Etats provisoires du poème : Tome 12, Le poète et la chose publique, Hommage à Jean Vilar

 
9782841161836: Etats provisoires du poème : Tome 12, Le poète et la chose publique, Hommage à Jean Vilar
Extrait :

CHRISTIAN SCHIARETTI

Jean Vilar, la langue, la poésie
Entretien avec Olivier Bara

OLIVIER BARA : La poésie, dans la culture et dans la pratique de Jean Vilar, est d'abord associée au nom de Victor Hugo, l'auteur de Ruy Blas, le Hugo du drame en vers, mais aussi le poète des Contemplations ou de La Légende des siècles, ou encore des Feuilles d'automne, des Orientales, des Chants du crépuscule, des Voix intérieures, «c'est-à-dire quelques-uns des plus beaux poèmes de la littérature française». Victor Hugo occupe-t-il encore pareille place dans le panthéon théâtral et poétique du T.N.P. d'aujourd'hui ?

CHRISTIAN SCHIARETTI : C'est une question qui pose en amont la valeur ou la possibilité d'un panthéon de la littérature française. La notion de panthéon renvoie à une sorte de temple laïc où la littérature aurait une place qui serait supérieure et transcendante pour les valeurs de la République. Aujourd'hui, le théâtre reçoit-il un assentiment collectif, dans une sorte de déférence et de ralliement à l'idée même d'un panthéon ? Je n'en suis même plus certain. Le panthéon est du côté funéraire du théâtre et l'école du côté de la nativité du théâtre. Voyons ce qui se pratique dans les écoles pour savoir si les acteurs et les metteurs en scène ont encore en perspective l'idée d'un panthéon. Est-ce induit dans leur formation initiale ? Je n'en ai plus l'impression.

O. B. : Vilar, lui, se place dans une perspective d'héritage républicain par son père, autodidacte, qui possédait une bibliothèque contenant les grands classiques de la littérature française et mondiale.

C. S. : Vilar est surtout issu d'une partition militante de l'activité théâtrale, elle-même issue de l'aventure du Vieux Colombier. Il se place dans la descendance de Copeau, Jouvet ou Dullin, eux-mêmes situés sur différents territoires : l'exil pour Copeau, un anarchisme institutionnel pour Dullin - si tant est que le Théâtre de l'Atelier soit une institution mais enfin, c'est parisien... - et le Conservatoire pour le troisième. Ces trois territoires se forment à partir d'une réaction morale, littéraire et poétique à l'état du théâtre avant la Première Guerre mondiale, entre 1910 et 1914, avec la création du Vieux Colombier. Il y a chez eux un assentiment général, une sorte d'unité, de cohérence au moins dans le rapport à une littérature fondatrice qui fait partie des ciments possibles de la République. Parler de panthéon et dire «dans le mien, il y a Victor Hugo», c'est devenu, éventuellement, un point de vue polémique pour ceux qui ne l'y mettraient pas, mais ce n'est pas contestable en soi comme concept. C'est pour cela que je parle volontiers de panthéon, même si, pour nous, il s'agit plutôt d'une forteresse.

Présentation de l'éditeur :

C'est dans cette jeunesse que j'espère trouver le poète populaire et dru et violent que nous cherchons. Un poète et tout sera sauvé. Pour longtemps.

Jean Vilar

Jean Vilar, qui se disait à la recherche d'un poète, du poète pour le T.N.P., n'a eu de cesse de s'interroger quant à la relation de l'art avec "le peuple". Le thème de ce numéro des États provisoires du poème, hommage en pensées à cet immense homme de théâtre, est apparu avec évidence : «Le poète et la chose publique.» Car quelle plus belle manière de se rappeler Jean Vilar sinon en poursuivant cette exploration de la question des rapports entre le poète et "le public" ? A l'heure où la démocratisation culturelle ne semble plus qu'un nivellement descendant, à l'heure où, la crise portée en étendard, l'on voudrait réduire cette réflexion - essentielle, politique, citoyenne - de la transmission de la culture et des idées, à des enjeux économiques et technologiques allant dans le sens adoubé d'une modernité autoproclamée, les États provisoires du poème se veulent une nouvelle fois l'espace de l'engagement pour la propagation du poème, pour tous, résolument.

Florence Buti

OLIVIER BARBARANT
MARIE-CLAUDE CHAR
FRANCIS COMBES
DAVID DUMORTIER
MARIE ETIENNE
CHARLES JULIET
MICHEL LIOURE
J.-F. MANIER
CHRISTIAN OLIVIER
E. PIGNON-ERNEST
ROBIN RENUCCI
JACQUES ROUBAUD
CHRISTIAN SCHIARETTI
JEAN-PIERRE SIMÉON
ANDRÉ VELTER

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 56,33

Autre devise

Frais de port : Gratuit
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Collectif; Francis Combes; Jean-François Manier; Marie-Claude Char; Olivier Barbarant
ISBN 10 : 2841161838 ISBN 13 : 9782841161836
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
The Book Depository
(London, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. 220 x 145 mm. Brand New Book. N° de réf. du libraire LVN9782841161836

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 56,33
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Collectif; Francis Combes; Jean-François Manier; Marie-Claude Char; Olivier Barbarant
ISBN 10 : 2841161838 ISBN 13 : 9782841161836
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828411618360000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 61,98
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais