos et rivalités se mettent en place avant même le second tome, ce qui est un peu léger, malheureusement. Toutefois, on apprécie beaucoup le personnage de Caesar, qu’on voit bien différent du tyrannique despotique ou du gentil prince facile à accaparer. C’est un délicat cocktail habilement contrasté, qui renforce l’impression première qui nous habite à la fin de ce premier tome : des personnages intéressants, en plus d’un monde sympathique qui pose des faits exploitables par l’auteur. Un peu de fraîcheur, donc, même si le ton du récit reste assez enfantin et sucré. Sinon, on retrouve les classiques : la famille compliquée, le prince frustré dans ses rêves, l’héroïne partagée et soumise à un étrange mal qui la prend au début du tome ... En bref, beaucoup de questions à résoudre pour une série assez prometteuse.

Quant aux dessins, rien à redire si ce n’est la simplicité de certains traits, notamment ceux des personnages les plus âgés ou les plus jeunes, trop figés ou trop enfantins. Nos héros sont esthétiques, avec des expressions claires et distinguables, réelles sans trop en faire. Le gros point noir sera sans conteste l’environnement de nos protagonistes : en effet, les décors sont vides et blancs, dans une volonté d’épurer qui casse malheureusement le dynamisme de la mise en page. Enfin, l’édition de Kaze est correcte avec des onomatopées malheureusement non adaptées en totalité mais un ensemble satisfaisant. En quelques mots, l’Arcane de l’aube c’est une très belle couverture, des protagonistes agréables et un contexte prometteur. Sans prétention, ce premier opus se classe plutôt bien et l’on appréciera sans aucun doute de lire la suite des aventures de Nakaba ...


NiDNiM

(Critique de www.manga-news.com )

Biographie de l'auteur :

Rei Toma est née un 11 mars à Chiba, au Japon. Elle débute comme mangaka dans le supplément du magazine Cheese ! de septembre 2005 avec son titre "Help me dentist" (??? me ??????) .

Elle poursuivra sa carrière avec "S no Yuiitsu M no Zettai" (S??? M???) (2005), une romance lycéenne, "Tsukushite Agemasu" (????????) (2007) et "Hoshiiro no Okurimono" (????????) (2008), des histoires courtes, et "Boku wa Kiss de Osu wo Tsuku" (?????????), une série en deux volumes qui paraîtra chez Kaze en octobre 2012 sous le titre " Mysterious Honey".

En 2009, elle débute L’arcane de l'aube / Reimei no arcana  (???????), son plus grand succès jusqu'a ce jour et qui est toujours en cours de parution.

A noter qu'en 2011, elle aussi participé à l’illustration de deux romans, l’un sur sa propre série, l’autre sur un titre intitulé "Otome Nadeshiko Love Diary".
En juillet 2012 Rei Toma était l’invité d'honneur des éditions Kaze Manga pour les 13em Japan Expo ...

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande