Kaori Yuki; Yuki Kaori Angel Sanctuary, tome 1

ISBN 13 : 9782845800243

Angel Sanctuary, tome 1

Note moyenne 3,83
( 6 672 avis fournis par GoodReads )
 
9782845800243: Angel Sanctuary, tome 1
Biographie de l'auteur :

La mangaka que l’on connait sous le nom de plume Kaori Yuki (?????) est née un 18 décembre à Tokyo, mais elle n'a jamais divulgué l'année de sa naissance, qui peut être estimée dans les années 1960.

C’est tôt qu’elle apprend à dessiner, mais au lieu de suivre des cours spécialisés pour le métier de mangaka, elle passera par une école d’art dont elle sortira diplômée en 1986. Le premier travail qu’elle a rendu -une nouvelle-, dans le cadre de son école, sera appelé « Vampire’s Love », mais c’est grâce à son avancée jusqu’en demi-finale d’un concours de Hana to Yume chez Hakusensha qu’elle se fait remarquer avec sa nouvelle « Love Hunt ». C’est à partir de là qu’elle commence alors chez l’éditeur avec sa première œuvre dans le domaine professionnel : « Natsufuku no Erii », connu en France sous « La tenue d’été d’Elie » disponible dans le tome 3 de Comte Cain qui parait dans le Bessatsu Hana to Yume d’automne 1987. Elle travaille donc avec l’éditeur Hakusensha de 1987 à 2010, où elle passe un nouveau contrat, avec Kodansha, ce qui va l’amener à s’imposer beaucoup plus en termes de communication et de sources internet. Elle met en effet à disposition :

- son blog, mieux fourni qu’auparavant : ???? ?UnDERGA?DEN? (http://www.yukikaori.jp/blog/)
- un compte Twitter : Angelaid (http://twitter.com/#!/angelaid)
- un album photos en ligne : Angelaid (http://p.twipple.jp/user/angelaid)

Au sujet de son nom de plume, on sait qu’il n’est pas né d’une grande réflexion puisqu’il est venu de la télévision avec le nom d’une actrice et un prénom totalement inventé. Toutefois, on peut penser que son prénom fictif se rapproche du réel, puisque son éditeur a accepté ce pseudonyme sur la base de ressemblance avec son véritable nom.

Niveau international, Kaori Yuki aura pu être aperçue à Londres en automne 2000 (pour de la documentation avant l’écriture de Comte Cain / God Child), puis en Allemange (juin 2001) pour une convention de manga où elle a offert des dédicaces et une conférence. Elle est revenue en Allemagne 5 ans plus tard pour un salon du livre, où là encore elle propose des dédicaces aux heureux détenteurs du ticket nécessaire. Enfin, lors de la Japan Expo 2009 le stand Shojo Paradise monté par Hakusensha et Shueisha permettait de laisser des messages à certains auteurs de shojos, dont Kaori Yuki.

On en connait un peu plus sur elle grâce à diverses interviews, aux postfaces ou aux colonnes de textes éparpillées dans les volumes de ses séries :

- Elle a une fille née en 2004 et un fils né en 2007 dont elle s’occupe beaucoup malgré son travail harassant de mangaka, ce qui explique sans doute le ralentissement de ses publications ainsi que son récemment évoqué manque d’évolution : le rôle de maman est difficile à vivre, et elle en parle d’ailleurs souvent tout en rappelant également le bonheur que cela lui apporte.

- Elle est très attachée à ses fans, aime recevoir des courriers de leur part et les remercier. C’est d’ailleurs grâce à eux qu’elle a commencé à écouter de la musique en travaillant, suite aux envois réguliers d’albums par ses lecteurs. Elle se passe d’ailleurs souvent en boucle certaines chansons pour conserver l’atmosphère née lors de son travail. Enfin, comme toutes les mangakas elle dort extrêmement peu et ce n’est sans doute pas ses enfants qui auront arrangés cela !

- Ses goûts plus personnels sont très variés : les chats, la musique (des groupes comme The Cure, le J-rock et le Visual), les films parmi lesquels on peut citer en pagaille Alien II ou le Cercle des Poètes Disparus, les jeux vidéos (Final Fantasy II et III, Persona 2, ...). C’est également une amatrice des figurines ou objets de décorations liés au monde féérique qu’elle a d’ailleurs mis en scène dans Fairy Cube.

A noter qu'elle a réalisé de nombreux dojinshi, parmi les plus célèbres on connait : Saishû Gensô FF II  (???? -1990) sur Final Fantasy II dont l’histoire principale de focalise sur Leon. Nemureru Ryû no Kodomo-tachi (????????) sur Dragon Quest II, Red Wings (1992) qui s’inspire de Final Fantasy IV, Kottô Teien - Antique Garden  (???? - ?????? ???? - 1995) sur Final Fantasy III et IV et enfin Die (1995 puis réédition en 1996), création originale. Sans parler de ses nombreuses participations à des projets collectifs ...

La mangaka a également participé à un projet de grande ampleur, Meine Liebe (??????) en créant le character design des personnages du jeu, qui sont à la base des différentes exploitations de la licence. Celle-ci se décompose en plusieurs axes : le jeu vidéo (avril 2001) sur le principe du harem de beaux garçons ; une série manga en 4 tomes (prépublication mai 2004, publication janvier 2005 – mai 2006) par Rei Izawa et une version bunko en mai 2010 ; un jeu PS2 (septembre 2004) ; la première saison de l’anime (novembre 2004, 13 épisodes) ; un roman d’un volume par Gotoh Shinobu (aout 2005) ; la saison deux de l’anime (janvier 2006, 13 épisodes) et enfin le second jeu sur PS2 en février 2006.

Revue de presse :


"Il fallait que ce lien qui nous unissait se brise pour l'éternité. Il faut qu'il soit complètement réduit à néant ..."

Angel Sanctuary fait désormais, et sans conteste possible, parti des références incontournables du shojo. Œuvre la plus populaire de Kaori Yuki, cette série a même droit à une réédition, chez Tonkam également. L’histoire commence étrangement : deux démons enlèvent le corps d’une ange dénommée Alexiel, puis on enchaîne sur notre temps, notre époque, Japon. Setsuna est un lycéen comme les autres : ce qui l’intéresse ? La bagarre, et les filles. Malheureusement, la seule qui compte pour lui se trouve être sa sœur. Et comme si ça ne suffisait pas comme problème, la meilleure amie de ladite sœur se retrouve emmenée dans un projet un peu trop louche pour être honnête … Comment décrire ce début d’épopée en des termes qui ne soient pas dithyrambiques ? Tout se met peu à peu en place dans ce premier volume : l’amour tabou entre Sara et son frère, le projet sanglant de ressusciter un ange mégalomane et narcissique, la recherche de l’âme d’Alexiel qui semble avoir pris comme réceptacle un jeune adolescent aux cheveux châtains, qui a bien d’autres sources de préoccupations. Ce qui va tout changer ? Un petit programme du nom d’Angel Sanctuary, qui a pour but de réveiller Rochel, frère jumeau d’Alexiel. Tout commence par là, mais au final tout a réellement commencé bien avant la naissance de Setsuna.

Entre réalité et invention, Kaori Yuki situe son œuvre dans un monde qui tire ses influences de diverses mythologies ou croyances, créant ainsi un univers qui a tout pour être passionnant. On comprend vite que les anges ne sont pas les gentils en titre, et que les démons ne sont pas seulement des êtres cruels et tyranniques. Pas de manichéisme, voilà déjà une grande qualité de la longue liste dressée pour ce début de série. La mangaka n’hésite pas à mêler la douleur à son récit, les sentiments, même inhabituels, sont fort bien retranscrits et il n’y a aucun larmoiement superflu. Le tout se déroule sur fond de conflit général, qui mêlera très certainement la terre, le paradis et les enfers. Mais commençons doucement, et limitons nous aux sentiments torturés des protagonistes. Entre jalousie, amour et haine, l’éventail des émotions n’est pas original, mais pour le moins efficace. Si Sara n’est pas beaucoup développée, les nobles (et moins nobles) pensées de Setsuna sont amenées avec brio, tout comme les flashs back du jeune homme, mais également ceux de Kouraï et Arachnée. La myriade de personnages que nous propose déjà ce tome un laisse toutefois un peu pantois : avec dix-neuf autres volumes et, on imagine, une complexification perpétuelle de l’histoire, comment le lecteur va-t-il bien pouvoir s’y retrouver ? D’ailleurs, le premier volume s’y met déjà : certains passages sont à relire attentivement, et d’autres sont tout bonnement à oublier. En effet, avec Kaori Yuki, tout ne prend son sens qu’à la toute fin. D’ailleurs avec elle, ce sont surtout les fans qui arrivent à accrocher, ceux qui ont la motivation nécessaire à la relecture attentive de chaque série déjà lue. Et Angel Sanctuary ne s’annonce pas comme étant son titre le plus simple …

Sorti après les Comte Cain, le premier volume d’Angel Sanctuary conserve quelques défauts graphiques assez remarqués. Si les yeux, et les expressions en général sont toujours splendides, il est à noter des problèmes importants de proportions, des postures un peu cassantes et déformées pour qui prend garde, un arrière plan toujours anarchique, un cadrage un peu trop dynamique et chargé, des plis de vêtements parfois peu adaptés, des nuances mal mises en place … Bref, on voit ici que Kaori Yuki est encore au début de sa carrière. Et même si l’on ne doute pas de sa prochaine évolution, pour l’instant on ne peut que décréter son trait « agréable à l’œil » ou encore « caractériel » mais on est loin du sublime God Child, apogée de son art. L’édition, quant à elle, a laissé quelques fautes et nous offre une traduction qui n’éclaircit pas vraiment les textes déjà compliqués de la mangaka … On est loin de la blancheur des pages de la version Deluxe, la qualité du papier est telle que la lecture, déjà rendue difficile par la complexité de l’histoire, en devient ardue. Enfin, la couverture peu attrayante n’attire pas autant l’œil que la réédition, mais dans l’ensemble on ne peut qu’apprécier un bon moment. Par contre, il est certain que cette première édition n’emballera pas tout le monde, et Angel Sanctuary reste, pour l’heure, un joli conte destiné aux plus courageux lecteurs …


NiDNiM

(Critique de www.manga-news.com )

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Kaori Yuki; Yuki Kaori
Edité par Tonkam (2000)
ISBN 10 : 284580024X ISBN 13 : 9782845800243
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
EURL NEUF OU DOCCAZ
(TREVOUX, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Tonkam, 2000. État : D'occasion - Tr?s Bon Etat. N° de réf. du libraire CH122--GRENOBLE-61

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 1,70
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 7,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Yuki Kaori
ISBN 10 : 284580024X ISBN 13 : 9782845800243
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : bad. 142 Gramm. N° de réf. du libraire M0284580024X-B

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 2,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Yuki Kaori
ISBN 10 : 284580024X ISBN 13 : 9782845800243
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 2
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : good. 142 Gramm. N° de réf. du libraire M0284580024X-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 2,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Yuki Kaori
ISBN 10 : 284580024X ISBN 13 : 9782845800243
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 3
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : very_good. 142 Gramm. N° de réf. du libraire M0284580024X-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 2,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

5.

Yuki Kaori
ISBN 10 : 284580024X ISBN 13 : 9782845800243
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Mediavore
(Mons en baroeul, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Very good. N° de réf. du libraire 2000000135675

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 6,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8,98
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais