Prothèse amovible partielle : Clinique et laboratoire

 
9782843610905: Prothèse amovible partielle : Clinique et laboratoire
Extrait :

Extrait de l'introduction :

La prothèse amovible partielle est, depuis de nombreux siècles, un moyen très répandu pour compenser la perte des dents. Sa conception et ses expressions cliniques ont suivi conjointement l'évolution des connaissances, des progrès scientifiques, des techniques et des biomatériaux. L'utilisation des alliages de type «stellite» (Co-Cr-Mb) au début du XXe siècle et plus récemment du titane, a permis la diffusion de prothèses fonctionnelles dont seul le caractère d'amovibilité en limite les indications pour des patients souhaitant conserver ou retrouver l'intégrité esthétique et fonctionnelle de leurs arcades dentaires.
Ainsi, si l'on ne tient pas compte des facteurs socio-économiques, on peut considérer que l'indication de la PAP résulte de la contre-indication des prothèses fixées. Or, même si, durant ces dernières décennies, l'essor pris par les implants ostéo-intégrés a fait progresser le nombre de situations cliniques permettant de réaliser des prothèses fixées, la PAP demeure un moyen thérapeutique incontournable pour un très grand nombre de patients. Face à un projet thérapeutique pour résoudre les problèmes liés à l'édentation, le praticien, conscient du rôle qu'il doit jouer pour obtenir le consentement éclairé du patient, doit connaître l'ensemble des possibilités prothétiques et préprothétiques qu'elles impliquent pour s'acquitter de ses devoirs d'information et de conseil.
Le praticien doit également avoir la capacité de mener à bien tel ou tel traitement ou bien de déléguer certains actes, si ses compétences ou si le plateau technique dont il dispose ne permettent pas leur réalisation dans des perspectives de pronostic favorable à long terme.
Cette attitude est parfaitement comprise par la majorité au vu des exigences de traitements préprothétiques comme la parodontie, l'orthodontie, l'acte chirurgical de pose des implants, l'endodontie..., mais ne semble pas toucher de la même façon le domaine de réalisation des prothèses amovibles partielles. Trop souvent encore considérée comme une pratique dévalorisante face au prestige représenté par la prothèse fixée, synonyme d'esthétique, de confort et de standing, la PAP occupe une place de plus en plus réduite dans la formation du praticien qui, de ce fait, délègue les séquences de conception à son laboratoire de prothèse, en négligeant souvent la préparation des structures d'appui.

Présentation de l'éditeur :

La prothèse amovible partielle (PAP) constitue encore actuellement une alternative incontournable aux thérapeutiques de l'édentation par la prothèse fixée sur dents naturelles ou sur implants.
Le succès du traitement est lié à la création d'un équilibre tissulaire et prothétique, aboutissement d'une succession de séquences cliniques et de laboratoire bien codifiées.
Les points forts de cet ouvrage concernent cinq conditions de réussite du traitement :

- la préparation préprothétique pour assainir les tissus supports,
- l'exploitation des rôles des prothèses transitoires,
- la réalisation d'empreintes anatomo-fonctionnelles,
- la maîtrise de l'occlusion à tous les stades du traitement,
- la conception de prothèses fonctionnelles et esthétiques.

C'est ce dernier point qui est abordé dans les premiers chapitres par l'approche didac­tique des tracés des armatures, la description des moyens de rétention - crochets et attachements - avec leurs exigences mécaniques et d'axe d'insertion. L'examen des structures d'appui' et de l'occlusion avec leur préparation préprothétique prennent une place importante ainsi que l'aménagement de l'occlusion et la réalisation des prothèses fixées supportant la PAP.
La chronologie des séquences cliniques et de laboratoire est abordée en mettant en évidence l'apport des nouvelles techniques comme l'utilisation du titane ou l'exploitation de l'implantologie.
Une abondante iconographie, orientée vers la formation et la pratique, illustre les douze chapitres de cet ouvrage qui s'adresse à l'équipe praticien-prothésiste et aux étudiants désireux d'intégrer rapidement la démarche indispensable à une pratique rationnelle de la PAP pour traiter les multiples situations cliniques liées à l'édentation.

Jean SCHITTLY est docteur en chirurgie dentaire, docteur en sciences odontologiques, professeur à la faculté d'odontologie de l'Université de Reims, odontologiste des services de consultations et traitements dentaires et habilité à diriger les recherches.

Estelle SCHITTLY est docteur en chirurgie dentaire, maître de conférences des Universités, praticien hospitalier des centres de soins, d'enseignement et de recherche dentaires à la faculté d'odontologie de l'Université de Reims.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande