Falaises : Librement adapté du roman d'Olivier Adam

Note moyenne 3,5
( 4 avis fournis par GoodReads )
 
9782823600681: Falaises : Librement adapté du roman d'Olivier Adam
Extrait :

Extrait de l'avant-propos d'Olivier Adam

À l'origine d'un roman, il y a toujours une couleur. Un élan. Une vibration. Une lumière. Une texture. Une tension. Pas beaucoup plus. Et au moment de son achèvement, il ne reste rien d'autre. Texture, couleur, musique, élan, tension, vibration. Entre les deux, des mois, des années. Des versions innombrables. Un tâtonnement sans fin dans la nuit la plus totale. On s'agrippe à ce qu'on peut. Des personnages. Des faits. Une histoire. Un propos. Mais à force. De repasser. Ressasser. Désosser. Composer. Recomposer. On ne voit plus rien. On ne sent plus rien. Les personnages qu'on a eu tant de peine à faire vivre se vident de toute substance. Les événements qui nous avaient retourné le ventre ne nous font plus aucun effet. Tout est réduit à une suite d'anecdotes. Oui toucheront peut-être le lecteur. Mais qui pour l'auteur ne signifient plus rien. Et le propos qu'on a cherché par tous les moyens à rendre dans toute sa vigueur s'est perdu dans les limbes. Épuisé. Finalement, il ne reste rien de tout cela. On est revenu à l'origine. Couleur, texture, tension, élan, musique. Lumière et vibration. Les choses ont pu dévier. Les couleurs déteindre ou baver. La musique s'alanguir ou gagner en nerf. La texture s'assouplir, ou se rigidifier. La lumière décliner, éclater ou refroidir. Ça ne veut pas dire qu'on a manqué sa cible. Ça signifie juste qu'on est parti de quelque part, et qu'on est arrivé ailleurs. Et bien sûr toute l'aventure est là. On part avec son bagage. On s'enfonce dans un tunnel. On s'enfonce dans la nuit. On ouvre une dernière porte. Et on ressort. À l'air libre. On contemple le paysage. On est arrivé à l'endroit qu'on visait mais bien sûr il ne ressemble pas à la carte postale. L'image mentale. Ou bien on atterrit à mille lieues. Et tout reste à découvrir, à interroger. Peu importe.
Chaque livre a sa couleur. C'est ainsi que certains auteurs, dont je suis, pensent à eux. Ainsi qu'ils les visualisent. Les personnages, l'histoire, le propos, tout s'efface derrière cette teinte qui recouvre tout. Falaises est un livre bleu. Bleu gris fer. Bleu de nuit. Tout un nuancier y passe. Chaque livre a sa texture. Falaises est un livre dur et lisse. C'est sa matière. Celle d'un galet. Poncé par les vagues, recroquevillé sur la densité de son noyau. Un caillou enveloppé dans de la soie. Comme on tente d'apprivoiser la douleur par la douceur. Il m'arrive aussi d'y voir une toile mitée. Du sable. De la pellicule brûlée, trouée. Des clichés surexposés. Dont les sujets aveuglés finissent mangés par la lumière. Le défilement du super-huit. Chaque livre a son rythme. Falaises est un livre qui va. Une rivière. Un cours d'eau. Oui charrie des roches, des morceaux de bois, de la terre retournée, de la boue, qui s'agite en rapide, s'apaise en piscines, et qui malgré le trouble des fonds opaques garde en surface une transparence première, accueille la lumière, les flaques de soleil, les reflets, les miroitements. Falaises est peut-être une élégie. Plus qu'un roman. Un long poème folk. Un kaddish grunge débranché. Un tombeau cold wave. Il s'enroule et se déroule en flux continu et cette continuité tente d'enserrer sa violence, la contenir. L'apaiser. Comme une plaie qu'on couvre d'un baume. Chaque livre a sa tension, sa circulation. Falaises est un livre périphérique. Circulaire. Un récit tournant sur lui-même. Autour d'un centre insaisissable. Qu'il s'agirait de définir par ses contours. Mais se dérobe sans cesse. Chaque livre est une voix. Et on en revient toujours aux mêmes éléments avec la voix : couleur, texture, musique, vibration. Le texte est écrit à la première personne du singulier, mais c'est un leurre. Un trompe-l'oeil. En vérité, Falaises est écrit à la première personne du pluriel. C'est manifeste à la toute fin du livre. Mais c'est présent dès le début. Tout au long du livre, c'est un je qui dit nous. Un je, comme chantait, justement, Bashung, noir de monde. De vivants et de fantômes. Falaises est un choeur. Celui d'une génération sans doute. Égarée. Désemparée. Privée de fondations. Poussée sur des sables mouvants. À l'époque de sa parution, je me suis parfois défaussé. Le spectre du roman de génération, sans doute. Ce qui le limite. Le date. La péremption. Mais vu d'aujourd'hui, je l'admets. De génération, peut-être pas tout à fait. Mais collectif, oui, je le revendique. Un je qui dit : nous. Un choeur. Je suis noir de monde.

Présentation de l'éditeur :

Étretat. Sur le balcon d'une chambre d'hôtel, un homme veille.
Au bout de son regard : les falaises éclairées d'où s'est jetée sa mère, vingt ans plus tôt.
Le temps d'une nuit, le narrateur déroule le film de sa vie, cherche dans sa mémoire rétive les traces de cette mère disparue. Il fouille son enfance, revient sur sa jeunesse perdue, sur son père brutal, son frère en fuite, ses années à Paris.
Ce qu'il puise dans ses souvenirs : un flot d'images, de sensations, de lieux, d'apparitions.
Et cette question : comment suis-je encore en vie ?
L'adaptation sensible que réalisent Thibault Balahy et Loïc Dauvillier parvient remarquablement à transposer le roman d'Olivier Adam en une oeuvre nouvelle : le jeu des images et des couleurs, le contraste ménagé par les citations du texte original et les planches souvent muettes, laissent à voir l'émergence d'une enfance douloureuse et indicible, qui n'empêche pas un dénouement lumineux.

Thibault Balahy et Loïc Dauvillier sont nés respectivement en 1973 et en 1971. Ils ont, chacun de leur côté, conçu et scénarisé de nombreuses bandes dessinées.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Thibault Balahy
ISBN 10 : 282360068X ISBN 13 : 9782823600681
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
BOULIMIE CULTURELLE (PRO)
(croissy beaubourg, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Neuf. Service professionnel, envoi rapide et soignÌ sous enveloppe. N° de réf. du libraire S9658

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 1,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

BALAHY THIBAULT
Edité par OLIVIER
ISBN 10 : 282360068X ISBN 13 : 9782823600681
Neuf(s) Paperback Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre OLIVIER. Paperback. État : NEW. OLIVIER (20/03/2014) Weight: 702g. / 1.55 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782823600681

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Loïc Dauvillier; Thibault Balahy
ISBN 10 : 282360068X ISBN 13 : 9782823600681
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828236006810000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 32,55
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais