Laconnex : Atelier de sculpture 1972-2011

 
9782832104705: Laconnex : Atelier de sculpture 1972-2011
Extrait :

UN DIMANCHE D'AOÛT À EAUMORTE, DEUX VISITEURS DE PASSAGE - LE SCULPTEUR EST ABSENT

Un riche dimanche d'août. L'été est bien là, mais sans pesanteur. L'atelier du sculpteur Manuel Torres, en partie avalé par la forêt voisine, est livré à lui-même. Non pas abandonné, il s'agit plutôt d'une parenthèse, d'un entracte bienvenu.
Dès lundi, tous les instruments, les machines seront de nouveau en action, selon un programme bien précis mais souple, sujet à rectifications. Pas de vie apparente, sinon des oiseaux, des insectes, peut-être des rongeurs. On pourrait imaginer des animaux sauvages, des renards, des chevreuils, qui sait : un sanglier ? En plein jour, il ne faut pas y songer. Et pourtant, il y a des visiteurs ce jour-là, qui arrivent par les champs, les prés, un peu par hasard. Il n'y a pas de véritable chemin. Ils sont deux : un homme et une femme. Pas vraiment un couple. Pas encore. Ils ont tous les deux mis un point final, chacun de leur côté, a une histoire tumultueuse, douloureuse. Leur histoire à eux ne fait que commencer et ils ont convenu de vivre ce dimanche ensemble en parcourant la campagne genevoise, chaussés de bottes confortables, sans carte, sans compas, sans conseil préalable.

Elle : Regarde, on dirait un dépôt, un refuge, une cachette. Un endroit très intime, presque secret.
Un peu d'appréhension transparaît dans ses propos.
Lui : Certainement une propriété privée, mais il n'y a pas d'écriteau interdisant l'accès, aucun signe de rejet. Et cette table, ces deux chaises à même la terre, n'est-ce pas un signe de bienvenue ?
Elle : Je crois qu'il s'agit d'un atelier de sculpteur. Tu vois toutes ces sculptures en métal, rouillé ou brillant, disséminées en partie dans la nature, comme dans un musée en plein air.
Lui : Oui, je suis d'accord : comme dans un musée en plein air ! C'est manifestement aussi un lieu de travail. Mais comme c'est dimanche, tout est en suspens. Je suis certain que si l'artiste nous surprenait maintenant, ici, il nous souhaiterait la bienvenue. Car s'il travaille ici en solitaire, ce n'est pas pour autant un ermite.

Présentation de l'éditeur :

En 1972, rien ne prédestinait ce petit coin de verdure tapi dans la campagne genevoise de Laconnex à devenir le refuge végétal d'un grand artiste du métal. Pourtant, là sur ce territoire discret mis à disposition par son ami et mécène Claude Dreyfus, s'est depuis lors épanouie une personnalité hors du commun dont les oeuvres se mêlent harmonieusement à la générosité du lieu. C'est dans ce bel espace naturel que Manuel Torres manifeste avec tant de talent l'expression créative de sa personnalité attachante. Et depuis lors, l'esprit du lieu a essaimé année après année des oeuvres monumentales à travers toute la Suisse dont une vingtaine se laissent admirer dans le seul canton de Genève. Ainsi, les sculptures de l'École d'horticulture de Lullier, de la clinique ophtalmologique, celle en l'honneur des brigadistes à la rue Dancet ainsi que celle offerte au nouveau canton du Jura par l'État de Genève pour son entrée dans la Confédération sont autant d'exemples d'une oeuvre symbolique et sensuelle. Dans son atelier d'Eaumorte, l'artiste donne à voir 800 maquettes et de nombreuses sculptures qui s'allient à merveille à ce paysage végétal; au rythme des saisons, nature et sculptures explorent les contrastes de la vie et de l'art : rudesse et douceur, austérité et profusion; exubérance et simplicité. Manuel Torres a ici trouvé un terrain propice à la créativité et c'est un privilège pour notre petite commune d'être l'hôte de ce grand sculpteur.

(Hubert Dethurens Maire de Laconnex)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande