Usages et usagers de l'information : Quelles pratiques hier et aujourd'hui ?

 
9782843651410: Usages et usagers de l'information : Quelles pratiques hier et aujourd'hui ?

Les usagers des services d'information ont des profils divers et variés. Qu'ils soient étudiants, universitaires, salariés d'une entreprise ou inscrits dans une médiathèque, leurs besoins et leurs usages informationnels, qui ont beaucoup évolué ces dernières années particulièrement avec Internet, sont au coeur des préoccupations des professionnels de l'information. Comment répondre au mieux à leurs attentes ? Comment mieux connaître les aspirations des publics en matière d'accès à l'information ? Avec quelles méthodes ? Ce manuel propose d'abord une synthèse des études réalisées sur le sujet puis fait un tour complet des techniques et outils qui permettront de mettre en oeuvre une stratégie pour une meilleure connaissance des usages informationnels de son public... L'enjeu est de taille : l'abondance d'informations à laquelle ont accès les usagers requiert de plus en plus une expertise en termes de sources fiables, de contenus enrichis et de filtres humains. Les fonctions de plus-value informative sont donc plus que jamais nécessaires et participent à la réflexion stratégique de toute organisation, quel que soit son environnement. Qui mieux que les professionnels de l'information pour les assumer ?

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

Les types d'usages de l'information

♦ Les usages de l'information : de quoi parle-t-on ?

Bien que le terme de «chaîne documentaire» soit passé de mode et ait cédé du terrain devant celui de réseau, il est intéressant de l'appliquer aux usages de l'information : le lecteur traditionnel se déplaçait en bibliothèque, cherchait l'information, la recopiait ou photocopiait des extraits et constituait son oeuvre propre, elle-même diffusée dans les circuits de l'édition, de la librairie, puis des bibliothèques. Aujourd'hui, la «chaîne des usages» s'est déplacée : on cherche l'information d'abord sur Internet, avec le conseil éventuel de prescripteurs (amis, collègues, enseignants), on opère un premier niveau de lecture-filtrage avant de décider du sort des informations trouvées (abandon, enregistrement, annotation, réécriture, archivage personnel, partage des informations, etc.); cette chaîne se fragmente et se démultiplie en potentialités multiples pour celui qui «opère» sur l'information.

Fréquentation/consultation/navigation

Fréquenter un espace physique, c'est s'y déplacer et l'occuper au cours d'une période donnée, selon un rythme ou une périodicité variables. L'usager peut fréquenter un espace sans en exploiter forcément ses ressources. Dans le cadre d'un espace virtuel, on n'utilisera pas le terme de fréquentation mais plutôt celui de consultation ou de visite, sachant que celle-ci peut être unique et implique moins souvent la répétition.

Quant aux termes de «navigation» ou de «surf», déjà anciens, ils peuvent impliquer une connotation négative de perte de temps, voire de perte de repère, chez un visiteur qui cliquerait un peu trop sur les liens, rebondirait d'une recherche à une autre et adopterait ainsi un comportement jugé compulsif. Si ce type de recherche ne correspond pas aux logiques classiques validées par les éditeurs ou fournisseurs d'informations, il a l'avantage de leur apporter du trafic, notamment via des réseaux sociaux, et fournit à tout surfeur son lot de découvertes inattendues, bref de sérendipité.

Usage/Utilisation/Usabilité

Pour définir les termes d'usage et d'utilisation, il peut être utile de les replacer dans un contexte de processus : un processus est un système d'activités qui produit du changement, transforme des matières ou des situations données en produits ou services. De même, l'utilisation d'informations induit et facilite des changements à tous les stades de l'activité, l'absence d'informations rendant a contrario plus difficile la prise de décision.

Attesté dès 1155, le mot usage vient du mot latin us qui désigne historiquement une pratique généralement reçue, une coutume, d'où l'expression des bons et mauvais usages, usages prescrits et usages interdits. On parle plutôt des usages d'une ressource, d'un espace, d'un site, etc., au pluriel car on s'accorde à penser aujourd'hui qu'il existe des usages différenciés selon les contextes. Le sens du mot évolue pour se rapprocher d'une manière d'être ou de faire, ou encore d'une pratique née d'un besoin, d'une motivation particulière.

Les logiques d'usage proposées par Claude Poissenot pour les usagers des bibliothèques sont des reconstructions du réel qui «rassemblent des éléments de nature différente : situations, déterminants, attentes, habitudes, contraintes, etc.» comme autant de facteurs, de motivations aboutissant à des comportements donnés. Parmi ces logiques d'usage, nous avons pu valider à plusieurs reprises «l'affiliation à un groupe», «l'invention de soi» et «la confirmation de soi». Claude Poissenot se réfère alors aux logiques d'action possibles pour un individu, d'après les travaux réalisés par François Dubet en milieu scolaire : un individu se déterminerait en fonction de trois concepts; d'abord «l'intégration» associée à un système d'appartenance, à une communauté, ensuite «la stratégie» renvoyant à la société qui propose une offre sur un marché, et enfin «la subjectivation ou autonomie» qui permet à l'individu de se construire en tant que sujet.
(...)

Biographie de l'auteur :

Titulaire du DESS de documentation et nouvelles technologies
de l'Université Paris-8, Sophie Ranjard est cofondatrice de la
société Kynos et y occupe la fonction de directrice d'études.
Elle réalise depuis 25 ans des enquêtes sur les usages des
ressources documentaires et les typologies de publics dans les
musées, les bibliothèques et les services d'archives. Elle
travaille également sur le développement de l'offre de services
d'information et anime des formations sur la gestion de la
relation usager, le partage de savoir-faire et les compétences
transverses en milieu professionnel.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande