Au nom de l'infini : Mysticisme religieux et créativité mathématique

 
9782842451073: Au nom de l'infini : Mysticisme religieux et créativité mathématique
Extrait :

Extrait de la préface

Source religieuse et fécondité intellectuelle dans la Russie communiste

Combien de mathématiciens du monde entier ont appris, dès leurs années d'apprentissage et leurs premières années de recherche, à connaître et à admirer l'École mathématique russe, tout particulièrement, l'École mathématique de Moscou ! Une part importante des théories, des notions et des résultats que nous avons été amenés à assimiler et à employer avait été introduite ou développée par des mathématiciens de cette école : ils avaient été formés et avaient fait preuve de leur fécondité au sein du fameux «Mekh-Mat», le Département de mécanique et de mathématiques de l'Université Lomonossov, l'Université d'État de Moscou, ainsi que dans quelques autres institutions savantes qui en étaient indissociables. Je suis particulièrement sensible aux travaux de l'École de Moscou, car mes travaux de recherche furent consacrés à des objets mathématiques découverts par l'un des plus brillants représentants de cette École, Vladimir Drinfeld.
Les preuves de la fécondité intellectuelle de cette école apparaissaient à foison dans les textes mathématiques, mais les conversations entre mathématiciens y superposaient une aura de récits légendaires. On évoquait souvent les caractères originaux de l'École russe et de l'École de Moscou, des caractères qui les distinguaient fortement des façons d'être et de vivre des écoles mathématiques et scientifiques occidentales.
L'intensité de l'engagement dans les mathématiques des mathématiciens moscovites et russes apparaissait plus intense, mais allait paradoxalement de pair avec un esprit plus large. Ces mathématiciens semblaient avoir cultivé un intérêt plus vif, et développé des connaissances bien plus vastes, dans divers domaines des sciences, de la culture et des arts. On racontait d'ailleurs que nombre d'entre eux étaient devenus mathématiciens parce que, en Union soviétique, les mathématiques et la physique théorique échappaient à l'idéologie et définissaient un havre de liberté. N'était cette réalité contingente, ces mathématiciens auraient pu connaître d'autres destinées, et leurs personnalités diverses gardaient la trace de leurs talents multiples. Leurs origines aussi étaient diverses et il apparaissait particulièrement admirable que de nombreux mathématiciens juifs aient pu donner toute leur mesure dans le cadre de cette école et y développer une extraordinaire fécondité intellectuelle, malgré l'antisémitisme récurrent des autorités soviétiques et de certains autres mathématiciens.

Présentation de l'éditeur :

En 1913, des moines adeptes de la secte hérétique orthodoxe de l'Adoration du Nom sont arrêtés et exilés dans les campagnes russes. Ils adoraient le Nom de Dieu, atteignant l'extase mystique en répétant sans cesse : «Le Nom de Dieu est Dieu !» Les mathématiciens russes de l'École de Moscou aux prises avec les infinis de la théorie des ensembles trouvent dans l'Adoration du Nom un encouragement à croire à l'existence de ces nouveaux infinis mathématiques.
Ce faisant, les mathématiciens russes Dmitri Egorov et Nikolaï Luzin prolongent les travaux des mathématiciens français, Émile Borel, René Baire et Henri Lebesgue qui avaient défriché le sujet, mais l'avaient abandonné, minés par le doute, les paradoxes de la théorie des ensembles, un trop grand scepticisme et des querelles personnelles.
Jean-Michel Kantor et Loren Graham retracent un épisode fascinant et dramatique de la création mathématique du XXe siècle, qui mêle science, religion, intuition, créativité mathématique et politique.

Jean-Michel Kantor est mathématicien et historien des mathématiques à l'Institut de Mathématiques de Jussieu (Université Paris-Diderot).
Loren Graham est professeur émérite de l'Institut de Technologie du Massachusetts et chercheur associé à l'Université Harvard.

Ce livre touchera même ceux que les mathématiques laissent indifférents, voire effraient. Les auteurs éclairent les liens étroits entre la vie - avec ses plaisirs et ses drames - et l'oeuvre de ces hommes et ces femmes qui ont marqué le XXe siècle par leur créativité en mathématiques.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jean-Michel Kantor; Loren Graham
Edité par Pour la science (2010)
ISBN 10 : 2842451074 ISBN 13 : 9782842451073
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
BOULIMIE CULTURELLE (PRO)
(croissy beaubourg, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Pour la science, 2010. État : Neuf. Service professionnel, envoi rapide et soign. N° de réf. du libraire G/10167

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 25,10
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,99
Vers France
Destinations, frais et délais

2.

Jean-Michel Kantor
Edité par Pour la science
ISBN 10 : 2842451074 ISBN 13 : 9782842451073
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Pour la science. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2842451074

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 40,20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers France
Destinations, frais et délais