Jean-Marie Périer Jean-Marie Périer

ISBN 13 : 9782842778095

Jean-Marie Périer

 
9782842778095: Jean-Marie Périer
Extrait :

LETTRE A UN DÉBUTANT

«La photographie, ce n'est pas difficile et ça te fera rencontrer du monde.» Voilà la première phrase que j'ai entendue dans les années 50 de la bouche d'un journaliste de Paris Match.
Il est vrai que, lorsque je regarde en arrière, l'éventail des gens que j'ai connus grâce à mes appareils photo est large. Des musiciens, des acteurs, des artistes, des politiques, des financiers ou des anonymes... mon carnet d'adresses est éclectique, car il faut savoir que, si tout le monde déteste se faire photographier, rares sont ceux qui refusent. Et il y a peu de métiers qui vous permettent de demander à quelqu'un que vous ne connaissiez pas dix minutes avant de changer de tenue ou de suggérer :
«Tournez un peu la tète à droite, s'il vous plaît !» À part photographe, je n'en vois pas beaucoup.
Dentiste, peut- être...
Certains de mes confrères vous décriront avec profusion de détails les intentions philosophiques, les justifications morales, voire les messages poétiques cachés derrière leurs «images».
Ne comptez pas sur moi pour vous infliger ce genre de pensum. Une photo digne de ce nom ne réclame pas d'explication, elle est bonne ou elle ne l'est pas.
Je ne peux vous dire de la photographie que ce que j'en sais, à savoir suffisamment pour avoir pu en vivre. Mais, il faut bien l'avouer, je parle d'une époque où la compétition était moins grande, où l'avenir de la photographie était plus florissant. Il est donc probable que ce que je peux vous communiquer ne pourra guère vous être utile pour que vous vous défendiez aujourd'hui.
Dans la vie de tout photographe il y a un impératif lequel est valable pour la plupart des métiers dits artistiques : avoir du talent et travailler beaucoup ne suffisent pas, il faut en plus avoir de la chance.
Cette injustice est à la base de pas mal de carrières, j'en suis moi-même un exemple flagrant.
Ma première chance fut d'être engagé comme assistant par Daniel Filipacchi du temps où il était photographe. Il m'a donné les clés de ce métier. Il n'était pas encore le patron de presse qu'il s'apprêtait à devenir et 99% des photos de ce livre ont été faites grâce à lui, pour ses journaux.
ans ma spécialité, pour être considéré comme un bon photographe, il faut réunir deux conditions indispensables. D'abord, il faut avoir le rendez-vous. Toute ma vie, j'ai eu la chance de rencontrer des gens d'accord pour que je les photographie. Je ne suis pas assez fou pour oublier que cette gentillesse à mon égard venait du fait que je représentais un journal. J'en ai donc tiré la conclusion qu'un photographe sans organe de presse n'est pas grand-chose, c'est pourquoi je n'ai jamais méprisé les paparazzis. Ils n'ont pas le choix. S'il veulent survivre, ils doivent obtenir par la force ce que 1 on m'offre avec un sourire. À part deux ou trois types de mauvaise qualité prêts à discréditer leurs sujets en leur tendant des pièges indignes, pour la plupart, les paparazzis sont surtout des types qui cherchent à gagner leur vie et ils ne sont que le reflet des journaux qui les emploient et de ceux qui les achètent. Du reste, chez certains «grands photographes», il se trouve aussi des gens capables de tout jusqu'à faire des images scandaleuses dans le seul but que l'on parle d'eux. Ensuite, une photo se doit d'être publiée. Car la chose est injuste, vous n'imaginez pas la différence entre une image qui traîne sur votre bureau et la même en double page dans un journal. Elle prend tout à coup une dimension, une valeur qui n'a finalement pas grand-chose à voir avec sa qualité première. Encore une chance supplémentaire, puisque je n'ai pas le souvenir qu'une de mes photos n'ait pas été publiée. Pour finir, le seul conseil que je me permettrai de vous donner : soyez rapide. Rien n'est pire qu'un photographe lent. Pour ça, la solution est simple, il suffit de savoir ce que l'on veut faire avant. Je parle bien sûr des portraits, des images de mode ou des photos mises en scène. Ceci n'est pas valable pour le reportage, lequel demande un courage que je n'ai pas. Ceux qui sont capables de partir à l'autre bout du monde dans des pays hostiles dans le seul but de rapporter des témoignages de l'époque ont toute mon admiration. Moi, je n'aspire à rien d'autre qu'à faire du spectacle, c'est-à-dire l'art de savoir mentir pour dire la vérité.

Présentation de l'éditeur :

Photographe des idoles dans les années 60 et des célébrités depuis 1990, mais également réalisateur de plus de 600 spots publicitaires, de documentaires et de plusieurs longs métrages, Jean-Marie Périer n'a jamais cessé de jouer avec l'image. À travers une galerie de plus de 400 portraits, réalisés entre 1960 et aujourd'hui, tour à tour naïfs, poétiques, drôles, émouvants, surprenants, tendres, fraternels, ou mis en toutes ces célébrités sous son oeil toujours gai, enthousiaste et spontané.
Françoise Hardy angélique sur fond de Tour Eiffel, Sylvie Vartan en maîtresse d'école, Johnny Hallyday façon James Dean, Jacques Dutronc dans un décor surréaliste... chaque photo est une surprise, un spectacle d'un très court instant, et se présente comme un hymne à la liberté.
Les courts textes de l'auteur accompagnant chaque photographie, et relevant ici et là quelques anecdotes ou révélant parfois une intimité subtile entre le photographe et son sujet, achèvent de faire de ce livre la première rétrospective de l'intégralité de son travail et nous offre ainsi un panorama fantasmagorique et magique de centaines d'artistes et de plusieurs époques, qui ne peut que nous éblouir et nous faire sourire.

Jean-Marie Périer a commencé sa carrier photographe en 1956 comme assistant de Daniel Filipacchi, et travaillait en parallèle pour la presse (Jazz Magazine, Paris Match). De 1962 à 1974, il a réalisé une série de photos pour le journal Salut les Copains, côtoyant ainsi les plus grands musiciens et artistes des années 60. Dans les années 80, il alterne téléfilms, longs métrages et films publicitaires pour Canada Dry, Hollywood Chewing-gum, Coca-Cola, Ford, etc.
Il vit désormais entre Paris et l'Aveyron et fait des photos pour Elle, Paris Match et Le Figaro Magazine. Il a déjà publié aux Éditions Filipacchi es aimées 60, et Flash (photos 1990-2001) ; Le Rêve aux éditions Flammarion ; Enfant gâté et Le temps d'apprendre à vivre... aux éditions XO.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jean-Marie Périer
ISBN 10 : 284277809X ISBN 13 : 9782842778095
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828427780950000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 66,06
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Jean-Marie Périer
Edité par Editions du Chêne (2008)
ISBN 10 : 284277809X ISBN 13 : 9782842778095
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions du Chêne, 2008. Paperback. État : Brand New. 508 pages. French language. 11.73x9.92x2.13 inches. In Stock. N° de réf. du libraire zk284277809X

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 87,47
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,94
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Jean-Marie Périer
Edité par Editions du Chene
ISBN 10 : 284277809X ISBN 13 : 9782842778095
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Irish Booksellers
(Rumford, ME, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions du Chene. Paperback. État : New. book. N° de réf. du libraire 284277809X

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 95,57
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais