9782844671233: Quentovic : Environnement, archéologie, histoire
Extrait :

ÉVOLUTION MORPHOLOGIQUE QUATERNAIRE ET HOLOCÈNE DU PAS DE CALAIS. IMPLICATIONS ARCHÉOLOGIQUES.

Murielle MMEURISSE et Brigitte van VLIET-LANOË

Le but de cette synthèse est d'exposer l'état de nos connaissances, au moment du Colloque Quentovic (mai 2006), concernant l'évolution du Pas de Calais au cours du Quaternaire et plus particulièrement durant l'Holocène.
Plusieurs projets sont actuellement menés sur le littoral du Nord de la France (notamment : Thèse de doctorat de M. Meurisse, CPER-estuaire, Fouilles Programmées des Sablins et PCR-Quentovic). Ces programmes, ouverts à différentes disciplines, devraient permettre à terme d'incorporer et de confronter des données géologiques et archéologiques. Du fait des études en cours, il est important de noter que les interprétations présentées ci-dessous pour l'Holocène restent préliminaires. Il est probable qu'elles évoluent ou qu'elles soient étoffées dans les mois à venir, en fonction des différents résultats obtenus et des données nouvellement intégrées.

1. Contexte géologique global et sources sédimentaires

Le Nord de la France est situé à la jonction de deux mers épicontinentales, la Mer du Nord et la Manche, reliées par le détroit du Pas de Calais. Durant une grande partie du Cénozoïque, l'évolution de la Mer du Nord et de la Manche a surtout été conditionnée par une série d'inversions tectoniques. L'inversion principale est d'âge Paléogène et se divise en deux étapes, l'une à la limite Eocène-Oligocène et l'autre de la fin de l'Oligocène au début du Miocène (van Vliet-Lanoë et al, 2004b). Des rejeux néogènes (van Vliet-Lanoë et al, 1998) et quaternaires (van Vliet-Lanoë et al, 2000b) ont également pu être mis en évidence. Actuellement, trois entités peuvent être distinguées, qui correspondent à des zones à géodynamiques distinctes (fig. 1 et fig. 2).
La plaine maritime flamande, qui se développe en partie à l'aplomb du bassin houiller du Kent et du domaine brabançon, est faiblement subsidente depuis environ 50 Ma. Lui est rattaché le marais de Saint-Omer, dont l'étude a été reprise par Gandouin (2003), et qui est séparé de la Flandre par un important accident tectonique (Faille du Midi) (van Vliet-Lanoë et aL, 2004b ; van Vliet-Lanoë et al, 2004a).

Présentation de l'éditeur :

Le présent volume rassemble les actes du Colloque international qui a réuni en mai 2006 les meilleurs spécialistes de la «question Quentovic», et de la journée d'études qui lui a fait suite en décembre de la même année sur les origines de Montreuil-sur-Mer. Au moment où s'ouvrait sur son emplacement présumé (commune de La Calotterie, arrondissement de Montreuil-sur-Mer, Pas-de-Calais) une opération archéologique de grande envergure, il s'agissait de faire le point des connaissances sur le «vicus [ou wik] de la Canche», incontestablement le plus grand port du nord de la France aux époques mérovingienne et carolingienne (soit entre le VIIe et le IXe siècle) ; sur les raisons matérielles et humaines de son fulgurant succès ; et sur celles de son déclin précoce, contemporain et sans doute étroitement associé à la promotion du site voisin de Montreuil-sur-Mer sur la scène de l'histoire urbaine et des échanges trans-Manche au coeur du Moyen Âge. Les cont

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande