Métaphysique de l'astre noir ou La métaphysique du trou du cul

 
9782845341982: Métaphysique de l'astre noir ou La métaphysique du trou du cul
Extrait :

En guise d'introduction

«Ô navire désaxé dont la voile se gonfle au vent de l'astre noir !» (Saint Augustin).
Comment donc introduire le sujet ? Répondre «par-derrière», en ce qui semble, à première vue, une simple boutade grivoise, n'est-ce pas immédiatement se condamner à ne jamais être lu - ou bien, dans le meilleur des cas, à être fort mal lu ? À vrai dire et de toute façon, précédant de peu cet apparent suicide de nourrisson, les choses avaient déjà bien mal commencé : quel type de lecteur aurait bien pu se sentir, en effet, attiré par le titre si lubriquement poétique de l'ouvrage ? Assurément pas celui que nous attendons - si bien que, mille fois trompé par des titres alléchants n'offrant, au final, nulle pépite sous la dent, je me dois, à mon tour, d'évoquer les dessous de ce triste malentendu qui, dérisoire lecteur, ont probablement inauguré notre première rencontre. Dans quel rayon d'abord, et de quelle librairie, as-tu tripoté, la première fois, ce livre ? Je n'ose le soupçonner. S'il s'agit cependant d'un simple égarement, ce n'est toutefois ni de ta faute ni de la mienne : les désirs suivent des voies dont nous ne sommes pas maîtres - même si tout mon propos, comme celui de quiconque à quelque chose à dire, est de reprendre la main. Encore est-ce bien difficile quand il s'agit précisément de tracer le sol sans lequel la main qui griffe les mots perd immédiatement pied. C'est donc nécessairement dans les tracés des autres que nous cheminerons. C'est de là que l'on part, c'est là où l'on s'appuie. Mais c'est cela aussi qu'il nous faut dépasser...
Oh, je t'entends bien, et déjà à ce point, tel un oeillet violet, froncer quelques sourcils et raidir tes pistils : «pourquoi dit-il cela ? Et pourquoi pas en clair ?». Et puis de dire encore : «son titre va-t-il enfin tenir ses promesses ? L'obscurité de ces premières paroles a certes quelque chose qui semble bien tenir des deux parties promises par le titre alléchant. Mais il manque en cela un peu de croustillant...»
Patience, patience ! Car il s'agit tout d'abord de comprendre pourquoi, présentement, tu as ce livre entre les mains. Ce n'est pas une mince affaire - et mieux, si, à vrai dire, n'existe que le présent, c'est bien là la question essentielle, tant nous sommes toujours - et nous verrons pourquoi - à fuir vers Tailleurs et vers l'autrement. Disons donc pour commencer que l'éditeur de cet ouvrage n'est pas la minable maison d'édition qui, à compte d'auteur peut-être, eût accepté de le publier. Ensuite que ni la librairie, ni le rayon, ni, plus généralement, la cartographie générale à travers laquelle éditeurs, libraires et lecteurs s'orientent spontanément ne sont adéquates pour nommer, ranger et classifier cette porte vers Tailleurs que constitue mon livre. Plus tard tu comprendras que de le trouver là fut bien plus incongru que ne l'aurait été la découverte d'un éléphant dans une boîte de sardine ou, pour mieux dire et déjà entrer dans le coeur du propos, le brasier d'un soleil dans le tréfonds d'un slip. C'est que nous sommes, en effet, tous trompés par les mots : l'univers est pour nous déjà bien balisé de sentiers, de soleils, de mille constellations et zones interdites. Et ce n'est qu'en suivant l'une de ces balises que tu m'as rencontré. Non, disons-le tout de go et en suivant à notre tour - il le faut bien - ces prétentieuses balises, ce n'est pas dans le rayon lingerie fine qu'aurait dû être déposé ce qui semble le produit d'un siècle décadent mais, bien davantage et quoiqu'aucune case ne convienne parfaitement, au chaud, près de Montaigne, Nietzsche ou le vieux Platon. Le mot «métaphysique» y renvoie instamment. Hélas, les philosophes, tristes momies, n'aiment guère les trous du cul - tout du moins quand ils viennent s'établir au sein de leur patrie. L'esprit revanchard et aigri pourrait bien éructer qu'ils y sont cependant fort nombreux. Mais ce ne sont ni nos manières ni notre conviction. Et quoi que Montaigne, en de tout autres temps, n'ait guère hésité à nous faire entrevoir le fondement du fondement, le mot «trou du cul» ne se trouve explicitement dans aucun ouvrage de la philosophie. On croit comprendre pourquoi : rien, semble-t-il, de plus grossier et scatophile, de moins métaphysique que cette obscure béance dont la fonction pétaradante semble claire à chacun; que le sérieux et la pudeur, ensuite, imposent de recouvrir. (...)

Présentation de l'éditeur :

D'aucuns, parmi de grands poètes, l'ont aussi nommé l'Idole, l'Oeillet..., et, argotiques ou non, les mots ne manquent pas pour évoquer l'anus. L'Astre noir est l'une de ses Intrigantes appellations, mystérieuse Boutonnière siégeant en un pudique mais néanmoins central repli de notre corps, plus prosaïquement appelé trou du cul ou trou d'balle dans l'imaginaire populaire. Lieu de fonction et d'évacuation, mais aussi lien de l'interdit et de la transgression fantasmatique et orgastique, abîme sans fond dont Alexis Legayet, professeur de philosophie en lycée, s'emploie dans cet ouvrage, tout autant heuristique que cocasse, à faire une "analyse" réjouissante de l'Insondable...

D'aucuns, parmi de grands poètes, l'ont aussi nommé l'Idole, l'Oeillet..., et, argotiques ou non, les mots ne manquent pas pour évoquer l'anus. L'Astre noir est l'une de ses intrigantes appellations, mystérieuse boutonnière siégeant en un pudique mais néanmoins central repli de notre corps, plus prosaïquement appelé trou du cul ou trou d'balle dans l'imaginaire populaire.
Lieu de fonction et d'évacuation, mais aussi lieu de l'interdit et de la transgression fantasmatique et orgastique, abîme sans fond dont Alexis Legayet, professeur de philosophie en lycée, s'emploie dans cet ouvrage, tout autant heuristique que cocasse, à faire une "analyse" réjouissante de l'insondable...

Alexis Legayet est professeur de philosophie en lycée.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 12,50

Autre devise

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Alexis Legayet
Edité par Sens & Tonka (2012)
ISBN 10 : 2845341989 ISBN 13 : 9782845341982
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Sens & Tonka, 2012. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782845341982

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 12,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais