Moi Pierre Franco maistre chirurgien

 
9782832105474: Moi Pierre Franco maistre chirurgien
Extrait :

Extrait de l'introduction de Denys Montandon

La vie réelle ou fictive de chirurgiens de la Renaissance a été la source de plusieurs ouvrages, dont celui d'Olivier Pedron qui décrit la vie très mouvementée d'Ambroise Paré, celui de Henriette Chardak sur Vésale, celui de l'historien américain William Eamon sur Leonardo Fioravanti, celui de Noah Gordon sur un chirurgien voyageur parti d'Espagne ou encore L'oeuvre au noir de Marguerite Yourcenar qui raconte l'histoire d'un personnage fictif nommé Zenon, et qui est un chef d'oeuvre de la littérature française avant d'être un «roman historique».
Pierre Franco (Francou ou Francoul) est un personnage qui a réellement existé à la même époque que Ambroise Paré, Vésale, Fioravanti ou le supposé Zénon. Il a écrit deux livres qui ont marqué la chirurgie de son siècle : en 1556 paraît son premier ouvrage de 144 pages intitulé Petit traité contenant une des parties principalles de chirurgie, laquelle les Chirurgiens hernieres exercent : Fait par Pierre Franco, chirurgien de Lausane. A Lyon par Antoine Vincent. Ce livre est dédié à mes très redoutes et puissans princes & Sénat de Berne. En 1561, il fait imprimer à Lyon de nouveau, mais par un autre éditeur, Thibauld Payan, un deuxième ouvrage de 554 pages : Traité des hernies contenant une ample déclaration de toutes leurs espèces, et autres excellentes parties de la Chirurgie, assavoir de la pierre, des cataractes des yeux, et autres maladies, desquelles comme la cure est périlleuse, aussi est-elle de peu d'hommes bien exercée : avec leur causes, signes, accidens, anatomie des parties affectées, et leur entière guarison. Par Pierre Franco de Turriers en Provence, demeurant à présent à Orenge.
Ce que l'on sait de la vie de Franco provient de quelques notes éparses dans ses traités et de quelques documents d'archives des villes de Lausanne et de Genève qui signalent sa présence pendant les années 1545 à 1556 et de 1563 à 1578.
En partant de ces documents et à la lumière de l'histoire des découvertes scientifiques et médicales, ainsi que des conflits d'opinion de l'époque, j'ai tenté, en m'identifiant à ce personnage, de retracer et d'éclairer le parcours d'un homme modeste qui a laissé un héritage majeur sur le plan des techniques chirurgicales. Ce récit se décline donc à la première personne et s'inspire des professions de foi qui étaient courantes à la Renaissance chez les Protestants, ainsi que des confessions personnelles indépendantes de la religion, rédigées plus tard, telles que celle de Rousseau.
Tous les auteurs qui ont étudié les livres de Franco admettent qu'il fut un des grands inventeurs de la chirurgie moderne, au même titre et peut-être plus encore que Ambroise Paré. «La chirurgie française naquit au XVIe siècle, des travaux de deux hommes de génie, Ambroise Paré et Pierre Franco», écrivait Anthelme Richerant en 1825. Pour le médecin et historien Édouard Nicaise, qui a édité et largement commenté son deuxième traité : «...si on le considère spécialement au point de vue de la pratique des opérations, Franco est le premier chirurgien du XVIe siècle». Nicaise ajoute une comparaison entre ceux qu'il considère comme les trois premiers chirurgiens de ce siècle : Ambroise Paré, Pierre Franco et le zurichois Conrad Würtz :

Ces trois hommes diffèrent tout à fait l'un de l'autre et sont au premier rang pour des raisons différentes ; ils ont cependant un point commun, ils n'appartiennent pas à la classe des chirurgiens universitaires [...]. Paré était un homme actif, observateur, génial [...]. Mais chose remarquable, il laissa à peu près de côté dans la pratique ce qui a fait le triomphe de Franco, c'est-à-dire les opérations sur la hernie, sur la pierre dans la vessie, sur la cataracte. Franco est sur un théâtre beaucoup plus modeste et passe sa vie dans une société toute différente de celle où a vécu Paré, mais il invente des opérations qui doivent rester dans la pratique, et il n'y a pas de chirurgien qui ait doté la chirurgie de plus de découvertes.

Présentation de l'éditeur :

Né en 1504 dans une petite ville de Provence, Pierre Franco a passé la plus grande partie de sa vie professionnelle dans l'actuelle Suisse romande pour échapper aux persécutions religieuses. Ses deux ouvrages publiés à Lyon en 1556 et 1561 inaugurent une nouvelle ère dans les techniques chirurgicales et, à l'instar de son contemporain mieux connu Ambroise Paré, Pierre Franco peut indiscutablement être considéré comme l'un des grands précurseurs de la chirurgie moderne.

Pour évoquer son parcours, l'auteur, lui-même chirurgien de profession, s'est mis dans la peau de ce pionnier afin de rappeler et décrire sa pratique, ses inventions et ses découvertes, ainsi que ses réflexions sur les conflits scientifiques et religieux qui ont jalonné le XVIe siècle dans le contexte tumultueux de la Réforme calviniste.

Diplômé en chirurgie générale, puis en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique, Denys Montandon a été professeur et chef de service de chirurgie plastique aux Hôpitaux Universitaires de Genève.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Denys Montandon
Edité par Editions Slatkine (2013)
ISBN 10 : 2832105475 ISBN 13 : 9782832105474
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Slatkine, 2013. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782832105474

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 45
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais