Chevaux

Note moyenne 4,52
( 42 avis fournis par GoodReads )
 
9782842777937: Chevaux
Extrait :

L'Eurasie, berceau du cheval

Si le cheval a un berceau, et sa domestication une patrie, c'est en Eurasie qu'ils se trouvent. Les immensités steppiques, qui vont, grosso modo, de la Mongolie à la Hongrie, ont vu, en effet, le petit équidé préhistorique devenir le cheval tel qu'on le connaît aujourd'hui. Et même si nul ne sait avec précision ni quand (voici quatre mille ans ? cinq mille ans ?), ni comment l'homme est enfin parvenu à soumettre le bel animal, il est (presque) certain que cet événement considérable a eu lieu dans la région : au nord de la mer Noire, probablement dans l'actuelle Ukraine.

Bien qu'elle soit encombrée de mille légendes (et c'est tant mieux, car le cheval est, en effet, un animal fabuleux), l'histoire des équidés commence tout de même par quelques certitudes scientifiques. On ignore s'il y avait des chevaux au paradis terrestre, s'il y avait des chevaux dans l'arche de Noé - la Bible ne le précise pas -, mais on sait que l'origine de l'espèce remonte à des temps très anciens : soixante-dix millions d'années (environ).
Le cheval n'était alors, affirment les paléontologistes, qu'une bestiole pas plus grande qu'un chien, qui gambadait en Amérique, à laquelle on a donné le joli nom de eohippus : «le cheval de l'aurore». Un beau jour, voici trois à quatre millions d'années, ce petit cheval de l'aube des temps cessa, allez savoir pourquoi, de se plaire sur le continent américain. Il émigra vers l'ouest, franchit l'isthme devenu, beaucoup plus tard, le détroit de Bering, et pénétra sur un vaste territoire qui lui convint si bien qu'il décida d'y rester. Dans ces immensités eurasiatiques, il se mit à prospérer, à prendre de la taille -jusqu'à devenir equus, le cheval tel que nous le connaissons aujourd'hui - et, de là, à conquérir le monde. Sa présence dans nos contrées est avérée dès le paléolithique supérieur : les superbes fresques découvertes récemment (1995) dans la grotte Chauvet datent de trente mille ans. Elles repré­sentent des animaux qui ressemblent, de façon troublante, aux petits chevaux sauvages que Nicolaï Mikhaïlovitch Prjewalski aperçut, au cours de son troisième voyage en Asie centrale (1879-1880), sur «les terrains les plus rudes du désert de Djoungarie», région mongole (actuellement en territoire chinois) située entre l'Altaï et le Tien Chan.
Appelé takhi par les Mongols, et kertag par leurs voisins Kirghizes, ce lointain descendant du cheval préhistorique est aujourd'hui connu sous le nom de son découvreur, le cheval-de-prjewalski. Les spécimens que l'on peut, de nos jours, contempler dans la plupart des parcs zoologiques du monde, sont nés et ont été élevés en captivité. Même si les tentatives de remise en liberté, en Mongolie, mais aussi en Europe, finissent un jour par donner un résultat, jamais plus on ne pourra en parler comme de chevaux véritablement sauvages : les derniers takhis et les derniers tarpans (leurs cousins d'Europe) vivant hors toute intervention humaine ont disparu au début du XXe siècle.

En Mongolie, la principale qualité recherchée chez un cheval est son endurance. Aussi la sélection se fait-elle par des courses souvent très éprouvantes (jusqu'à 40 km de distance), dont les plus spectaculaires sont courues chaque année en juillet, à l'occasion d'une fête traditionnelle, un naadam, devenue fête nationale. Afin de pouvoir juger les capacités du cheval, plus que l'habileté du cavalier, seuls des enfants, parfois très jeunes, garçons ou filles, tiennent le rôle du jockey.

Présentation de l'éditeur :

Yann Arthus-Bertrand a parcouru le monde pendant quinze ans pour réaliser ce livre.
Quinze années de prises de vue pour nous proposer un atlas mondial du cheval très personnel où, encore plus que la beauté et la diversité des races, il a voulu montrer le lien fascinant qui unit, depuis les origines, l'homme et l'animal.
Ce remarquable travail photographique et les textes de Jean-Louis Gouraud, éminent spécialiste du cheval, qui le complètent, font de cet ouvrage une véritable bible de l'espèce équine.

Avec Les Chevaux, Yann Arthus-Bertrand nous propose un panorama des races chevalines, du plus petit spécimen existant - le «morettino» qui mesure 0,76 m au garrot - au plus grand, un «shire» de 2,19 m. Le tour d'horizon est complet, du robuste ardennais au poney Shetland, sans oublier le pur-sang anglais à la peau satinée...

Yann Arthus-Bertrand
A publié aux Editions du Chêne : Tendres tueurs, Bestiaux, Chats, Chiens, Chevaux. Il est également l'auteur d'un grand nombre de titres de la collection «Vu du ciel» dont Paris (version bilingue). Il a rencontré un succès planétaire avec l'ouvrage La Terre vue du ciel paru aux Editions de la Martinière.

Jean-Louis Gouraud
Auteur des textes de Chevaux de Yann Arthus-Bertrand, Jean-Louis Gouraud a également écrit des essais comme Russie : des chevaux, des hommes et des saints (Éditions Belin), des documents comme Chevaux d'Orient (collection «Découverte-Gallimard») et conçu des anthologies (Célébration du cheval, Cherche-Midi Éditions ; Le cheval est une femme comme les autres, Éditions Pauvert). Rédacteur en chef de la revue Jeune Afrique pendant 10 ans, il a aussi rallié, en 1990, Paris à Moscou à cheval, soit 3 333 kilomètres en 75 jours.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 74,10

Autre devise

Frais de port : EUR 7,09
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jean-Louis Gouraud; Yann Arthus-Bertrand
Edité par Editions du Chêne (2007)
ISBN 10 : 284277793X ISBN 13 : 9782842777937
Neuf(s) Couverture rigide Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions du Chêne, 2007. Hardcover. État : Brand New. 335 pages. French language. 9.76x6.77x1.42 inches. In Stock. N° de réf. du libraire 4-284277793X

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 74,10
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 7,09
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais