Deux corsaires Malouins: La guerre de course sous le règne de Louis XIV dans la mer du Sud

 
9782842655631: Deux corsaires Malouins: La guerre de course sous le règne de Louis XIV dans la mer du Sud
Extrait :

Avant-propos :

Rien n'est plus saisissant, dans l'histoire du règne de Louis XIV, le plus grand de nos rois, que le développement de notre marine, et que sa lutte avec les flottes d'Angleterre et de Hollande, pour la domina­tion sur mer, et la protection de notre essor colonial.

Parmi les éléments, dont l'influence fut prépondérante pour ce réveil de nos forces maritimes, aucuns ne furent plus décisifs que ceux fournis par le port de Saint-Malo. De tous temps, ses navires, fins voiliers, généralement d'un faible tonnage, aptes à la navigation dans les parages les plus difficiles, avaient été utilisés pour les besoins de l'État.

De tous temps, aussi, les Malouins avaient donné des preuves si évidentes de leurs qualités nautiques que Louis XIV les désignait, dès le début de son règne, pour fournir les équipages du vaisseau amiral de ses flottes.

Mais, ce fut par la guerre de course qu'ils s'imposèrent, surtout à l'imagination populaire.

Il y eut, en effet, une période, celle de la guerre de la ligue d'Augsbourg, pendant laquelle presque tous les navires de Saint-Malo furent armés, et pendant laquelle ils firent subir d'énormes pertes au commerce ennemi.

La ligue d'Augsbourg avait été conclue, en 1686, par les états d'Allemagne, qu'inquiétait la puissance du roi Louis XIV, et auxquels se joignirent, peu de temps après, l'Espagne, la Hollande et l'Angle­terre, où Jacques II venait d'être détrôné par Guillaume III.

Celui-ci prince d'Orange, et Stathouder de Hollande, petit-fils de Charles Ier, roi d'Angleterre, et gendre de Jacques II, avait pris parti pour les sujets protestants de son beau-père, qui soutenait au contraire le catholicisme, et qui, chassé de ses états, vint chercher aide et refuge à la cour de France.

Présentation de l'éditeur :

De tous temps, les Malouins avaient donné des preuves si évidentes de leurs qualités nautiques que Louis XIV les désignait, dès le début de son règne pour fournir les équipages du vaisseau amiral de ses flottes. Mais ce fut pour la guerre de course qu'ils s'imposèrent. Luc de la Haye, sieur de la Villestreux et Pierre Perrée du Coudray, personnages parents, sont deux de ces fameux corsaires malouins partis en course dans la mer du Sud, et c'est avec eux que le général de la Villestreux retrace cette épopée. La côte ouest de l'Amérique du Sud attirait de nombreux vaisseaux avec leur lot de navigateurs et d'aventuriers. L'exploitation des mines, l'appât des richesses étaient l'objet de grandes convoitises. De nouveaux territoires et routes furent explorés et les Indiens exploités et massacrés. "...Malgré cette complication imprévue, le commandant de l'escadre voulait se défaire le plus tôt possible de ses cargaisons. Il prit donc la direction du Pérou, et fit voile vers Arica.
L'accueil y fut tout autre qu'à Valdivia, grâce à quelques Français, anciens flibustiers, fixés dans la localité, et à la présence de plusieurs marchands des environs, qu'avait attirés la nouvelle de l'arrivée des vaisseaux... "

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Arnold-Edouard-Edgar de la Villestreux
Edité par La Découvrance (2008)
ISBN 10 : 284265563X ISBN 13 : 9782842655631
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre La Découvrance, 2008. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782842655631

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais