Les joueurs

Note moyenne 3,33
( 2 866 avis fournis par GoodReads )
 
9782823600025: Les joueurs

Depuis que Marion a découvert qu'Art la trompait, leur mariage bat de l'aile. Sans compter le vide qu'ont laissé les enfants devenus grands, les dettes qui s'accumulent, la maison qu'il faudra bien se résoudre à vendre... Art décide de jouer son va-tout. Il réserve une suite à l'hôtel-casino où ils avaient passé leur lune de miel, près des chutes du Niagara. Dans ce lieu chargé de souvenirs, Marion et Art sont confrontés à une intimité devenue gênante, aux mauvaises habitudes qui subsistent, même s'ils ont changé de décor. Parfois, un instant fugace recrée la complicité perdue. La minute d'après, l'autre semble loin et tout est à recommencer. Mais la nuit, lorsque les lampes s'allument au-dessus du tapis vert, tout semble possible à nouveau. Faites vos jeux. - Rien ne va plus Stewart O'Nan continue d'explorer l'Amérique dans ce texte court et intense, proche des nouvelles de Raymond Carver. Marion et Art sont à l'image d'une nation au bord de la banqueroute, mais aussi de l'immense espoir d'un pays qui a toujours placé la volonté individuelle et la réussite au coeur de ses mythologies.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

Chances pour un touriste américain de visiter les chutes du Niagara : 1 sur 195

L'ultime week-end de leur mariage, minés par l'insolvabilité, l'indécision et, stupidement, à moitié secrètement, englués dans ce passé toujours proche que gouvernent le souvenir, l'infidélité, Art et Marion Fowler quittèrent le pays. Cap au nord, direction le Canada. «Comme les esclaves», dit Marion à sa soeur Celia. Ils allaient passer leurs derniers jours en tant que mari et femme comme les tout premiers, presque trente ans auparavant, aux chutes du Niagara, comme si, de l'autre côté de la frontière, près de ce légendaire et tumultueux chaudron des nouveaux départs, loin de toute créance domestique qui sapait leur quotidien, ils avaient une chance de se retrouver l'un l'autre. C'est du moins ce que Art espérait. Marion, quant à elle, espérait seulement pouvoir tenir le coup à peu près dignement puis rentrer à la maison et commencer à s'occuper de la paperasse qui lui permettrait de devenir, pour la première fois de sa vie, une contribuable sans conjoint.
Ils dirent à leur fille Emma qu'ils s'offraient une seconde lune de miel.
«En plus, ils vont faire visiter la maison pendant tout le week-end, alors...» C'est ainsi que Marion, au téléphone, présenta les choses.
Ils n'étaient pas bons menteurs, ils avaient simplement peur de la vérité et de ce qu'elle était susceptible de révéler à leur sujet. Ils appartenaient à la classe moyenne, proies de la tyrannie des apparences et de ce qu'ils pouvaient se payer, ou oser, ce qui était en partie leur problème. Ils étaient trop installés et pragmatiques pour ce qu'ils entreprenaient à présent, mal à l'aise avec les mesures désespérées. C'est à peine s'ils purent discuter du projet entre eux, comme si, une fois exposé à la lumière et à l'air, il risquait de s'évaporer.
Avec Jeremy, ils n'eurent qu'à dire qu'ils voulaient voir le nouveau casino, sorte de construction à la Frank Gehry, qui figurait en couverture de la section voyage du journal du dimanche et des magazines distribués dans les avions. Il fut impressionné par le tarif qu'ils avaient réussi à obtenir. Art avait fouiné en ligne jusqu'à trouver un prix imbattable.
«Ton père le flambeur», plaisanta Marion.
L'Escapade spéciale Saint-Valentin, s'intitulait la promotion : deux cent quarante-neuf dollars, pension complète et un avoir de cinquante dollars porte-bonheur à dépenser aux tables de jeu.
Comme c'était compris dans la formule, ils prirent le car. Mais maintenant qu'ils s'enfonçaient dans un tunnel obscur en pleine tempête de neige, quelque part en périphérie de Buffalo, au milieu de couples bien plus jeunes - dont, figé façon zootrope dans les phares des voitures qui arrivaient d'en face, un duo grassouillet en tenue Harley qui se pelotait, juste de l'autre côté du couloir -, ils regrettaient l'un et l'autre de ne pas avoir pris la voiture.
Chacun avait déjà exposé ses arguments à la maison, inutile donc de revenir là-dessus. Art, l'éternel matheux ramenant toujours tout à la réalité mesquine des nombres, avait souligné que ça leur ferait économiser cinquante dollars d'essence, sans parler du parking, ce que Marion avait trouvé absurde, et typique. Ils étaient tellement au-delà du stade où cinquante dollars pouvaient faire la différence - comme ce pari ridicule, jouer leur mariage en s'en remettant, en gros, aux caprices d'une roue -, et pourtant il ne démordait pas de ses vieux préceptes comptables, à savoir qu'un sou est un sou, oubliant que le grand livre de comptes qu'il tenait baignait dans le rouge. Prendre l'autocar représentait une perte supplémentaire de contrôle, s'abandonner aux mains du destin, ou du moins d'un chauffeur manquant de sommeil. La seule raison pour laquelle elle avait accepté - outre qu'elle voulait éviter toute bagarre - était qu'elle n'aurait pas à redouter que Art colle au train des gens devant lui pendant tout le trajet par ce temps, mais, évidemment, elle se garda bien de le dire.

Revue de presse :

Ce treizième roman de Stewart O'Nan (né en 1967) confirme ce que l'on sait de lui et qui était spectaculaire dans Emily (L'Olivier, 2012) : sa manière d'observer avec minutie la réalité, de raconter de son écriture sèche des destinées banales qui, soudain, ont un air d'étrangeté. Et sans jamais faire de psychologie inutile...
Comme pour l'histoire d'Emily Maxwell, cette dame de 80 ans à l'horizon de plus en plus rétréci, on se demande ce que Stewart O'Nan va pouvoir faire de ces personnages. Et comme avec Emily, qui tenait le lecteur en haleine pendant 300 pages, il réussit, avec ces Joueurs - plus bref, seulement 200 pages - à susciter un intérêt qui se double d'un certain malaise, le lecteur se demandant s'il n'est pas menacé de ressembler à ces quinquagénaires fatigués prématurément...
Finalement, qu'ils gagnent ou perdent, ce qu'on saura à la toute fin du récit, ce week-end est réussi, et signe d'un nouveau départ. Toutefois, il ne s'agit pas pour O'Nan de finir par un banal happy end, mais plutôt de faire de son histoire une parabole de l'Amérique, le pays où l'on ne doit jamais perdre espoir. (Josyane Savigneau - Le Monde du 20 juin 2013)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 3,42
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Stewart O'nan
Edité par Editions De L'olivier (2013)
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
Better World Books Ltd
(Dunfermline, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions De L'olivier, 2013. État : New. N/A. Ships from the UK. BRAND NEW. N° de réf. du libraire GRP76159441

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 0,95
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,42
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Stewart O'Nan
Edité par Olivier édition de l' (2013)
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
jean paul lenin
(champigny sur marne, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Olivier édition de l', 2013. État : Neuf. E 10 B. N° de réf. du libraire DS-MLVM-RDAK

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 8
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 5
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Stewart O'Nan
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Paperback May 10, 2013 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback May 10, 2013. État : New. 45 000 livres en stock. Envoi rapide et soigné. N° de réf. du libraire A24EA85E138D

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 19,49
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Stewart O'Nan
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828236000250000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 23,67
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

5.

Stewart O'nan
Edité par Editions De L'olivier (2013)
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Irish Booksellers
(Rumford, ME, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions De L'olivier, 2013. Paperback. État : New. book. N° de réf. du libraire 2823600027

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 27,03
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

6.

O'NAN STEWART
Edité par OLIVIER
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Paperback Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre OLIVIER. Paperback. État : NEW. OLIVIER (10/05/2013) Weight: 292g. / 0.64 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782823600025

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 19,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

7.

O'Nan, Stewart
Edité par EDITIONS DE L'OLIVIER (2013)
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre EDITIONS DE L'OLIVIER, 2013. Paperback. État : NEUF. Marion et Art forment un couple en sursis. Leur mariage s'étiole depuis que Marion a appris l'infidélité de Art et leur situation financière les oblige à vendre leur maison. Mais, Art, certain que sa passion pour les calculs et les probabilités peut les sauver, décide de tenter le tout pour le tout afin d'éviter la banqueroute. Il veut jouer au casino les derniers dollars qui leur restent, et reconquérir Marion. Ils partent donc en week-end à la frontière canadienne, près des chutes du Niagara, lieu de leur lune de miel. Ces quelques jours doivent répondre à une question essentielle : les jeux sont-ils faits ? Dans ce texte court et intense, très cinématographique, Stewart O'Nan continue d'explorer l'Amérique. Marion et Art représentent une nation en crise mais aussi l'immense espoir qui persiste dans un pays qui a toujours placé la volonté individuelle et la réussite au coeur de sa mythologie. - Nombre de page(s) : 210 - Poids : 292g - Langue : ANGLAIS (ETATS-UNIS) - Genre : Littérature Anglo-Saxonne LITTERATURE ETRANGERE. N° de réf. du libraire N9782823600025

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 19,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

8.

Stewart O'Nan
Edité par Olivier édition de l'
ISBN 10 : 2823600027 ISBN 13 : 9782823600025
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Olivier édition de l'. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2823600027

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 32,28
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,89
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais